TERRA IGNOTA t.1-4 - Ada Palmer (Le Bélial)

Professeur d’histoire et spécialiste de la renaissance Ada Palmer se met à l’écriture avec une série de roman de Science-fiction mêlant corporation et siècles des lumières Terra Ignota. Cette dernière est encore en cours de publication puisque le T4 est prévu pour septembre chez nos amis de l’autre côté de l’atlantique.

image

Année 2454. Trois siècles après des évènements meurtriers ayant remodelé la société, les concepts d’État-nation et de religion organisée ont disparu. Dix milliards d’êtres humains se répartissent ainsi par affinités, au sein de sept Ruches aux ambitions distinctes. Paix, loisirs, prospérité et abondance définissent ce XXVe siècle radieux aux atours d’utopie. Qui repose toutefois sur un équilibre fragile. Et Mycroft Canner le sait mieux que personne… Coupable de crimes atroces, condamné à une servitude perpétuelle mais confident des puissants, il lui faut enquêter sur le vol d’un document crucial : la liste des dix principaux influenceurs mondiaux, dont la publication annuelle ajuste les rapports de force entre les Ruches. Surtout, Mycroft protège un secret propre à tout ébranler : un garçonnet aux pouvoirs uniques, quasi divins. Or, dans un monde ayant banni l’idée même de Dieu, comment accepter la survenue d’un miracle ?

Diplômée de Harvard, Ada Palmer enseigne au département d’histoire de l’université de Chicago. Trop semblable à l’éclair a été salué par le prix Compton Crook et a valu à son autrice le prestigieux John W. Campbell Award. Considéré d’emblée comme un livre majeur outre-Atlantique, il forme avec Sept redditions, sa suite indissociable, le premier versant de « Terra Ignota », l’un des projets littéraires les plus ambitieux que la science-fiction moderne ait produit, quelque part entre Dune et Hypérion , entre philosophie des Lumières et sidération radicale.

Editeur : Belial
Sortie : le 24 Octobre 2019
Pages : 672
ISBN-978-2-84344-958-1
Prix : 24,90€

Voilà un roman qui m’aura pris un moment à lire, j’ai eu beaucoup de mal avec l’écriture car il y a de nombreux choix textuel voulu de la part de l’auteur comme de gommé le genre, certains passage sont écris avec la voix d’un lecteur du XVIII avec du coup des f de partout. Ca parle de SF, de voltaire, rousseau, sade, bref un bouquin pour notre Nemo national (pour se détendre, ça ne pousse pas si loin que ça la philo, même s’il y en a gros). Mais au final, j’ai couru pour aller acheter le second.

Pour une fois que Kab met une majuscule … C’est pas nécessaire cette fois-ci :wink:

J’ai pas compris, mais OK.

image

Année 2454. Dix milliards d’êtres humains se répartissent en sept Ruches ayant remplacé les États-nations d’antan. Paix, loisirs, prospérité et abondance définissent ce XXVe siècle aux atours d’utopie. Pourtant, l’âge d’or dans lequel baigne l’humanité depuis trois cents ans touche peut-être à sa fin. Les Ruches coexistent selon un équilibre plus fragile que n’importe qui l’aurait cru, et seule une série de meurtres calculés avec précision maintient le statu quo politique. Le ver est dans le fruit, et avec lui la pourriture… Que faire ? Laisser perdurer l’inacceptable au bénéfice d’une paix de plus en plus friable ? Ou tout réformer ? Mycroft Canner, criminel condamné à une vie de servitude et confident des puissants, a en main l’atout à même de créer, pour peu que l’occasion se présente, les conditions d’un monde infiniment meilleur pour tous et à jamais. Un atout qui, s’il était mal utilisé, pourrait pourtant réduire en pièces tout ce qui existe…

Diplômée de Harvard, Ada Palmer enseigne au département d’histoire de l’université de Chicago. Trop semblable à l’éclair a été salué par le prix Compton Crook et a valu à son autrice le prestigieux John W. Campbell Award. Considéré d’emblée comme un livre majeur outre-Atlantique, il forme avec Sept redditions , sa suite indissociable, le premier versant de « Terra Ignota », l’un des projets littéraires les plus ambitieux que la science-fiction moderne ait produit, quelque part entre Dune et Hypérion , entre philosophie des Lumières et sidération radicale.

Editeur : Belial
Sortie : le 28 Mai 2020
Pages : 544
ISBN-978-2-84344-962-8
Prix : 24,90€

Je suis en plein dedans dans ce second tome on parle beaucoup de Troye et des héros grec de l’Iliade. Pendant que le monde connu commence a craqueler.

image

Printemps 2454. L’âge d’or dans lequel vivait l’humanité depuis trois siècles a brutalement pris fin : corruption, prévarication, népotisme et meurtres calculés ; le prix véritable de cette exceptionnelle période de prospérité vient d’éclater au grand jour. Alors que le procès des responsables approche, l’opinion publique se divise : faire table rase du passé pour envisager un monde radicalement nouveau sous l’égide de J.E.D.D. Maçon, le dieu vivant, et ainsi plonger dans la Terra Ignota, ou sauver ce qui peut l’être de l’ordre ancien. Ruches et hors-Ruches, Utopistes et sensayers, seigneurs, empereurs et Servants se préparent à un affrontement qui paraît inévitable. À commencer par le premier d’entre tous, l’ultime prodige de Bridger, Achille, fils de Thétis et du roi Pélée, le maître des arts de la guerre, le dernier espoir, peut-être, de ce monde au bord du gouffre…

Diplômée de Harvard, Ada Palmer enseigne au département d’histoire de l’université de Chicago. Le cycle « Terra Ignota » , jugé « incroyablement ambitieux et révolutionnaire » par The Guardian , est l’un des projets littéraires les plus stupéfiants que la science-fiction moderne ait produit, quelque part entre Dune et Hypérion , entre philosophie des Lumières et sidération radicale, sans doute aucun le grand-œuvre SF de ce début de XXIe siècle.

Editeur : Belial
Sortie : le 28 février 2021
Pages : 544
ISBN-978-2-84344-975-8
Prix : 24,90€

Si ce n est pas mensonger c est attrayant.

Parce que j ai dit que nemo s écrivait sans majuscule.

Clin d’œil

C’est tentant tout ça en effet, je vais tacher de me le procurer et tenterait de le lire avant ma mort, vu la liste de trucs à lire, faire et regarder …

Je n’ai pas lu Dune et Hypérion était sur ma pile de bouquin pour les vacances, résultat de courses 55 pages lu péniblement en 3 jours. Je pense que définitivement Simmons n’est pas pour moi (son diptyque sur la guerre de Troie m’avait perdu totalement dans le second tome).

Courage, fuyons.

Tout le cycle d hyperion est une tuerie. Chaque livre très différent.

Le premier est composé du recits de six voyageurs se rendant aux tombeaux du temps, en six genres differents, chacun dessinant peu à peu le monde, cela peu décontenancer puisqu on ne comprend pas où ça va. Bien sur, il faut faire confiance et ce sera payé de retour.

Dune et hyperion sont à mon sens les deux chefs d œuvre de la sf.

Ce ne sont pas des f mais des s longs. Si tu regardes bien, normalement, la barre médiane n’apparaît qu’à gauche et ne traverse pas l’axe vertical (ou pas de barre horizontale, d’ailleurs). À moins qu’ils ne soient en italique, qui est la forme utilisée en mathématiques comme symbole des intégrales…

Tori.

tout a fait en plus ma femme me l’a dit quand je lui ai fait la remarque de l’impression du cheveu sur la langue elle m’a dit qu’à une certaine époque c’est ainsi qu’il était commun de parlé.

d’écrire, plutôt.

Le s que l’on connaît n’était utilisé qu’en fin de mot ou en deuxième position d’un double s (et la majuscule a toujours été S).

Tori.

Et ça se prononce comment un s long ?

Ben S.

C’est seulement une différence graphique.
Le s minuscule avait deux graphies différentes, selon sa position dans le mot.

Tori.

Comme quoi la complexité du français, ça date.

C’est comme le sigma grec : la majuscule, c’est Σ et la minuscule, c’est σ, mais en fin de mot, c’est ς.

Tori.

Basique