TERRY ET LES PIRATES t.1-4 (Milton Caniff)

[quote]Terry et les pirates tome 1
Auteur : Milton Caniff
Broché: 400 pages
Editeur : Bdartiste (7 octobre 2010)
Langue : Français
ISBN-10: 2919243004
ISBN-13: 978-2919243006
Prix : 49 €
BD Artiste est heureuse de proposer la réédition intégrale et définitive en France de ce morceau de bravoure réalisé par Milton Caniff, 76 ans après le démarrage de Terry et les Pirates en VO. Ce premier volume de 400 pages compile les années 34 à 36 et bénéficie d’une nouvelle traduction signée Michel Pagel. En quelques années Milton Caniff, cet illustrateur talentueux devient un raconteur de génie, cet artiste que ses pairs ont surnommé le ’ Rembrandt du comic strip '. Terry et les Pirates était lu par 31 millions de lecteurs entre 1934 et 1946. Dans ce premier volume, découvrez les premières aventures du jeune ‘Terry Lee’, son coéquipier l’aventurier et protecteur ‘Pat Ryan’, le fidèle ‘Connie’, ainsi qu’une galerie inoubliable de brigands tous plus fourbes les uns que les autres tels que ‘Capitaine Juda’ et ‘Blaze’, ainsi que les 2 femmes les plus envoutantes jamais créés par Caniff, la distinguée et sublime ‘Burma’ ainsi que la manipulatrice et redoutable ‘Dragon Lady’.
[/quote]

[quote]Terry et les pirates tome 2
Auteur : Milton Caniff
Broché: 400 pages
Editeur : Bdartiste Editions (23 juin 2011)
Langue : Français
ISBN-10: 2919243039
ISBN-13: 978-2919243037
Prix : 49 €
Après un premier volume très remarqué, la nouvelle édition intégrale de Terry et les Pirates éditée par la galerie BD Artiste entame le second volume de ce cocktail subtil d’aventures exotiques et sensuelles. Découvrez enfin ce qu’il advient de Terry, Pat et Connie face au redoutable et exhubérant papa Pyzon. Ce second volume contient la totalité des strips publiés entre l’année 1937 et 1938. Sélectionnée par le festival d’Angoulême 2011 dans la catégorie patrimoine pour son 1er volume, l’intégrale de Terry et les Pirates comptera 6 volumes. Format : 240 x 165, 400 pages couleur, couverture cartonnée.
[/quote]

[quote]Terry et les pirates tome 3
Auteur : Milton Caniff
Album: 352 pages
Editeur : BDartiste Editions (11 octobre 2012)
Langue : Français
ISBN-10: 2919243055
ISBN-13: 978-2919243051
Prix : 49 €
La guerre s’invite en Chine, le chefd’oeuvre de Milton Caniff accélère encore le rythme. Les histoires de ce volume mettent en vedette le terrible Sanjak, l’indigne Singh-singh et le mystérieux Ki Sei. Découvrez aussi le retour de Klang, Capitaine Blaze et Dragon Lady. Ces strips introduisent pour la première fois des personnages clé, en l’occurrence Raven Sherman, Dude Hennick et la jeune April Kane dont l’arrivée en Chine va mettre sens dessus dessous la vie de Terry Lee.
[/quote]

Lien :
Le site de l’éditeur : www.barbiermathon.com

Si l’on en croit Amazon et la FNAC, il est repoussé au 15 novembre. Ca va être chargé, novembre…

Le tome 3 de l’intégrale Terry et les pirates vient de sortir cette semaine.

Ah, ils ont coupé la poire en deux alors.
Je l’ai pas vu dans ma boucherie encore.

Des trois volumes traduits à ce jour, c’est celui où les transitions entre les strips sont les moins efficaces et les plus lourdes. C’est notamment frappant entre les sunday pages et les strips du lundi qui suit, ces derniers répétant quasiment mot pour mot ce qui s’est dit la veille, avec des accroches du style “Vous voulez dire que…[je répète ce que l’autre a dit à la page d’avant] ?” ou “Pat, tu sais ce qui m’arrive ? [je résume ce qui s’est passé en sunday page]”. Je conçoit qu’à l’époque, cela permettait à ceux qui n’achetaient pas leur journal le dimanche de ne rien perdre, mais c’est vrai que c’est bien lourdingue quand c’est reproduit en anthologie.
Paradoxalement, c’est tout de même le plus passionnant des trois volumes. D’abord parce que l’on sort du schéma qui avait court jusqu’ici, à savoir Terry & Cie se frottent à un méchant d’opérette, se font kidnapper, trouvent la faille, battent le méchant et retournent à la “civilisation” jusqu’à la prochaine aventure. Ici, même si les situations sont tout aussi improbables et les péripéties larger than life, elles ont au moins le mérite d’être plus variées.
Ensuite, l’un des point intéressant, c’est que Caniff développe suffisamment ses personnages pour qu’ils vivent leur vie en solo. Il peut se passer des semaines, voire des mois, sans que l’on voie Terry (alors que bon, c’est quand même lui qui donne son titre à la série) ou Pat, ou même les deux (mais le laps de temps est alors plus court). Et l’intérêt ne s’en émousse pas pour autant.
Et puis enfin, le climat change alors que l’on approche de l’entrée en guerre des Etats-Unis. Les méchants folkloriques et outranciers sont toujours de la partie, mais au fur et à mesure se dessine un adversaire bien plus terrible, omniprésent, sournois, implacable. L’envahisseur, tel qu’il est encore appelé à cette époque, commence à prendre un visage alors que jusque-là, il était relégué au rang de lointaine menace. De fait, Terry et ses amis se font proactifs et, si l’Histoire et la guerre s’en trouvent bien romancées, il y a un petit côté journal de guerre (ou de guerilla) assez interressant qui se dessine.

[quote]
Terry et les pirates tome 4
Auteurs :
Milton Caniff (Scénario, Dessin) /
Michel Pagel (Traduction) /
Maximilien Chailleux (Lettrage)

Date de parution : 08 Décembre 2016

Quatrième opus de l’édition intégrale de Terry et les pirates. Cette bande dessinée d’aventures, scénarisée et dessinée par Milton Caniff, a été publiée sous forme de strips quotidiens dans la presse américaine entre 1934 et 1946. Jusqu’à ce jour, le lectorat français n’avait pu découvrir la totalité de ces aventures. En proposant Terry et les pirates en France sous forme d’édition complète, Bdartist(e) souhaite permettre à tous, auteurs, lecteurs, passionnés, novices, de (re)découvrir une oeuvre fondamentale dans son intégralité, mais également de s’embarquer dans les aventures rocambolesques du jeune Terry.[/quote]

Merci (même des années plus tard) pour ce commentaire détaillé.

J’avoue que je suis un peu faignasse en matière de strips. Ceux que je connais déjà (même mal), je ne suis pas tellement les rééditions, dont on peut pourtant espérer qu’elles proposent une traduction plus mûre (car mieux documentée) et un lettrage plus fidèle. Je devrais faire un peu d’effort.
Après, c’est vrai que l’univers des strips est immensément vaste, et que j’ai une plus grande propension à m’intéresser à des séries moins « classiques », justement parce que plus méconnues, l’âge d’or du genre ayant été abondamment traduit et commenté.

Jim