THE AGE OF SHADOWS (Kim Jee-woon)

Le réalisateur coréen Kim Jee-woon (J’ai rencontré le diable) retrouve l’acteur Song Kang-ho pour The age of shadows, un drame historique qui s’intéresse à l’occupation de la Corée par le Japon dans les années 30.

[quote]DATE DE SORTIE

Inconnue

REALISATEUR

Kim Jee-woon (Le dernier rempart)

SCENARISTE

Inconnu

DISTRIBUTION

Song Kang-ho, Gong Yoo, Han Ji-min…

INFOS

Long métrage Sud-coréen
Titre original : Mil-jung
Genre : Drame historique
Année de production : 2016

SYNOPSIS

The story follows the activities of the Heroic Corps, an anti-Japanese independence organization that existed under the Japanese colonial period in South Korea. The group used violent means to achieve Korean independence.

[/quote]

si y a Song Kang-ho ça ne peut être que bien…

(et au pire ce sera super bien joué)

La bande-annonce:

Intéressant !

La nouvelle bande-annonce avec sous-titres anglais:

De passage à la Mostra de Venise où il présentait son dernier long-métrage The age of shadows, le réalisateur coréen Kim Jee-Woon a évoqué ses futurs projets. Son prochain film sera un remake du film d’animation Jin Roh, réalisé en 1999 par Hiroyuki Okiura sur un scénario de Mamoru Oshii. Après avoir fait part dès 2012 de son envie de s’attaquer à ce classique de l’animation, le réalisateur confirme la mise en chantier d’un film en prises de vues réelles. Il devrait également s’atteler à la réalisation d’un film d’horreur à petit budget en collaboration avec une compagnie de production américaine.

Jin Roh m’avait fait une très forte impression, et j’en garde un très très bon souvenir.

C’était en effet une sacrée réussite.

A noter que “Jin-Roh” (comme toute une série de travaux d’Oshii, que ce soit en manga, romans, anime ou films “live” : “The Red Spectacles”, “StrayDog : Kerberos Panzer Cops”, etc…) fait partie de l’univers de la “Kerberos Saga”, un ensemble d’histoires qui prennent place dans un univers alternatif dystopique, qui concentre toutes les obsessions habituelles du réalisateur de “Ghost in the Shell”.