THE AMBASSADORS #1-5 (Mark Millar / Collectif)

Mark Millar a présenté sa nouvelle mini-série, qu’il décrit comme un « Willy Wonka avec des super-pouvoirs ». Dans The Ambassadors, un milliardaire coréen déclenche une compétition mondiale lorsqu’il annonce qu’il donnera des pouvoirs à six personnes dans le but de former une super équipe.

The Ambassadors est une mini-série en 6 épisodes, illustrés chacun par un dessinateur différent : Frank Quitely, Travis Charest, Olivier Coipel, Matteo Scalera, Matteo Buffagni et Karl Kerschl.

Le #1 sortira en mars.

the-ambassadors-mark-millar-2

the-ambassadors-mark-millar-3

the-ambassadors-mark-millar-4

Comic book creator Mark Millar has quietly been working on a new series that he hopes will tap into the global audience of Netflix, the streaming service that is home to his Millarworld comics.

The Ambassadors centers on six characters in six different countries, and the concept is described as “Willy Wonka with superpowers.” It takes place in a world in which the superhuman genome has been cracked, and the scientist behind it is a Korean billionaire who builds the world’s first superhuman headquarters in Seoul and alerts the world that she will turn six ordinary people into super-people. This sparks a global competition for people who want to join a team that will be on call 24/7 for superhuman emergencies.

Millar, the creator behind Kick-Ass, Jupiter’s Legacy and Kingsman, sold his company Millarworld to Netflix in 2017, with the streaming service developing multiple titles into films and TV series, including American Jesus, which has already filmed season one. He sees The Ambassadors as the opportunity to tap into Netflix’s desire to have content tailored for different regions and hopes this could potentially be an on-screen franchise.

“One of the great advantages streamers have over cinema is you can do something this mad and ambitious,” said Millar. “The domestic audience is usually the main consideration for an American studio, especially opening weekend, so having an entirely non-American cast of characters and exclusively overseas locations would be a hard sell if this was a traditional theatrical release, but I’m just as excited by Korea, India, Brazil, Mexico, Australia and France as I am about the audience in California or New York. It’s also exciting for Netflix as these are all growth*markets.”

The Ambassadors will be published by Image Comics, with the first issue dropping in March. Millar enlisted artists Frank Quitely, Travis Charest, Olivier Coipel, Matteo Scalera, Matteo Buffagni and Karl Kerschl to each tackle one issue set in a different country. For the artists, it was a painstaking labor of love, with Quitely spending two years on his volume.

“We’ve seen the three act American superhero origin story a lot over the past 22 years and people are just looking for something a little different now. That’s where the rewards lie and the idea of a super-team based out of Korea just feels fresh. It also gives us an amazing chance to use local talent in these countries and build up the profile of the characters across the world, spinning them off into their own projects and making it an even bigger deal when we bring them back together again. You could only do this thing on a streamer so it totally takes advantage of the format in a way we haven’t seen before.”

Du chocolat sous stéroïdes ?

Mais que quitely dessine les scenars de quelqu un d autre, bordel !

1 « J'aime »

Je serai quand même curieux de savoir ce que ramène un « projet Millar » par rapport à un projet des Big 2 pour les dessinateurs.

Je suppose que c’est plus, avec une potentielle culbute si ça devient une série Netflix. Sûrement plus de liberté créative, Millar est directif dans son écriture ?

Je ne connais pas bien les 2 derniers dessinateurs mais les 4 premiers me feraient acheter le TPB sans souci…

Ah c’est clair que ça sera beau.
Comme souvent chez lui : il a du goût en matière de dessin, le bougre.

Jim

Des droits partager à 50/50. Déjà rien que ça, ça fait venir un paquet de gens car Millar ça vend l’air de rien. Rajoute à ça la culbute série/film. T’es tout content derrière.

J’attends de voir les pages finit pour Charest, je connais l’animal, les Humanoïdes et Jodo aussi.

Le titre a l’air d’être en préparation depuis pas mal de temps vu ce qu’ils disent dans l’article sur l’épisode de Quitely. Travis Charest a certainement eu les mêmes délais pour livrer son épisode…^^

For the artists, it was a painstaking labor of love, with Quitely spending two years on his volume.

Donc, par prudence et superstition, j’espère qu’il s’agit, pour Charest, du dernier épisode !

Jim

1 « J'aime »

Oui, une serie inachevée, cela ajoute au côté mythique.

C’est qui Travis Charest?

Ah ouais je comprends mieux ! Ils ont raison, tous ceux qui savent compter iraient aussi ! Ça paie bien quoi !

Charest, je l’ai découvert avec l’album Wildcats / XMen 1. Une claque… J’ai dû le lire 20 fois. C’est la même claque que sur certains albums de Tintin, Spirou ou Isabelle pour moi.

Vraie question ?

La rencontre wolverine zealot durant la seconde guerre mondiale, magnifique noir et blanc ?

Le dessinateur tellement lent que, du temps où il vivait à Paris, on l’avait surnommé « Très vite charrette ».
Un gars adorable et d’une timidité touchante.

Jim

blob

Haha.

Les vilains.

Ma, tou nous as réconnou ?

Jim

En même temps il a eu quoi ? 5 ans pour faire les 72 pages du Meta Baron et finir par en faire quoi 10 ? Ils les faisait et les détruisait.

Il y en a, c est mieux lorsqu ils n ont pas le temps d en perdre.

Oui cet épisode-là ! Magnifique.

Le mec tellement brillant qu’il en devient insatisfait. De tout.
J’en connais un, comme ça. Il n’avance plus sur son album.

Jim