THE AUTUMNLANDS t.1-2 (Kurt Busiek / Benjamin Dewey)

[quote]**THE AUTUMNLANDS tome 1
**
Dans un monde divisé entre Ceux Qui Vivent Au-Dessus et les tribus plus sauvages de la Plaine, la magie, garante de l’équilibre, vacille. Pour la revitaliser, les plus grands mages se réunissent secrètement et, dans un dernier espoir, invoquent la prophétie du Sauveur. Malheureusement, la cérémonie provoque la chute de la cité et sa destruction. Réduits au niveau des peuples de la surface, à la merci des terribles bisons, la société se relève et découvre stupéfaite l’apparition de leur prophète.

Contenu : The Autumnlands Volume 1: Tooth and Claw (#1-6)

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
Collection : Urban Indies
Date de sortie : 06 mai 2016
Pagination : 208 pages
EAN : 9782365778350
Prix : 10 EUR[/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LA V.O.[/size]

Busiek c’est tout ce que j’ai à dire.

Moi aussi : Butiez !

Saloperie de correcteur orthographique.

Trahi par la technique !

Comme souvent.

La critique par Blackiruah est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

Pareil, j’ai adoré. Et en plus, je préfère les chiens, donc c’est encore mieux !

Tu portes bien ton nom.

[quote=“Le Doc”]http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/comics/comicsO.1/the-autumnlands-tome-1-39707-300x460.jpg

[quote]**THE AUTUMNLANDS tome 1
**[/quote]

Dans un monde divisé entre Ceux Qui Vivent Au-Dessus et les tribus plus sauvages de la Plaine, la magie, garante de l’équilibre, vacille. Pour la revitaliser, les plus grands mages se réunissent secrètement et, dans un dernier espoir, invoquent la prophétie du Sauveur. Malheureusement, la cérémonie provoque la chute de la cité et sa destruction. Réduits au niveau des peuples de la surface, à la merci des terribles bisons, la société se relève et découvre stupéfaite l’apparition de leur prophète.

Contenu : The Autumnlands Volume 1: Tooth and Claw (#1-6)
[/quote]

« Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »
3ème Loi de Clarke

… **[size=150]S[/size]**i la quatrième de couverture cite KAMANDI la série de Jack Kirby et Jack Vance au travers de son cycle LA TERRE MOURANTE comme sources d’inspiration de Kurt Busiek pour sa nouvelle série, c’est cependant à Edgar Rice Burroughs et à sa transposition du mythe de la Frontière aux espaces interstellaires (dont le “cycle de Mars” publié dès 1912 dans le pulp magazine The All-Story) que m’a fait penser THE AUTUMNLANDS.

Si Burroughs n’était pas le premier à mettre en œuvre cette idée, et il ne sera pas non plus le dernier, la preuve, il est celui qui lui donnera les assises les plus solides et qui plus est, à une période particulière : celle de l’émergence de la culture de masse.

Bien avant l’ère postmoderne mais pour le coup de manière discrète, la culture de masse du début du XXè siècle était déjà un miroir aux silhouettes.
Les variations sur un même thème, surtout ceux qui marchent, sont légion.
À cela rien d’illogique, la source aux idées nouvelles s’est tarit (ou presque) et il est déjà évident que ce n’est pas l’art d’un alphabet nouveau qu’il nous faut attendre mais plutôt des combinaisons nouvelles de mots anciens.

On appréciera d’autant plus alors le « tour de main » du co-créateur de MARVELS, ou de l’équipe des Thunderbolts, pour la présente série.
Une série qui bénéficie de l’apport essentiel du dessinateur Ben Dewey et de la coloriste Jordie Bellaire qui rendent des pages dans un style figuratif très détaillé, à l’atmosphère très prégnante.

Dans un premier temps cette série devait s’intituler TOOTH AND CLAW (ça en deviendra le sous-titre) certainement en référence au vers de Tennyson :

[quote]*Lui qui avait foi en un dieu d’amour parfait
En l’amour comme loi ultime de la Création –
Alors même que Nature, rouge de dents et de griffes
Avec ses proies sanglantes, lui hurlait tout le contraire *

Canto 56. In Memoriam. A.H.H. Alfred Lord Tennyson – 1850[/quote]

Dans ce poème Tennyson décrit une Nature (dont la majuscule est à elle seule tout un poème) ayant « le rouge aux griffes et aux dents », un aspect dont le darwinisme social fera bon usage, et que “Ceux Qui Vivent Au-Dessus” connaîtront à leur tour.

[size=150]J[/size]’évoquais en ouverture de mon commentaire la transposition du mythe de la Frontière à l’espace infini par Edgar Rice Burroughs ; il n’aura échappé à personne que certains personnages dans ce qui apparaît (pour l’instant) être une fantasy animalière (voir la troisième Loi de Clarke) sont des bisons, et que l’un des personnages, une coyote, un animal qui soit dit en passant, est souvent assimilé au trickster amérindien est vêtue d’une façon fort significative.

… **[size=150]E[/size]**n conclusion, ce premier tome (vendu pour la modique somme de 10 €) est ce qui ressemble le plus à un coup de maître.

Vivement la suite.

La critique par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

[quote]THE AUTUMNLANDS tome 2

Jusqu’au jour de leur chute, les Nuageois régnaient sur le peuple des Moindres comme si rien ni personne ne pouvait les atteindre. Par trop d’avidité, les voilà désormais dépourvus de magie et livrés à eux-mêmes, en plein coeur des territoires hostiles qu’ils méprisaient autrefois. Alliances et trahisons se succèdent pour accéder au pouvoir et espérer sauver la communauté des survivants. Mais comment feront-ils sans leur Grand Champion, mis hors-jeu par le terrible conseiller Sandorst ?

Contient : The Autumnlands #7-13

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
Collection : Urban Indies
Date de sortie : 05 mai 2017
Pagination : pages
EAN : 9782365778367
Prix : 17.5 EUR[/quote]