THE BOY (William Brent Bell)

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

22 janvier 2016 (USA)
27 janvier 2016 (France)

REALISATEUR

William Brent Bell

SCENARISTE

Stacey Menear

DISTRIBUTION

Lauren Cohan, Rupert Evans, Ben Robson, Jim Norton…

INFOS

Long métrage américain
Genre : horreur
Année de production : 2015

SYNOPSIS

Greta, une nourrice, est chargée de s’occuper d’un petit garçon de 8 huit ans durant l’absence de ses parents. Quand elle arrive sur place, Greta est intriguée par ce qu’elle découvre : Brahms, l’enfant qu’elle doit garder n’est pas un petit garçon mais une étrange poupée de porcelaine que ses parents chérissent profondément. Isolée, Greta est témoin d’évènements inquiétants, convaincue que la poupée est belle et bien vivante…[/quote]

La bande-annonce :

Eh ben.
Si des décalques du lamentablement pourri “Annabelle” commencent à fleurir sur les écrans, on est mal barrés, les enfants.

En même temps, vu que les salles de cinéma hésitent de plus en plus à programmer des films d’horreur pour éviter les débordements, on risque de ne plus pouvoir les voir, tout simplement.

Dans l’absolu, je suis bien sûr d’accord avec toi, mais en prenant le cas particulier de “Annabelle” (je ne sais pas si tu l’as vu…?), l’absence d’une sortie salles n’aurait chagriné personne, tant c’est une honte filmique totale.

D’autre part, le cinéma d’horreur qu’on voit en salles n’est absolument pas représentatif de l’ensemble de la production (qui ne va pas fort de toutes façons) et, pire, incarne même le bas du panier.
Les bons films du genre, c’est en direct-to-video maintenant. Et encore, c’est rare même là.

[quote=“Photonik”]Dans l’absolu, je suis bien sûr d’accord avec toi, mais en prenant le cas particulier de “Annabelle” (je ne sais pas si tu l’as vu…?), l’absence d’une sortie salles n’aurait chagriné personne, tant c’est une honte filmique totale.

D’autre part, le cinéma d’horreur qu’on voit en salles n’est absolument pas représentatif de l’ensemble de la production (qui ne va pas fort de toutes façons) et, pire, incarne même le bas du panier.
Les bons films du genre, c’est en direct-to-video maintenant. Et encore, c’est rare même là.[/quote]

Ah oui, j’ai vu Daub-abelle, c’était un spectacle que j’aurais souhaité éviter. Mais je suis quand même chagriné que les salles n’osent plus programmer de films de ce genre, même si la majorité qui sort en salles n’est pas de bon niveau, parce qu’une partie des spectateurs est complètement débile et, disons-le clairement, finie à la pisse. C’est grave qu’on en vienne là.

Hé bien hé bien…
Je fais ma pause peinard au milieu d’une traduction facile mais un peu longue (en fait, il faudrait que je me lève pour aller chercher de la doc dans une pièce à côté, et j’ai la flemme : nous sommes bien peu de choses), je passe par là, je vois de la lumière, et qu’est-ce que je trouve ? Des gens qui disent du mal de films sans les voir et qui critiquent l’intelligence du public ?
Purée, on dirait moi.
Bah alors, les enfants, kékigna ? Un chocolat qui pèse sur l’estomac ?

:wink:

Jim

Photonik et moi avons vu (malheureusement) Annabelle, et critiquons une copie avant sa sortie. Jusque-là, on est dans l’attitude classique d’un habitué des forums. :smiley:

Sinon, “intelligence” pour des débiles qui arrachent des sièges ou agressent des spectateurs, c’est être trop gentil.

J’ai vu comme vous Annabelle qui, il est vrai, était loin d’être exceptionnelle mais je laisserais bien une chance à celui-ci. Je me trompe peut-être et je finirais peut-être déçu mais je tenterais surement ma chance personnellement.

Par contre, c’est vrai que niveau originalité c’est moyen pour le coup, si c’est pas une copie c’est quand même très proche ^^