THE BOYS DELUXE + SELECT t.1-6 (Ennis / Robertson, Braun)

[quote]THE BOYS DELUXE 1
Auteurs : Garth Ennis, Darick Robertson
352 pages, 30,40 EUR, en librairie seulement
Garth Ennis, l’auteur de Preacher n’a jamais fait dans le politiquement correct. Provoquant, décalé et généreux en humour noir, le scénariste irlandais imagine des aventures à ne pas mettre entre toutes les mains. Ses fans sont nombreux et ce luxueux album recueillant les trois premiers volumes de l’irrévérencieuse série The Boys va en ravir plus d’un. En plus, l’édition est enrichie de bonus !
(Contient les épisodes US The Boys 1-14)
SORTIE LE 7 MARS ![/quote]

Lien
facebook.com/PaniniComicsFrance

[quote]DELUXE FUSION COMICS : THE BOYS 2
Auteurs : Garth Ennis, Darick Robertson
400 pages, 30,40 EUR, en librairie seulement
Garth Ennis, l’auteur de Preacher n’a jamais fait dans le politiquement correct. Provoquant, décalé et généreux en humour noir, le scénariste irlandais imagine des aventures à ne pas mettre entre toutes les mains. The Boys ne déroge pas à la règle, et c’est avec passion que les nombreux fans de la série, suivent Butcher et ses “P’tits Gars” dans leur traque aux super-héros qui n’accomplissent pas que des actes magnanimes. Dans ce luxueux album, nous découvrirons les origines des héros, leur erreur lors des événements du 11 septembre, celle qui a abouti à la formation des P’tits Gars, et le terrible secret des G-Men, une parodie à peine voilée des X-Men !
(Contient les épisodes US The Boys 15-30)
SORTIE LE 17 OCTOBRE ![/quote]

Liens :
Le site de l’éditeur: www.paninicomics.fr
La page facebook de l’éditeur: www.facebook.com/PaniniComicsFrance

[quote]Panini Comics France a écrit :

La sortie de l’Omnibus Spider-Man, de Civil War 4 et de The Boys 2 est repoussée au 2 novembre. Toutes nos excuses pour ce retard, ainsi que d’autres, ces derniers mois. Un souci au niveau de l’imprimeur en est la cause.[/quote]

J’ai toujours pas pris le premier, mais c’est sûr que cette édition est intéressante ! 30 épisodes en deux tomes, c’est excellent !

Je suis un peu dèçus, le dèbut est excellent, très prenant, l’idée est très bonne, le côtè vulgaire est succulant. Mais arrivè vers le tome 6/7, cela n’avance plus, l’enquête sur le meutre du gamin qui est tombè du toit est un longue et ennuyeuse parfois, je n’ai pas complètement finis ce premier tome deluxe, j’en suis où ils arrivent en russie, mais là aussi j’ai l’impression que cela va être long, et du coup, assez mou. Je voudrais savoir si le tome 2 deluxe continue dans ce style ou si après cela se décante et envois du parpaing.

je suis un grand fan de cette série que j’ai suivi jusqu’au bout pour l’histoire d’amour qui est comme dans preacher très réussie.

Ennis n’a pas son pareil pour raconter des histoires de couple crédible et prenante, tout en se foutant de la gueule de tout ce qui peut être lié de près ou de loin à la figure du mâle dominant et viril, et ce surtout dans cette série.

Butcher est un grand personnage à ce titre, totalement effrayant. Et le final de la série est très réussi et poignant.

J’ai beaucoup aimé tout du long le regard décapant de ennis sur la culture à la fois politique, économique et super heroique des etats unis. On n’est certes pas dans la glorification de l’imaginaire mais bien dans une critique acide de la violence culturellement véhiculée dans la société américaine.

Vraiment une très bonne série assez injustement décriée à mon avis.

Je ne peux pas te laisser dire ça : en Russie, il y a BOUDIN D’AMOUR !

En faite l’enquête sur le meutre du gamin qui est tombè du toit, que j’ai trouvé un peu longue et du coup ma freiner. Car les 5 premiers tomes sont vraiment excellent. Je voulais juste savoir si la sèrie s’embourde et pique du nez sur le 2e tome deluxe ou bien au contraire ? d’après vos réaction je suppose que cela doit bien

Niveau rythme, c’est pas mal en dent de scie, surtout les premiers volumes.
Mais les episodes plus lents jalonnent souvent l’intrigue principale. Pas de façon ouvertement explicite, mais pas capillotractée ni reellement decompressee non plus. Il y a peu de passages reellement inutiles à l’ensemble (mais il y en a).

The boys, c’est avant tout une vraie histoire, avec un debut, un milieu, et une fin qui prennent le temps de se developper, de s’installer, sans omettre le fan service, et une grille de lecture du comic book de super-slip pas ininteressante du tout.
Si les references sont pas forcement aisées à apprehender pour ceux qui s’essayent au genre, je trouve que ça peut etre fort aproprié pour un public peu accoutumé aux super heros - à condition d’adherer au coté “extreme” du titre.
Apres tout, c’est l’histoire d’un type normal qui ne connait rien aux supers, et se retrouve au coeur de leur univers.
Mais derriere le rideau heroique. Face à ce qui se passe entre le numero 714 et 715 de Justice league. La vie entre la gestion de telle et telle menace racontée à nouas autres lecteurs.
Bon, apres, ça reste vraiment à l’opposé des messages d’heroisme associé au genre
Mais quand on voit ce qui est proposé depuis le debut de “l’ere Bendis”, avec des heros gris virant au noir, des combats fratricides et ideologiques… est ce si eloigné que ça de ce qu’ils sont aujourd’hui ?

Les personnages principaux (le charismatique leader aux methodes parfois / souvent douteuses et sa recrue, son protegé droit et innocent, qui fait face à des horreurs mais reste fidele à ses valeurs et en fait un contrepoint vraiment equilibré) sont plaisants à lire, et je prends plaisir à les voir avancer dans cette fange. Et evoluer, au moins l’un d’entre eux
Les personnages secondaires sont par contre cela, et s’ils sont bieeeeeen barrés dans ce qu’ils sont / leur origine (ça, c’est pas pour tout de suite, Goneo) ils restent quand meme trop en retrait - c’est le plus gros reproche que je fais à la serie (et il est pas bien epais).

Iconoclaste, c’est le terme qui convient le mieux à cette serie. Et elle fait ça avec un sacré panache, beaucoup plus intelligemment que ne peut le laisser supposer le coté “gore et cul”.
Je parlais à coté des héros violents / meurtriers / se radicalisant qui me derangent dans le comics mainstream. Par contre, ici, à part une surenchere parfois un peu gratuite, excessive, voir redondante à force, ça sert completement le propos du bouzin, qui n’est PAS un comics de super heros.

Et puis marde, Boudin d’Amour, quoi ! Le super heros avec la faiblesse la mieux trouvée depuis un bail

Au vu de ton commentaire je pense que tu attend du cul et du sang et bien ça va en descendant au profit d’une histoire ultra intéressante.

[quote=“KabFC”]

Au vu de ton commentaire je pense que tu attend du cul et du sang et bien ça va en descendant au profit d’une histoire ultra intéressante.[/quote]

EN faite je me suis mal exprimè, “BARLIMANN” la mieux exprimé. Je voulais parlè de la rythmique.
Mais sa y est je viens de finir le premier volume et mes doutes ce sont envolès, ah Boudin D’amour!!! vraiment excellent.
Bon j’ai plus qu’a prendre le volume 2

[quote]DELUXE FUSION COMICS : THE BOYS DELUXE 3

Auteurs : Garth Ennis, Darick Robertson, John McCrea

360 pages/29,90 euros/En librairie seulement

Dans la mini-série Herogasm, Garth Ennis s’attaque ouvertement aux crossovers, ces événements qui font intervenir tous les héros, et nous apprend également, les origines de certains des membres les plus mystérieux de l’équipe. Et en plus d’être beau, cet album est aussi agrémenté de nombreux bonus !

(Contient les épisodes US The Boys Herogasm 1-6 ; The Boys 31-38 ; The comic that got the Legend fired)

SORTIE LE 6 MARS !
[/quote]

Je viens de finir ce tome 3 Deluxe, c’est vraiment excellent, Vivement la suite !!!

[quote=“Barlimann”]
Et puis marde, Boudin d’Amour, quoi ! Le super heros avec la faiblesse la mieux trouvée depuis un bail[/quote]

Alors ça, ça m’a bien fait poiler. :smiley:

Je viens de finir le tome 1 et effectivement, je suis un peu mitigé sur la lecture. Le côté négatif, c’est que parfois, il ne se passe pas grand chose. On a certes de bons dialogues, parfois bien succulents, mais ça ne suffit pas à masquer le piétinement au niveau de l’histoire (sans attendre du cul et du sang dont je me contrefous totalement).

Le sourire du Butcher est extrêmement bien rendu au niveau de chaque planche où il apparait. La facilité dont il effectue les pires tâches est presque dérangeante (la dernière scène de l’entrepôt est énorme). Tout cela bien contrasté par le nouveau de l’équipe. Ca offre un très bon équilibre dans le traitement de l’histoire.

J’avoue que je ne m’attendais pas à ce genre d’histoire (oui, j’aime bien être surpris, je ne lis pas les résumés), mais connaissant Ennis, ça ne m’étonne pas trop concernant le bonhomme.

Ca change un peu, entre deux Intégrales des Vengeurs :mrgreen:

A quand le TOme 4 ???

La sortie du tome 4 est prévue pour octobre.

Ah ouais quand même, merci LE DOC.

7 mois ça va. Pour le paquet d’épisodes résent tous les 7 moi je trouve que c’est un bon rythme.

http://img560.imageshack.us/img560/3859/93r5.jpg

[quote]DELUXE FUSION COMICS : THE BOYS 4

Auteurs : Garth Ennis, Darick Robertson, John McCrea, Russ Braun

376 pages, 29,90 EUR, en librairie seulement

Dans cet imposant album, Darick Robertson, le créateur de la série, fait ses adieux aux P’tits Gars pour laisser la place à Russ Braun. Ce volume contient les épisodes 39 à 47 ainsi que l’intégralité de la mini-série Highland Laddie, illustrée par John McCrea, qui donne la vedette à Hughie.

(Contient les épisodes US The Boys 39-47, The Boys : Highland Laddie 1-6)

SORTIE LE 23 OCTOBRE ![/quote]

Ca me rassure qu’il y ait un tome 4, je ne sais pas pourquoi j’étais persuadé que le tome 3 était le dernier, et quand je suis arrivé à la fin, avant les origines du français et de la fille, je me suis dit, c’est pas possible, y a un truc!
Un ptit coup de google et j’ai vu qu’il restait des épisodes. Restait à savoir quand ça allait arriver. Chose faite.