THE COLONY (Jeff Renfroe)

La bande-annonce :

Toujours pas de sortie française, pour celui-ci ?

Jim

Non, toujours pas. Le film sortira aux States en septembre; par chez nous, je pense qu’il passera directement par la case DVD (mais pas plus d’infos pour le moment)…

Tiens, j’ai pas cherché plus avant, mais pourquoi est-il sorti si tôt au Canada ? C’est un film canadien ? Une production canadienne ?

Jim

[quote=“Jim Lainé”]

Tiens, j’ai pas cherché plus avant, mais pourquoi est-il sorti si tôt au Canada ? C’est un film canadien ? Une production canadienne ?

Jim[/quote]

Je dirais oui compte tenu de la fiche proposée en présentation par Le Doc :slight_smile:

[quote=“Le Doc”]INFOS

Long métrage canadien
Genre : Science-Fiction/Thriller
Année de production : 2012[/quote]

Ah fichtre, j’ai déroulé le sujet trop vite !!!

Jim

Alors je l’ai vu, et si l’ensemble n’est pas désagréable, il y a un gros goût de “so what” à la fin du film. La mise en place est pas mal, l’univers est bien, la restitution sent un peu trop le fond vert et les décors rajoutés en numérique (avec un petit budget, ça se voit), mais surtout, une fois qu’on a fait le tour de ce que raconte la bande annonce, on se retrouve en plein “survival” bas du front, qui réserve quelques surprises momentanées (la fuite de machin, la mort de truc), mais qui ne va pas plus loin. Réunir des gens comme Fishburne ou Paxton pour en faire si peu, c’est dommage…
Après, le film pose la question de la survie et de la nécessité de certaines actions pour y parvenir. Et la réponse qu’il propose avant le générique est troublante : d’une part la survie prime sur tout, y compris la morale, et d’autre par, il oppose deux solutions aucunement satisfaisantes, à savoir la mort de l’autre ou la fuite (qui sont, intellectuellement, deux échecs). Et je n’arrive pas à me décider s’il s’agit de la trace d’un discours cynique ou d’un discours désespéré…

Jim

[quote=“Jim Lainé”]Alors je l’ai vu, et si l’ensemble n’est pas désagréable, il y a un gros goût de “so what” à la fin du film. …] Et je n’arrive pas à me décider s’il s’agit de la trace d’un discours cynique ou d’un discours désespéré…
Jim[/quote]

Je suis impressionné :wink: ; pour ma part je me suis mortellement ennuyé, et malheureusement je ne trouve rien a sauver, sauf peut-être la présence** Laurence Fishburne**.
Mais il faut le voir pour ce faire une idée, indéniablement.