THE FIRST SLAM DUNK (Takehiko Inoue)

Le meneur de jeu de Shohoku, Ryota Miyagi, joue toujours intelligemment et à la vitesse de l’éclair, contournant ses adversaires tout en gardant son sang-froid. Né et élevé à Okinawa, Ryota avait un frère aîné de trois ans de plus. Sur les traces de ce dernier, joueur local célèbre dès son plus jeune âge, Ryota est également devenu accro au basket.

En deuxième année de lycée, Ryota fait partie de l’équipe de basket-ball du lycée Shohoku, aux côtés de Sakuragi, Rukawa, Akagi et Mitsui, et participe au championnat national inter-lycées. À présent, ils sont sur le point de se mesurer aux champions en titre, les joueurs du lycée Sannoh Kogyo.

Animation
Long métrage japonais
Réalisé par Takehiko Inoue d’après son manga
Année de production : 2022
Sortie en France le 26 juillet 2023

Stylé !!!

J’en ressors un brin mitigé.
La lecture du manga m’est très fraîche, terminée il y a deux semaines, donc j’avais tous les éléments en tête, peut-être que ça joue mais j’ai trouvé le film un peu plat en comparaison.
Une très belle animation certes, mais un peu froide, très propre finalement. Or, dans le manga, les traits ont quelque chose qui dégage une sacrée énergie. Là moins j’ai trouvé.
Ah si, l’intro du cinq majeur de Shohoku, où chaque personnage apparaît en crayonné, ça ça a de la gueule. Mais après oui, ça tire vers le propret. C’est joli hein, mais un peu froid.

Et puis l’humour se perd un peu.
Le manga est très drôle, le film, de part son attachement à Ryota (et ce passé que l’on découvre) et non Sakuragi, amène sur une tonalité plus dramatique. Pourquoi pas, mais on perd de fait beaucoup l’humour.
Et je ne sais pas si c’est lié à la construction en flashback, au fait qu’un seul match existe ou tout simplement parce que je connaissais déjà le déroulé par ma lecture du manga (peut-être un peu tout ça d’ailleurs) j’ai trouvé la dimension épique bien moins grande que dans la bd.

J’ai aimé le film en soit, mais la bd possède, à mon sens, de plus grands enjeux, une portée plus grande encore. Et puis qu’est-ce qu’elle est drôle.
Je crois que j’aurais aimé découvrir le film dix ans après ma lecture.

Bonne séance !

Ce fut précisément le cas pour ma part et celui du pote qui m’a accompagné pour voir le film, nous, on a adoré le film. Et c’est justement le fait de voir l’action des yeux de Miyata que ça change les choses. Alors attention car le film reste comique hein, mais on voit les choses via un autre oeil et c’est précisément ce que j’ai trouvé marrant.
Personnellement, j’ai toutes les scènes du match en tête (je l’ai facilement lu une quinzaine de fois) et du coup les voir en « vitesse normale » montre le truc de manière réaliste : j’ai beaucoup aimé.

En fait, c’est un peu une thèse sur la narration via la bd et la narration via le film, un donne un ton iconique quasi à l’extrême via les traits et les effets de dynamisme de Inoue face à une réalisation très réaliste du film et de la conception du match.

2 effets 2 kiffes, cela dit je pense que c’est un bonbon pour les fans qui nous en apprend (bien) plus sur Miyata et ne s’attarde pas sur les points qui étaient focus dans le manga. Je me demande vraiment comment un newbie de la série percevra le film. (Un pote fan de comics et de basket va aller le voir cette semaine j’en saurais plus à ce moment).

C’est pour l’instant mon film préféré de l’année, je prendrai surement le BR d’ailleurs mais j’espere des bonus qui proposent un montage avec uniquement le match car c’est beau de fou !