THE FLASH #768-776 (Jeremy Adams / collectif)

Oh. Bon. Sang.
La pépite.
Littéralement la pépite !

Jeremy Adams livre un épisode formidable, extrêmement jouissif et ludique ! C’est formidable !
Oh, il ne s’y passe pas grand-chose, mais la narration est merveilleusement fun et entraînante. On voit en effet Dr Fate et Flash dans une dimension annexe, où ils doivent passer pour rejoindre Gemworld afin de stopper Eclipso. Mais pour cela, pour avancer dans ce monde où leurs pouvoirs sont quasiment éteints, ils ont besoin… du lecteur !
Oui !
Jeremy Adams ne cesse d’impliquer le lecteur, en lui demandant de croire en eux, de tourner les pages d’un côté ou d’un autre, de toucher des éléments pour lancer un sortilège ! Et c’est trop bien !

Il ne se passe pas grand-chose, oui, c’est une grande course en avant avec des obstacles, mais c’est tellement fun et jouissif ! Ca rappelle les Livres-dont-vous-êtes-le-héros, même si la structure des comics ne permet pas d’y aller autant, et c’est top.
Jeremy Adams s’amuse, m’amuse, s’éclate avec les personnages, dose bien l’humour avec Wally (enfin), utilise bien Khalid Nassour (que j’aime bien). Les menaces sont génériques, mais je m’en fiche : c’est fun, c’est dynamique, j’adore !

Fernando Pasarin livre des planches très jolies, certes un peu figées, mais avec de beaux décors, de beaux détails et, finalement, Wally ne court pas, ici.
C’est joli, j’aime le style et ça sert très bien le récit.

Quelle pépite ! J’aimais déjà beaucoup le run jusque-là, et maintenant je suis épaté ! Quelle belle fin pour ma pile DC de la semaine !

3 « J'aime »

Ca sent la VF, cette affaire. :wink:

1 « J'aime »