THE GREEN LANTERN - SEASON TWO #1 (Grant Morrison / Liam Sharp)

D’accord je comprend mieux. Merci

Hum … c’est comme Cap Falcon, Iron Riri, Spidey-Miles, … ?

Merci pour les explications (et quelle connerie, soit dit en passant).

Jim

Sauf que chez DC, c’est normalement plus organique (enfin c’était jusqu’à new 52).

Je ne suis pas super convaincu. En fait, je suis un peu perdu.
J’ai été très client de la saison une et de la mini-série de transition. J’ai beaucoup aimé l’essentiel de ce nouveau #1, où Hal est acclamé pour ce qu’il a fait, et est envoyé sur Maltus pour récupérer des Jeunes Gardiens de l’Univers, qui finissent par l’envoyer sur Terre pour identifier une menace, alors qu’il n’a aucun intérêt pour son monde. Mais ça va trop vite.
La plongée sur Maltus est fun, mais tout me semble expédié, presque précipité dans l’apparition des personnages, de la mystérieuse et troublante Mother. La transition dans les autorités d’Oa n’est même pas montrée, et le cliffhanger tombe « comme ça ».
C’est très lisible, mais ce n’est pas fluide et ça gêne la compréhension, la lecture. Dommage, parce que les concepts sont cool, le nouveau partenaire de Hal est rigolo, et Liam Sharp livre des planches encore à tomber.

Mon veto n’est pas vraiment sur le principe du remplacement de certains persos par d’autres des générations montantes. C’est loin d’être une idée neuve chez DC, et pour moi cette idée d’un passage de relai entre différentes générations de héros est au cœur de ce qui reste une des périodes les plus intéressantes de l’éditeur. En revanche je suis d’accord avec Kab :

L’idée de faire ça d’un seul coup, au même moment, pour les plus grandes figures du catalogue paraît abrupte et forcée. Et c’est probablement aussi ouvrir la porte à un rétropédalage genre reboot hâtif relativement peu de temps après, quand ils seront rendus compte que ça n’aura pas donné les résultats escomptés (on prend les paris ?).

Je suis d’accord. On l’a souvent vu, Hal remplacé plusieurs fois, Barry par Wally, pour citer les deux plus célèbre et long remplacement, mais ils ne se sont pas fait au même moment et même dans les 90’s avec les remplacement de Bruce, Clark et Diana, ils n’ont pas eu lieu au même moment.

Je suis bien d’accord.

On n’a d’ailleurs pas assez vu Wally / Kyle / Connor ensemble.
Ca aurait mérité une mini-série dédiée.

un peu dans la JLA avec Hyppolite aussi.

Un peu, oui, tu as raison.
Mais pas assez.

Clairement pas assez.

Y’a eu quelques cross et kyle et connor dans leurs séries respectives. Et sinon pour les 3 ensemble y’avait ce cross inter série. Je les ai en single mais je me souviens plus trop de l’histoire.

J’ai ça dans mon TPB Flash par Morrisson & Millar, c’est franchement oubliable…

Dommage, merci !

C’est quand même hallucinant de stupidité.
La bonne stratégie, c’est celle qu’ils appliquent avec des gars comme Bendis, en redonnant de l’élan à des titres avec des équipes créatives abordant les personnages sous un nouvel angle, ou avec un autre regard.
Ces jeux de chaises musicales, personne n’en à rien à foutre, dans le fond.
À part un coup commercial artificiel, suivi effectivement d’un retour aux bases inévitables, c’est quoi l’intérêt ? Même l’idée du passage de générations, ça ne tient pas vraiment.
Les personnages sont ce qu’ils sont. Ça ne sert à rien de les retourner comme des gants, faute d’une réelle capacité à envisager des lendemains créatifs de nature à faire vibrer les lecteurs.

Ca a largement tenu jusqu’à l’arrivée d’auteurs (plutôt un seul qui fera de la merde) nostalgique préférant Barry à Wally ou Hal à Kyle, mais cette tendance va changer avec l’arrivée de ceux qui auront grandis avec perso.

Oui, mais Wally / Kyle / Connor ne sont pas arrivés en même temps.
A la même période, mais pas via le même événement, dans le même mois. Je n’ai aucun souci avec le principe de remplacement, ça a été longtemps dans l’ADN de DC. Mais là, ça paraît complètement artificiel, ça arrive comme un cheveu sur la soupe, et ça fait en effet « coup commercial », bête et méchant.

On est bien d’accord, par contre dire que l’idée du passage de génération ne tient pas vraiment c’est faux.

Non, l’idée de fond d’une nouvelle génération qui prend les titres de Batman, Superman et compagnie, ça a du sens dans l’univers DC. C’est dans son ADN.
Même avant Crisis, on avait Infinity Inc. qui entamait ça sur Terre-2, bien que tout soit devenu plus fluide après Crisis, avec la JSA en grands anciens de la JLA.

Maintenant, que Jon remplace Clark en Superman, c’est légitime, notamment avec ce que Bendis écrit sur la Legion. Qu’une GL peu connue remplace Hal, c’est classique dans la franchise. Même que Luke Fox remplace Bruce, ce n’est pas non plus stupéfiant chez Batman.
Mais que tout soit fait en même temps, que tout soit balancé comme ça, sans préparation, dans une sorte de buzz qui s’annonce déjà lourd… non, j’ai vraiment l’impression que ça peut et va sûrement taper à côté.

Voilà, d’où le côté « organique » de la chose.
C’est dans l’ADN de DC d’avoir cette logique de succession, au gré des années et des décennies. C’est la raison pour laquelle ma période préférée de cet univers, c’est grosso modo 1986-2000, parce qu’on voit une nouvelle génération reprendre le flambeau (parce que la génération précédente n’était pas là : mort, corruption, retraite…), et donner un certain sens (à la fois direction et signification) à l’univers.

Jim