THE IMMORTAL HULK : THE THRESHING PLACE (Jeff Lemire / Mike Del Mundo)

IMMORTAL HULK: THE THRESHING PLACE (One-Shot)
JEFF LEMIRE (W) • MIKE DEL MUNDO (A/C)
Variant Cover by JOE BENNETT
TWO OF COMICS’ MOST IMAGINATIVE TALENTS UNITE FOR A HULK TALE LIKE NONE OTHER!
There’s a monster raging in America’s heartland – and it’s not the Hulk. When a young girl goes missing on a Kansas farm, Bruce Banner gets the itch – the one that tells him gamma is on the loose. But this town doesn’t take kindly to strangers – especially the big, green, violent kind. Can the Hulk save a child before it’s too late, or is he about to take the blame for another massacre?
40 PGS./One-Shot/Rated T+ …$4.99

Sortie en avril.

Moui.

Tiens, je l’aurai bien vu comme dessinateur de la série régulière.

Le succès public et critique de The Immortal Hulk pousse Marvel à sortir quelques one-shots pour surfer sur la série principale.
Cet épisode en fait partie. Il est agréable, même s’il n’apporte rien à rien.
Ici, Jeff Lemire et Mike Del Mundo lancent Bruce Banner sur la disparition d’une petite fille, dans une ville hantée par un monstre qui tue des gens. Proche d’un centre gouvernemental d’essai sur les pesticides. Cela se passe évidemment mal, Banner est emprisonné, Hulk sort, Hulk découvre que la petite fille a été transformée en monstre par les radiations, et la libère en absorbant les rayonnements Gamma sur lesquels les scientifiques travaillaient. Bruce repart seul, alors que la gamine retrouve son père.
Sobre, efficace, mais « inutile ».
Jeff Lemire livre un récit correct, avec une bonne voix intérieure, mais complètement balisé et évident. Aucune fausse note, mais aucune surprise, et finalement aucun « sel » dans tout ça. Mike Del Mundo livre de très belles planches, dans une approche déformée et poétique, qui convient bien au récit.
Je ne pense pas qu’il conviendrait à la série principale, qui n’a pas cette poésie qu’on retrouve dans les traits souvent irréels de Del Mundo. Mais il fonctionne très bien ici, et c’est fort joli.

Un one-shot agréable mais inutile, anonyme mais sympathique.

Sans l’avoir lu, mais à ta lecture, je vois tout de même un problème assez important.

Là ou j’en suis dans ma lecture d’immortalité Hulk (dernier tome sorti en VF), Hulk n’est pas un héros, il n’est pas un personnage sympathique et en est même à l’opposé.

Raconté une histoire sur une petite fille disparue dans une ville hanté et faire de Hulk le héros ça montre selon moi que Lemire n’a pas lu ou compris le travail d’Ewing sur le personnage, mais peut-être que je me trompe.

Non, Hulk n’est pas un héros ici. Banner vient du fait de rumeurs d’un monstre massif qui rôde et d’une gamine, Rebecca Green (il tique sur le nom), qui a disparu. On est sur un Bruce errant, classique.
Hulk apparaît quand Bruce est emprisonné, il tue un shérif, libère la gamine de l’énergie Gamma et anéantit le labo.

Hulk n’est pas un monstre mais pas un héros. Il est proche du salaud cruel de Immortal, qui peut avoir une forme de tendresse pour les victimes Gamma.

Ok, merci de la précision, à la lecture de ton post précédent, j’avais pas cette sensation.

Oui, j’ai beaucoup synthétisé pour tenter de ne pas spoiler. :wink:

Ce qui me gêne avec ce one-shot, c’est que Hulk tue en toute impunité. On est à contre courant de la série principale… Il pète les os d’un tueur d’enfants dans Immortal, il tue un médecin en l’absorbant mais pas de meurtre de sang froid il me semble.

Pour moi, le Hulk d’Immortal « punit », châtie, sanctionne par la mort ses ennemis et ceux qui vont trop loin, pour lui.
On est un peu sur la même logique, ici.
Même si c’est moins fin ; moins bon, tout simplement.

Il tue deux policiers qui ne représentaient pas une menace contre lui. Qu’il éclate les mecs dans le labo Gamma, ça ne me choque pas. Mais les deux flics, ça n’a ni queue ni tête.

Je me souviens du premier flic, dont la mort m’a choquée.
Après, je le répète, mais c’est pas une lecture indispensable. :smiley:

C’est évident. Mais c’est quand même con de présenter un récit qui semble être un peu en dehors de ce qu’il se passe en ce moment dans Immortal, alors que l’autre one-shot consacré à She-Hulk est lui indispensable.