THE KONG CREW (Éric Hérenguel)


(artemus dada) #1

The_Kong_Crew-0

Je me permets d’ouvrir une discussion pour promouvoir une bédé dont le pitch m’a semblé si alléchant que j’ai passé une commande séance tenante.
Je vous la fais courte : “Et si King Kong, une fois arrivé à New York avait gagné ?

The_Kong_Crew-1

Voilà bien le genre de scénario dont j’aurais voulu voir le résultat à l’écran par un réalisateur de la trempe de Peter Jackson, plutôt que son remake du chef d’œuvre de 1933. Mais réjouissons-nous, car Éric Hérenguel vient de donner une belle consistance à cette formidable idée. Du moins si j’en crois le premier numéro, format comic book, que j’ai lu.

Eric Hérenguel est aux commandes, attachez vos ceintures…
Nous sommes en 1947, quatorze ans après la victoire de Kong. Manhattan a été évacuée. L’ile est une zone interdite et très surveillée… par la Kong Crew !

C’est écrit en anglais, et c’est commercialisé par les éditions CAURETTE sises à Buhl, département du Bas-Rhin [Pour en savoir +] :

•Couverture souple
•32 pages
•Langue: anglais
•Tirage limité à 1200 ex.
•Dimensions : 17.5 X 26 cm
•ISBN : 9791096315093
•Prix : 5€ (+ frais de port)

Phil Cordier propose du matériel supplémentaire pour se faire une meilleure opinion [Pour en savoir +] sur son blog.

À vous de jouer !


(Regulator) #2

Prometteur!


(KabFC) #3

J’aime beaucoup Herenguel que j’ai découvert il y a plus de 20 ans avec son Kräan


(FC powaaaa) #4

Et pourquoi n’y a-t-il pas une VF ?


(artemus dada) #5

Aucune idée.


(Photonik) #6

Un pitch du feu de dieu, en effet !!


(Marko) #7

Une VF semble être à l’ordre du jour. Pour plus d’infos, l’auteur s’exprime plus en détails sur le sujet par ici : https://www.blogger.com/comment.g?blogID=7624442848629315068&postID=576181337708785058


(FC powaaaa) #8

La VF y est citée ? Je ne vois pas …


(Jim Lainé) #9

Des nouvelles de ça ?

Jim


(Le Doc) #10

La sortie de l’album serait prévue pour début 2019…


(Jim Lainé) #11

cool
merci

Jim


(Jim Lainé) #12

Pour les curieux, j’ai évoqué son travail à trois reprises récemment :

à propos de Carnivores qui est, je crois, sa première série :

à propos d’Edward John Trelawnay, chez Delcourt :

et à propos de Lune d’Argent sur Providence, un diptyque “western” qui vaut le détour :

Jim