The lone ranger meets the green hornet: champion of justice

Après avoir orchestré la première rencontre entre le Shadow, Doc Savage et The Avenger (Justice, Inc.), Le scénariste et producteur de cinéma Michael Uslan et le dessinateur Giovanni Timpano s’apprêtent à révéler l’étrange lien qui unit le Lone Ranger au Green Hornet lorsqu’un mystérieux “Rangeur Solitaire” fait son apparition dans les années 30.

Quel est le lien de sang qui unit le Frelon Vert au Rangeur Solitaire ? Quel est le rapport entre le coureur Olympique Jesse Owens et le Frelon Vert ? Quel rôle joue Bat Masterson dans les aventures New-yorkaises du Rangeur Solitaire ? Quelle blessure est capable de déchirer une famille quand l’Amérique a plus que jamais besoin d’un champion de la justice ?

Les réponses sont à découvrir dans le premier numéro de la mini-série The Lone Ranger Meets the Green Hornet: Champions of Justice qui parait en juillet chez Dynamite Entertainement.

La couverture ci-dessus est signée John Cassaday.

[quote=“Uslan”]“This is a golden opportunity and a golden age opportunity for me as a comic book fanboy, a movie buff, a fan of old-time dramatic radio, a comic book historian and a writer,” Uslan shared. “It’s a story I dreamed of for so many years, understanding that legally it could never come true. But thanks to Nick Barrucci, that dream has now come true and I’m honored to be able to be the one to tell this very important story.”

“Thematically, it’s a story about family and the forces that can tear it apart and bring it together,” he continued. “It is an action-packed tale with scenes from the Wild West and scenes from Chicago in the 1930s filled with public enemies on the loose and Nazi Bund members inciting the worst in people… making it seem like the Wild West redux.”[/quote]

Lien
Le site de l’éditeur : dynamite.com

Ah, c’est une bonne idée de jouer sur ce lien, déjà établi dans un épisode radiophonique de 1947. En fait, le neveu du Lone Ranger s’appelle Dan Reid, et le père de Green Hornet s’appelle Dan Reid ; quand le Green Hornet révèle à son père qui il est, ce dernier, d’abord choqué, évoque un prédécesseur pionnier qui rendait déjà la justice.
Après la revente des droits, les références ont été plus compliquées, mais les fans tiennent ça pour acquis.

En tout cas, c’est une bonne idée.

[quote=“BenWawe”]Ah, c’est une bonne idée de jouer sur ce lien, déjà établi dans un épisode radiophonique de 1947. En fait, le neveu du Lone Ranger s’appelle Dan Reid, et le père de Green Hornet s’appelle Dan Reid ; quand le Green Hornet révèle à son père qui il est, ce dernier, d’abord choqué, évoque un prédécesseur pionnier qui rendait déjà la justice.
Après la revente des droits, les références ont été plus compliquées, mais les fans tiennent ça pour acquis.

En tout cas, c’est une bonne idée.[/quote]

Oui c’est amusant ce genre d’idée - et j’en serais sûrement -, à condition (de mon point de vue) que ça ne serve pas (encore) à construire une soi-disant “continuité” comme on peut en voir de nos jours chez le célèbre duopole.
C’est-à-dire qui mine les projets des auteurs, obligés de continuellement ajuster leurs histoires voire de les interrompre pour des résultats (toujours/souvent ?) décevants.

C’est pourquoi le “label” **Young Animal ** chez DC me plaît beaucoup, ainsi que le projet autour de Kamandi, qui semblent (pour l’instant) s’affranchir de cette (devenue) sacro-sainte "Continuité ". :wink:

Je te comprends, mais je ne pense pas que ça soit l’objectif de Dynamite.
Dynamite avait lancé The Last Phantom, douze épisodes et un annual, puis a fait quelques mois après King’s Watch - avec un autre Phantom que celui de TLP. Et s’il y a une sorte d’univers partagé entre Mandrake, Prince Valiant, Jungle Jim, Flash Gordon et le Phantom depuis cette histoire, avec plusieurs mini-séries derrière et maintenant King Quest, ça semble limité aux personnages publiés en comic-strip par King Features.

Il y a des “bulles” d’univers partagé chez Dynamite, mais les personnages vont et vient entre ces “bulles” (je pense aussi au Shadow, qui a ses propres aventures liées par Matt Wagner mais aussi dans Justice, Inc. ou par Ennis, ou avec Masks I et II) ; et je trouve ça plutôt bien, c’est souple mais ça offre la possibilité de garder le fun de l’univers partagé et évolutif.
Après, ça n’empêche pas que tout n’est pas bon…

[quote=“BenWawe”]…] c’est souple mais ça offre la possibilité de garder le fun de l’univers partagé et évolutif.
Après, ça n’empêche pas que tout n’est pas bon…[/quote]

Tu sais j’aime les “univers partagés” mais pas comme c’est géré actuellement par Marvel et DC, plutôt comme tu le dis souple et j’ajouterais non-obligatoire : quelques caméos, une aventure par-ci, une aventure par-là, ça me semble amplement suffisant.

Un peu à la manière des Spider-Man Team-up.

Oui, je comprends.
Personnellement, j’aime le principe de la continuité et de l’univers partagé quand ça apporte un plus, quand on peut rebondir sur un événement ancien pour accompagner une évolution, quand on fait référence à une époque précédente pour construire une intrigue ; mais il ne faut pas que ça soit un Alpha et un Oméga, que le principe de la continuité et de l’univers partagé soit le seul objectif.
Au fond, quoi qu’il arrive, quoi que ce soit, l’important est de raconter une bonne histoire. La continuité n’est qu’un outil pour y parvenir, pas le déterminant de la bonne histoire;

[quote=“BenWawe”]Ah, c’est une bonne idée de jouer sur ce lien, déjà établi dans un épisode radiophonique de 1947. En fait, le neveu du Lone Ranger s’appelle Dan Reid, et le père de Green Hornet s’appelle Dan Reid ; quand le Green Hornet révèle à son père qui il est, ce dernier, d’abord choqué, évoque un prédécesseur pionnier qui rendait déjà la justice.
Après la revente des droits, les références ont été plus compliquées, mais les fans tiennent ça pour acquis.[/quote]

Je ne savais pas. Belle anecdote.

J’aime bien l’idée que s’en fait Erik Larsen. Dans son esprit, toutes les séries publiées par Image Comics (Savage Dragon, Spawn, Invincible, etc.) se déroulent dans des univers distincts où coexistent d’autres versions des personnages. Et, lorsqu’ils se rassemblent le temps d’une aventure, c’est que les lignes convergent et que cette même aventure se déroule plus ou moins de la même manière dans chaque univers (= chaque série).

Ca rappelle un peu le concept d’Hypertime de DC, non ?

[quote=“Jack!”]
J’aime bien l’idée que s’en fait Erik Larsen. Dans son esprit, toutes les séries publiées par Image Comics (Savage Dragon, Spawn, Invincible, etc.) se déroulent dans des univers distincts où coexistent d’autres versions des personnages. Et, lorsqu’ils se rassemblent le temps d’une aventure, c’est que les lignes convergent et que cette même aventure se déroule plus ou moins de la même manière dans chaque univers (= chaque série).[/quote]

Il me semble qu’il avait fourni une autre version, qui me paraissait tout aussi plaisante. Il partait du principe que les séries existent dans le même univers, et que s’il y a des incohérences, ça s’explique par le simple fait que chaque série est écrite selon un point de vue du héros, et chacun ne se souvient pas des événements de la même manière.
Je trouve ça malin, rusé, et insolemment jean-foutre. J’aime bien.

Jim

C’est fort probable. Larsen s’amuse à trouver des explications mais ne se soucie pas vraiment du “problème” (si problème il y a). Je me souviens surtout de cette idée de lignes convergentes parce qu’il en parlait directement dans le courrier des lecteurs de Savage Dragon #140 (numéro qui rassemblait d’ailleurs Savage Dragon, Witchblade, Shadowhawk, Invincible et Spawn).

http://imageshack.com/a/img923/71/ohxZLA.png

Oui, à la différence que l’Hypertemps conçoit une ligne temporelle principale où se déroule l’évènement en question. Je m’étais penché sur le sujet lorsque j’écrivais l’indigent délire Secret Crisis.

Voici comment Mark Waid résumait le concept :

[quote=“Waid”]'Hypertemps est notre nom pour le vaste collectif des Terres parallèles sur lesquelles vous trouverez toutes les histoires de DC jamais publiées, mais c’est aussi bien plus que cela. Le modèle standard des chronologies alternatives est comme les affluents d’une rivière, d’accord ? La chronologie régulière est le courant principale …]. Bien, imaginez que, parfois, ces affluents retournent dans le courant principale, parfois pour un moment, parfois pour toujours. D’autres fois, ils se rencontrent seulement pendant un bref instant avant de poursuivre dans une toute nouvelle direction. La plupart du temps, personne n’est témoin de ces écarts à part les fans.

Pour faire court, la réalité de l’univers DC est bien plus malléable que nous le pensions et permet plus de merveilles et de possibilités que nous n’en ayons jamais imaginées.’’ - Mark Waid, 1998[/quote]

Oui, c’est quand même pas clair son histoire. :smiley:

[quote]Lone Ranger/Green Hornet #1

Story by
Michael Uslan
Art by
Giovanni Timpano
Cover by
John Cassaday
Publisher
Dynamite Entertainment

Cover Price:
$3.99
Release Date
Jul 6th, 2016

A tale of super-heroics and family that has taken eighty years to be told! This first chapter, entitled “Those Thrilling Days of Yesteryear,” creates a world of carefully

researched alternative history in 1936 as we learn whatever happened to The Lone Ranger and discover his familial link to the emergence of a man who is a modern day urban version of The Lone Ranger himself. What is the blood connection of The Green Hornet to The Lone Ranger? What is the link of Olympic runner Jesse Owens to The Green Hornet? What role does Bat Masterson play in The Lone Ranger’s New York adventure? What intense rift tears a family apart just when America desperately needs a great champion of justice? The shocking answers lie in the historic first issue of "The Lone Ranger Meets the Green Hornet: Champions of Justice!”
[/quote]

Source : www.comicbookresources.com

[quote]Lone Ranger/Green Hornet #2

Story by
Michael Uslan
Art by
Giovanni Timpano
Cover by
Jan Duursema
Publisher
Dynamite Entertainment

Cover Price:
$0.00
Release Date
Aug 10th, 2016

With the fate of the free world hanging in the balance, G-Man Eliot Ness demands The Lone Ranger return! But Britt Reid breaks with his family tradition, creating a painful rift with his Great Uncle John Reid, forcing the original Lone Ranger to instead offer his mask to America’s greatest Olympic hero… Jesse Owens!
[/quote]

Source : www.comicbookresources.com

http://imageshack.com/a/img923/4750/2HaXDR.jpg

[quote]THE LONE RANGER/GREEN HORNET #3

Written by: Michael Uslan.

Art by: Giovanni Timpano.

Cover by: Jan Duursema.

Description: After the family split between Britt Reid and John Reid, does The Green Hornet ally himself with Murder, Inc.? Does Olympian Jesse Owens become the new Lone Ranger? What other legendary hero learns he is related to The Lone Ranger and The Green Hornet? Who appears “from out of the past” to train and guide Kato? The shocking answers all explode in Chapter 3 of “The Lone Ranger Meets The Green Hornet: Champions of Justice!”

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Sept. 21. [/quote]

http://imageshack.com/a/img922/2949/FQIfjg.jpg

http://imageshack.com/a/img923/1966/hATYJn.jpg

http://imageshack.com/a/img924/8954/ZAU7Bs.jpg

http://imageshack.com/a/img923/7358/C2s5pp.jpg

http://imageshack.com/a/img924/8831/mzlj39.jpg

Source : www.comicscontinuum.com

[quote]THE LONE RANGER/GREEN HORNET #4

Written by: Michael Uslan.

Art by: Giovanni Timpano.

Cover by: Jan Duursema.

Description: When the secret of the leader of The Cavendish Gang is revealed, it’s up to Kato, now personally trained by the aged Tonto, to try to save The Green Hornet, The Lone Ranger, and possibly the world. But when death strikes the very heart of a family, can a family, itself, survive? Read “The Fight for Law and Order,” the heart-breaking fourth issue.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Oct. 8. [/quote]

Source : www.comicscontinuum.com

[quote]THE LONE RANGER/GREEN HORNET #5

Written by: Michael Uslan.

Art by: Giovanni Timpano.

Cover by: Jan Duursema.

Description: “The Lone Ranger Meets the Green Hornet: Champions of Justice” #5 of 5! In this last issue concluding the saga of the Reid family, the torch finally passes from The Lone Ranger to The Green Hornet… but is the price that must be paid in blood worth it? We cannot provide any more details of this story without using spoilers, but we truly believe our readers will find the denouement uplifting while at the same time being emotionally affected by the intense ending of a tale that has been 80 years in the making!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Nov. 9. [/quote]

Source : www.comicscontinuum.com