THE MANHATTAN PROJECTS #1-24 (Jonathan Hickman/Nick Pitarra)

Voici un extrait de la nouvelle série The Manhattan Projects, écrite par Jonathan Hickman (Fantastic Four). Le Projet Manhattan est le nom de code du projet de recherche mené par les États-Unis qui produisit la première bombe atomique durant la Seconde Guerre mondiale. A partir de fait réel, Hickman imagine l’existence d’autres projets issus du savoir foisonnant des physiciens Albert Einstein et J. Robert Oppenheimer.

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/marv/Previews/manhattan-projects-1-pg0.jpg

[quote]The Manhattan Projects #1
Story by Jonathan Hickman
Art by Nick Pitarra
Publisher Image Comics
Cover Price: $3.50
Release Date Wed, March 7th, 2012

What if the union of a generation’s brightest minds like Albert Einstein and Robert Oppenheimer was not a signal for optimism, but foreboding? What if everything… went wrong?

In the year 1945, the atomic bomb proved its capacity for immense devastation, but what if the creation of that ultimate killing machine was just a cover for a series of other, more unusual, programs? A brand new, monthly ongoing series from Image Comics will pose that question by taking a look at one of the most critical periods of change in the 20th century through a lens both darkened and strange. Join us, for what is poised to the breakout hit of 2012, THE MANHATTAN PROJECTS![/quote]

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/marv/Previews/manhattan-projects-1-pg1.jpg

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/marv/Previews/manhattan-projects-1-pg2.jpg

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/marv/Previews/manhattan-projects-1-pg3.jpg
[size=85]Source: imagecomics.com[/size]

Liens :
Le site de l’éditeur : imagecomics.com
Le site du scénariste : pronea.com
Le site du dessinateur : nickpitarra.com

C’est fun à lire, comme le reste de la production de Hickman chez Image. Par contre, comme j’ai des lacunes du côté de J. Robert Oppenheimer, va falloir que je surf un peu sur le net. Mais le twist final est assez bien trouvé.

Je suis d’accord avec Freddy The Manhattan Projects #1 de Jonathan Hickman & Nick Pitarra est vraiment une lecture agréable et vraiment original dans le contexte. Comme l’on dit d’autres critiques, la WW2 fut l’objet de nombreuses utilisations au sein des comics (le côté paranormal pour Hellboy, l’aspect guerrier pour Marvel… je simplifie évidemment) et un comic portant sur l’aspect scientifique de ce conflit est vraiment une idée captivante, surtout quand on voit qu’il se base sur un projet que nous connaissons tous et toutes.
Jonathan Hickman m’a éblouit par son talent sur ses comics Image comme Pax Romana ou Red Wing pour n’en citer que deux, avec Marvel et les comics: S.H.I.E.L.D., The Ultimates ou Secret Warriors, un peu moins pour ses FF même si de nombreux récits furent épique et que je continue de le lire avec plaisir. Une oeuvre indépendante était donc déjà une raison de s’y intéresser. Le récit est vraiment intéressant car il s’intéresse à des thématiques proche de nombreuses productions de Hickman, en effet l’aspect scientifique, mystérieux mais point d’encrage pour des menaces encore plus dangereuses à celle que l’on connaît déjà. On connaît le projet principalement pour la création de la Bombe et Hickman lui exploite toutes les possibilités d’un tel projet et nous emmène dans des zones que l’on peut dire simple mais qui avec son talent nous étonne et nous amuse.

Usé d’un personnage célèbre comme protagoniste principal est une bonne idée Robert Oppenheimer, y ajouté d’autres figures connues aussi, surtout quand on voit ce qu’il en fait jusqu’au final qui nous donne envie de connaître la suite avec une impatiente dévorante! J’aime beaucoup les dialogues en tout cas, il donne au récit un côté making-of ou old school très sympathique et en parfaite adéquation avec le récit, j’approuve en tout cas!
Pour les dessins, c’est vraiment intéressant aussi, on pourrait considérer les traits grossiers, peut être à cause de la colorisation qui n’est pas toujours très bonne (certaines couleurs bavent malheureusement) mais cela donne au projet une touche sympathique et qui nous plonge encore plus dans ce récit. Je ne regrette pas l’acquisition en tout cas et vous recommande la lecture de la série.

Et Battlehymn, aussi, un peu passé inaperçu, mais vraiment sympa.

Bon, après, c’est normal qu’on revienne à cette période : c’est quand même la période qui a vu la gestation du genre, et dans notre période post-moderne de commentaire incessant, c’est un sujet en or.

Jim

Je ne connais l’oeuvre que tu cites, tu es sur que c’est de lui?

Sinon je suis d’accord avec ce que tu dis au sujet du conflit et de la période ou il se produit.

[quote=“Selina”]Je ne connais l’oeuvre que tu cites, tu es sur que c’est de lui?
[/quote]

Non, c’est de B. Clay MOORE :wink: Mais c’est une œuvre super-héroïque dans le cadre de la WWII, ça c’est certain, et c’est sur ce point que rebondissait Jim :slight_smile: C’était une mini-série Image sympathique qu’on avait pu découvrir dans le défunt label Angle Comics de chez Bamboo Editions.

Mais pour en revenir au sujet, ce projet Manhattan par HICKMAN semble particulièrement alléchant :slight_smile: Il m’a fait accrocher aux FF comme jamais, et s’est imposé juste avec ça pour moi comme un scénariste à suivre ! J’ai son *Nightlty News *qui traine depuis deux ans dans ma bibliothèque et je ne l’ai toujours pas lu… mais il est clair que cette mini et celle qui précède, Red Wings, suscitent mon plus grand intérêt de par leur pitch et le style du dessinateur.

Ah oki, merci pour la réponse, je n’avais pas compris la réponse ainsi! Merci!

Pour Red Wing je te recommande la lecture, pour The Manhattan Projects j’aime bien ce premier numéro, mais je vais attendre les autres avant de considérer ça comme un chef d’oeuvre ou non ^^. Le premier numéro est sympathique en tout cas comme je le dis dans ma critique.

The Manhattan Projects #2 de Jonathan Hickman & Nick Pitarra continue sur la lancée comme vous dites du premier numéro en nous proposant un récit de qualité! Le premier numéro était déroutant dans son approche avec la révélation concernant Robert Oppenheimer même si dans ce genre de fiction c’est une idée très simple (je ne sais pas pourquoi mais je pense à la série Fringe alors que ce n’est pas la même base.) Les personnages réels étaient ici très différents en de nombreux points de l’idée qu’on se faisait d’eux au départ et ici le scénariste Jonathan Hickman continue de nous surprendre avec l’utilisation du personnage du physicien Richard Feynman. Le personnage est très intéressant et son quotidien bien que pouvant être basique dans la vie réelle se révèle très intéressant une fois lu.
L’enchaînement des révélations et des péripéties (peu lieu au Manhattan projects en soit) font très Golden Age dans cette façon d’aborder le Nazisme et ce qui en découle, ou bien fictif, ce n’est peut être pas le bon terme, Golden Age, même si j’ai eu des comics d’époque avec les méchants Nazis (l’idée de l’époque, enfin je veux dire le méchant limite caricatural) et ici Hickman évite de tomber dans la caricature, ou dans le pure méchant de comic-book et nous donne notre lot de sensation. Après sans être aussi étonnant que le premier numéro, on adhère complètement à la lecture et les évènements qui nous sont contés sont vraiment intéressants!

Jonathan Hickman nous a proposé une approche originale pour ce second numéro et les dessins je trouve sont en parfaites adéquation avec le récit, on peut trouver certaines scènes assez statiques j’en conviens, mais on s’en moque, je trouve que dans l’ensemble la construction est très bonne et que le fond comme la forme donne une oeuvre fort sympathique au potentiel excellent, je recommande toujours la lecture en tout cas si vous voulez des récits différents de ce qui est proposé chez Marvel et DC.

http://img440.imageshack.us/img440/8852/010es.jpg

[quote]The Manhattan Projects #3
Story by Jonathan Hickman
Art by Nick Pitarra
Colors by Cris Peter
Publisher Image Comics
Cover Price: $3.50
Release Date Wed, May 16th, 2012
"THE BOMB"
The Death of FDR leaves the Manhattan Projects in chaos as questions of leadership arise. The world’s first Artificial Intelligence is created 40 years ahead of schedule. And whatever happened to the THIRD atomic bomb developed by Oppenheimer and his unparalleled Science Team?
One of the most anticipated new series of the year continues in THE MANHATTAN PROJECTS #3: THE BOMB![/quote]

http://img860.imageshack.us/img860/2323/011pnv.jpg

http://img708.imageshack.us/img708/4280/012hwl.jpg

http://img338.imageshack.us/img338/5004/013fgw.jpg

http://img705.imageshack.us/img705/5687/014jij.jpg

http://img857.imageshack.us/img857/2476/015po.jpg

http://img85.imageshack.us/img85/1920/016sst.jpg

Source: www.comicbookresources.com

Je viens de craquer pour pax romana et le nightly news que je viens de débuter. J’espère que c’est aussi intelligent que cela a la prétention de l’être. En tout cas, l’ambition est là et ça semble tout de même bien plus prometteur que ses prestations marvelliennes

J’ai Nightly News depuis longtemps, j’ai pas encore commencé à le lire…

Jim

Pareil que Jim

[quote]THE MANHATTAN PROJECTS #4
STORY BY Jonathan Hickman
ART BY Nick Pitarra, Cris Peter
PUBLISHER Image Comics
COVER PRICE: $3.50
RELEASE DATE Wed, June 27th, 2012
“THE ROSE BRIDGE”
The Life and Death of Albert Einstein.
The blockbuster FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #4: THE ROSE BRIDGE!
[/quote]

source : www.comicbookresources.com

[quote]THE MANHATTAN PROJECTS #5
STORY BY Jonathan Hickman
ART BY Nick Pitarra, Jordie Bellair
PUBLISHER Image Comics
COVER PRICE: $3.50
RELEASE DATE Wed, July 25th, 2012
“HORIZON” – A glimpse into the NEW FUTURE that the scientists of the Manhattan Projects have built on the foundation of their amazing breakthroughs. They’ve changed the world…is it for better or for worse?
The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #5: HORIZON!
[/quote]

source : www.comicbookresources.com

ça semble vraiment tout bon cette série, drôle décalée, intelligente…

http://www.blogcdn.com/www.comicsalliance.com/media/2011/12/mp-01.jpg

Manhattan Projects #1-4.
Par Jonathan Hickman et Nick Pitarra.

Le duo déjà auteur de Red Wing, mini-séries en quatre parties sur le Temps, ses manipulations et la filiation revient avec une histoire plus longue sur des secrets et une Science qui tourne mal.
Suivant un peu le principe de la série TV Fringe, Hickman met en avant des inventions folles, des créations dangereuses et malsaines issues des expériences les plus troublantes et dérangeantes de la Science. Même si on n’est pas encore au freak-of-the-week, chaque épisode met quand même en lumière une forme d’invention bizarre et dangereuse, mais Hickman a l’intelligence de ne pas faire que cela.

Tirant profit du Projet Manhattan, cette assemblage de génies ayant créés la bombe atomique durant la deuxième guerre mondiale, l’auteur utilise un principe simple mais efficace : expliquer que tout ça n’était qu’une couverture, et que les savants travaillaient sur autre chose, coachés par un général fou et extrémiste. Et ça fonctionne.
Pour le moment, Hickman alterne des épisodes similaires, basés sur un moule commun : présentation d’un des génies, explication de qui il était vraiment (Oppenheimer avait des personnalités multiples et cache un lourd secret, Von Braun avait un bras bionique, Einstein n’est peut-être pas de notre monde…), citations d’un des personnages et mise en avant d’une invention terrible.

Pitarra étant encore meilleur que sur Red Wing, moins brouillon, plus clair, Manhattan Projects lance plusieurs subplots et intéresse pour son aspect “Fringe” et l’exploration de tous les profils des savants clairement fous.
Ca démarre bien, c’est barré, c’est bizarre et malsain. Vivement la suite.

[quote]THE MANHATTAN PROJECT #6
STORY BY Jonathan Hickman
ART BY Nick Pitarra
COLORS BY Jordie Bellaire
PUBLISHER Image Comics
COVER PRICE: $3.50
RELEASE DATE Wed, September 12th, 2012
“STAR CITY”
While the Americans have progressively built the Manhattan Projects into massive success and thrust the west into future dominance, on the other side of the world the cold war rages on. Find out the secret history of the Russian science machine.
The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #6: STAR CITY!
[/quote]

source : www.comicbookresources.com

Suite de Manhattan Projects avec les numéros #5 et 6.
Le #5 est la suite directe du précédent épisode, quasiment la conclusion d’un premier cycle de la série. Oppenheimer accède à un niveau de conscience supérieur, le groupe a une nouvelle direction et le titre trouve un sens autre que la “simple” présentation des expériences bizarres et malsaines de toute la petite communauté de tarés.

Le #6 est un aparté qui rejoint le sens général de la série. La présentation d’un scientifique lié à Von Braun et du pendant soviétique de la communauté de savants fous montrée jusque-là ; pas mal. Je suis un peu surpris par le quasi manichéisme utilisé par Hickman pour décrire les communistes et leur traitement de leurs savants, mais l’ensemble est plutôt bon.

Pitarra est toujours aussi bon, Hickman est toujours aussi dérangeant et inspiré.
Ca continue bien, c’est barré, c’est bizarre et malsain. Vivement la suite.

[quote]THE MANHATTAN PROJECT #7
STORY BY Jonathan Hickman
ART BY Nick Pitarra, Jordie Bellair
PUBLISHER Image Comics
COVER PRICE: $3.50
RELEASE DATE Wed, November 7th, 2012
“ABOVE AND BEYOND” At a top Secret meeting in Iceland, the Americans and Russians have a world-shattering encounter with the Science tyrants of the Manhattan Projects. The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS#7: ABOVE AND BEYOND!
[/quote]

source : www.comicbookresources.com

J’ai découvert la série, tout récemment… C’est pas mal du tout. Ça va plus vite que dans les produits Marvel de Hickman (tant mieux, me direz-vous), les idées sont frappadingues, et il parvient au tour de force de rendre tous ses personnages antipathiques, non pas en les négligeant, mais au contraire en les construisant tels quels. Donc c’est bien.
Après, ça part un peu dans tous les sens, ça balance des idées qui pour l’heure ne vont nulle part en allant dans toutes les directions, et ça dilue considérablement les enjeux (est-ce qu’on nous parle de lutte de pouvoir, de menaces cosmiques, de menaces internes ?). On retombe sur ses travers déjà signalés dans Secret Warriors ou Fantastic Four. Mais comme c’est plus ramassé, on peut espérer que tout se construise et se coagule plus ou moins rapidement.
Bref, je suis intrigué par le côté uchronique de l’univers et par la galerie de déchets humains qu’il met en scène, mais je suis un peu sous somnifère à cause d’une intrigue distendue à force de tirer dessus.
Le dessin post Darrow en version molle n’aide pas. Heureusement, une narration à la Frank Quitely (avec des personnages centrés, des jeux de symétries dans les cadres…) rattrape la raideur du trait.
C’est très intriguant, on a envie de savoir la suite, mais peut-être plus dans l’espoir d’avoir une trame qui se tisse que par le seul plaisir de la grandeur de la mise en scène.

Jim