THE MANY SAINTS OF NEWARK (Alan Taylor)

La préquelle de la série Les Soprano, dans laquelle Michael Gandolfini, le fils du regretté James Gandolfini, joue le jeune Tony Soprano.

MV5BNTFhMWEyYjQtM2EyNS00MGJjLTk3MjQtNDE1ZDNlNzM5MDRjXkEyXkFqcGdeQXVyMTkxNjUyNQ@@.V1_FMjpg_UX1000

DATE DE SORTIE FRANCAISE

3 novembre 2021

REALISATEUR

Alan Taylor

SCENARISTES

David Chase et Lawrence Konner

DISTRIBUTION

Michael Gandolfini, Jon Bernthal, Leslie Odom Jr, Corey Stoll, Alessandro Nivola, Ray Liotta, Vera Farmiga…

INFOS

Long métrage américain
Genre : drame/thriller
Année de production : 2021

SYNOPSIS

En 1967, durant les émeutes de Newark, dans le New Jersey, la communauté italo-américaine est en conflit avec les Afro-Américains…

David Chase :

I was against [the movie] for a long time and I’m still very worried about it, but I became interested in Newark, where my parents came from, and where the riots took place … I was living in suburban New Jersey at the time that happened, and my girlfriend was working in downtown Newark. I was just interested in the whole Newark riot thing. I started thinking about those events and organized crime, and I just got interested in mixing those two elements.

Je suivais le projet de loin au début son annonce parce que j’y croyais moyen mais là, la bande annonce m’a bien calmé. On retrouve à la fois une partie de l’atmosphère de la série tout en percutant direct qu’on est pas à la même époque donc pas la même approche, pas les mêmes sentiments.

C’est vraiment une super idée que de placer le film à cette époque. Ça permet de ne pas être accroché à la série, de proposer autre chose tout en abordant des points qui m’ont l’air passionnant en premier lieu la bascule de Tony dans le crime. Michael Gandolfini est, forcément, incroyable de ressemblance avec son père. Le visage bien sur mais il y a également quelque chose dans le regard qui glace instantanément et, forcément, le rapport au père risque d’être central dans le film à plusieurs niveaux. Le lien entre Tony et Johnny, entre son « oncle » Dickie Moltisanti (le père de Christopher) le tout avec un inévitable rapprochement qu’on fera entre Michael et James Gandolfini.

J’aime bien l’idée d’avoir Ray Liotta dans le film (un des choix de la production à l’époque de la création de la série) mais je suis surtout bluffé par le choix de Vera Farmiga pour incarner la terrible Livia Soprano.

Je m’en désintéressé maintenant je suis totalement hypé

En effet tout ça est très tentant!