THE MIGHTY THOR : RAGNAROK (Roy Thomas / John Buscema)


(Le Doc) #1

thor-comics-272-issues-v1-1966-a-1996-34979
*couverture à venir

THE MIGHTY THOR : RAGNAROK
Auteurs : Thomas, Buscema
Marvel Vintage, 136 pages, 18,00 €
Les machinations de Loki, le Serpent de Midgard, la mort de Balder et l’arrivée d’un nouveau Thor. Alors que Ragnarok, la fin des dieux, menace Asgard, Thor et ses alliés doivent faire face à une succession d’événements bouleversants.
(Contient les épisodes US Mighty Thor (1966) 272-278 précédemment publiés dans les revues THOR (1983) 15, OMBRAX SAGA 245-249 et 1 inédit)
SORTIE LE 18 OCTOBRE

thor-comics-273-issues-v1-1966-a-1996-34980

thor-comics-274-issues-v1-1966-a-1996-34981

thor-comics-275-issues-v1-1966-a-1996-34982

thor-comics-276-issues-v1-1966-a-1996-34983

thor-comics-277-issues-v1-1966-a-1996-34984

thor-comics-278-issues-v1-1966-a-1996-34985


(Blackiruah) #2

Ohlalallaa ça a l’air nulle ! (mouahahahahahhahahah)


(soyouz) #3

Mais comment elle est trop belle cette couv’ ! Buscema, c’est la classe !


(Regulator) #4

Ombrax Saga

Que de souvenirs


(Fred le Mallrat) #5

Non, c est pas mal.
Assez proche du Ragnarok de la mythologie mais avec l intro d un humain qui devient un autre thor…
C est sympa.


(Blackiruah) #6

C’était un troll qui attendait justement une jolie argumentation, merci pour l’info


(とり) #7

Normal, vu qu’on parle de mythologie nordique…

Tori.


(Le Doc) #8

La couverture :


(Le Doc) #9

J’ai souvent lu ces épisodes à l’époque dans Ombrax Saga…et j’ai redécouvert cette histoire plus tard dans son intégralité en TPB V.O. J’aime beaucoup cette période du titre qui ne manque pas de moments marquants…


(Jim Lainé) #10

Ce qui est un peu chiant dans cette période, c’est le fait que Thomas, une fois la menace du Ragnarok passée (donc après ce TPB), se sente obligé d’expliquer le cycle des dieux en raccrochant ça à la tétralogie wagnérienne notamment. Ça donne une très longue saga, épuisante à lire, où trois épisodes sont occupés par un flash-back colossal. Au début, ça partait bien, puisque Thomas récupérait des éléments des Eternals de Kirby et lançait l’idée que les dieux allaient devoir affronter les Celestials. Mais purée, c’est illisible. D’ailleurs, Thomas part en cours de route, et quand Gruenwald et Macchio le remplacent, soudain ça devient digeste. Très chargé, mais digeste.
Donc ouais, Ragnarok, c’est super chouette. La suite, beaucoup moins.

Jim


(Marko) #11

Sur le volet “explicatif/recours aux flashbacks”, j’ai le souvenir que le Roy Thomas de cette décennie avait en effet souvent la main lourde dans ce domaine (avec des apartés s’étendant parfois sur les 3/4 d’un numéro voire plus).


(Jim Lainé) #12

Même quand ces séquences sont plus courtes, c’est toujours enquiquinant. Il a livré plein de séquences lourdes dans All-Star Squadron, et ses Wonder Woman contiennent aussi des volets explicatifs plombés. Dès le milieu des années 1970, sans doute à la suite de sa série Invaders, il s’est mis en tête de patcher des tas de détails de la continuité des éditeurs, et ça ne faisait qu’alourdir les récits.

Jim


(Le Doc) #13

Ma critique :

http://www.comics-sanctuary.com/comics-the-mighty-thor-ragnarok-vol-1-tpb-hardcover-marvel-vintage-s51404-p294591.html