THE OUTSIDER (HBO)

Le corps d’un jeune garçon de onze ans, qui a été violé et partiellement dévoré, est retrouvé dans un parc dans la petite ville de Flint City, dans l’Oklahoma. Des empreintes et des témoignages conduisent rapidement l’enquête vers Terry Maitland, professeur d’anglais et entraîneur de l’équipe de jeunes de baseball, père de famille et citoyen respectable. L’inspecteur Ralph Anderson, dont Maitland a entraîné le fils, l’arrête immédiatement et publiquement. Les preuves semblent accablantes malgré l’alibi donné par Maitland, d’autant que s’y ajoute son ADN, mais une vidéo le montre dans une autre ville à l’heure exacte du crime. Malgré les protestations d’innocence de Maitland, toute la ville le croit coupable. La détective privée Holly Gibney mène un complément d’enquête pour dénouer l’énigme…

830f4620a8d35f8e15b75d4888f851c16003eb49_2_645x1000

L’Outsider, le dernier roman en date de Stephen King, va devenir une mini-série en 10 épisodes pour HBO.

Ben Mendelsohn (Rogue One - A Star Wars Story) sera Ralph Anderson, le personnage principal de cette adaptation développée notamment par Richard Price (The Night of) et Jason Bateman (Ozark). À ses côtés, il y aura, entre autres, Cynthia Erivo, Mare Winningham et Paddy Considine.

V1_UY317_CR4%2C0%2C214%2C317_AL

Ben Mendelsohn (inspecteur Ralph Anderson) et Jason Bateman (Terry Maitland) :

La première bande-annonce :

La bande-annonce :

The-Outsider

Le début de la version TV de The Outsider est très fidèle au roman de Stephen King, avant de prendre des libertés avec le matériel de base (comme toute adaptation) mais sans sacrifier l’esprit du bouquin. Richard Price a fait des choix intéressants…il y a des choses que j’aurais aimé retrouver et qui ne sont pas là, mais à chaque fois les directions prises sont intrigantes.
L’atmosphère est pesante, le rythme est lent mais bien adapté à cette sensation de malaise qui se dégage du déroulement de l’histoire. Il y a tout de même un creux au milieu de la saison qui m’a donné l’impression d’étirer un peu trop l’intrigue, en jouant beaucoup sur le refus du surnaturel exprimé par certains personnages (Ralph Anderson en tête)…mais ça rebondit bien ensuite dans le dernier tiers et le palpitant final.
Direction artistique, photographie, interprétation (les acteurs sont excellents)…c’est du solide, cet Outsider. Mais il y a deux petits éléments à la fin qui laissent présager que les auteurs ont une suite en tête (et d’ailleurs, la série a très bien marché). Les suites aux bouquins de King, ça a rarement donné de très bons résultats. Mais rien n’est officiel pour le moment, donc wait and see

1 J'aime

Après Watchmen, je m’y attaque. Encore plus, j’avais mangé le bouquin tellement il est bon.

En parallèle, je vais lire « Fin de ronde » dont je connais l’issue mais les personnages croqués par King sont toujours très attachants et détaillés.

Dans le cas présent, je dirai qu’il faut faire confiance au showrunner et à sa team.
La qualité du show est étonnante vu les conditions créatives.
Si Richard Price peut prendre son temps et poser sa matière, je ne vois pas pourquoi il se louperait.

Dont fait partie le romancier Dennis Lehane (Mystic River, Gone baby Gone, Shutter Island…). J’ai découvert sa participation en regardant la série…et après j’ai vu qu’il a aussi travaillé sur une autre adaptation de Stephen King en série TV, Mr Mercedes, dans laquelle apparaît également le personnage d’Holly Gibney (dans une version différente puisque The Outsider a gommé les liens avec les autres romans…normal vu que HBO n’en pas les droits)…

Du solide quoi.

Ils ont souvent bossé ensemble côté scénar.
Sans oublier George Pelecanos

Je viens de m’y attaquer aussi

Dispo sur quoi ?

OCS

Pinaise, forcément !

T’as ni canalsat ni orange tv?

Nan. J’ai Bouygues de base, mais avec tout nouvellement Canal+ séries et j’ai Netflix !

Mince
Moi je profite que ce soit offert sur les 2 en ce moment

Je ne suis qu’au troisième épisode et je te rejoins sur la qualité de l’adaptation. C’est pesant comme l’est le livre même si la présence de l’Outsider est moins appuyé (« on » arrive généralement après, comme lorsqu’il parle à la petite fille Mietland).

Et j’adore ces paysages brumeux et verts de cette Amérique.

Je continue! Et après promis, je me lance dans The Leftovers :wink:

C’est tout à fait vrai. La qualité du show est digne des productions HBO.

Les personnages sont bien travaillés, les révélations savamment distillées et l’esprit du bouquin est bien respecté. Le seul hic c’est que la « bête » m’a fait un peu pitié lors du festival autour des caves.

Même sans se dire que c’est un King, la narration autour de l’investigation est bien rendue notamment en développant cette petite task force. L’actrice Cynthia Erivo, Holly Gibney, sort du lot je trouve en raison de la fragilité et de l’intelligence du personnage à fleur de peau.

Bref, c’est du top!