THE QUESTION : THE DEATHS OF VIC SAGE (Jeff Lemire / Denys Cowan, Bill Sienkiewicz)

Vic Sage, la première incarnation de The Question, fera son retour en novembre 2019, dans un nouveau titre (dont le format précis n’a pas encore été communiqué) qui sera publié sous la bannière Black Label.

Dans The Deaths of Vic Sage, la Question découvrira qu’il est pris dans un cycle de réincarnations qui remonte jusqu’aux années 30. L’équipe créative est composée de Jeff Lemire au scénario, Denys Cowan aux dessins (un dessinateur qui connaît très bien le personnage) et Bill Sienkiewicz à l’encrage.

the-question-deaths-of-vic-sage-cover

Jeff Lemire :

“At last year’s San Diego Comic-Con, Dan DiDio and I were talking about pie in the sky dream projects, and immediately I said the Question with Denys Cowan because Denys’ and Denny O’Neil’s run on The Question was definitive and so far ahead of its time. They had such a singular voice they channeled into the character, and it just spoke to me.”

“As much as I loved Denys’ run, we’re not exactly trying to continue that story with this series because it isn’t my place to do that, but I did want to remix and revisit some of the ideas at work there in a way that made them feel even more relevant in 2019. There’s a lot of that same ambition to tell a story with a political edge and social relevance, but it’s also a really just a great detective story.”

“This is definitely a Vic Sage story and always was from the jump. I wanted to go back to what Denny and Denys did, and I always felt like Renee Montoya really belongs to Greg Rucka and he understands her voice so, so well. I love his stories with Renee as the Question and didn’t want to step on any toes.”

Source : www.cbr.com

J’ai hâte de voir les pages dessinées …

Moué faut voir

Formidable équipe graphique.
Après, pour le pitch, c’est un peu du réchauffé et je ne suis pas sûr que ça convienne à Question.

Jim

On peut faire confiance à Jeff Lemire, je pense. Et il ne fera pas pire que les origines Didiesques sur le personnage lors de la période New52.

C’est l’impression que ça me fait : ça sent le discours méta sur le perso et les évolutions du médium, tel qu’Alan Moore a pu le faire y’a plus de vingt ans avec “Supreme”…

Et au-delà de ça, un cycle de réincarnation, Venditti est en train de nous en détailler un dans Hawkman, en ce moment-même.

Jim

Je doute sincèrement que le Lemire de ces dernières années puisse transcender l’idée d’ailleurs. Le mec se complait dans le récit convenu, pour ne pas dire plat.

J’ai un peu l’impression que ça veut faire le lien entre la version Classic et la version New 52, en fait, avec le perso’ habituel qui se découvre une pseudo entité mystique.
Mouais.
Ca sera au moins joli.

C’est déjà ça de gagné.

Jim