THE RESISTANCE #1-6 (J. Michael Straczynski / Mike Deodato Jr)

Bill Jemas et Axel Alonso, deux anciens de Marvel, se sont associés pour créer une nouvelle structure éditoriale, AWA Studios (AWA pour Artists, Writers & Artisans). Une dizaine de titres sont déjà prévus, dont un label horrifique et un univers super-héroïque.

Ce nouvel univers partagé fera ses débuts au printemps 2020 avec The Resistance, une mini-série en 6 épisodes qui posera les bases de ce monde où des individus se retrouvent dotés de super-pouvoirs après avoir survécu à une pandémie qui a tué des centaines de millions de personnes. Les artisans de The Resistance avaient déjà travaillé ensemble sur The Amazing Spider-Man, le scénariste J. Michael Straczynski et le dessinateur Mike Deodato Jr.

Premier aperçu :

resist2019001004_600_copy

resist2019001006_600_copy

resist2019001009_600_copy

resist2019001017_600_copy

resist2019001021_600_copy

resist2019001022_600_copy

The first of AWA’s shared superhero universe creator-owned titles, The Resistance will be a six-issue series and launching next year. A series set in the wake of a global pandemic that kills hundreds of millions, but leaves some of its survivors with superhuman powers. Born under a cloud, they must discover who they are, why they possess these powers and what, if any, responsibility they bear for what happened. Are they harbingers of perils to come… or Earth’s last hope?

The survivors’ powers don’t hinge on getting bit by a spider or having billions to spend on high-tech armour, and not only do they have to figure out what to do about all this, the world has to figure out what to do about them/Governments can track down who survived and who didn’t for their own purposes, corporations want them, some are frightened by them or upset that they survived while other family members did not… it’s a story told against a huge, planetary backdrop that explores what would happen in the real world if 15-20 million people with powers suddenly emerged out of the population.

Source : www.bleedingcool.com

J. Michael Straczynski :

“DC and Marvel are products of the times that produced them. DC, which came to prominence in the ’40s and ’50s, a very conservative time, was peopled largely by authority figures: Batman is a cop, Superman’s a cop, Green Lantern is an interstellar cop, Hawkman is another interstellar cop, Flash is a cop-scientist, and so on. Marvel hit its stride during the anti-authoritarian ’60s, and that’s reflected by its heroes: the Hulk and Thor answer to no one, Spider-Man is a kid, the X-Men are on the run from the government… you get the idea. Those were the paradigms then. What Axel and I did in beginning this process was to ask, long before we dialed into individual stories [was] ‘What’s the paradigm now? Where are we as a people, a country, a world, and what stories do we need to hear not just to entertain but to ennoble and uplift?’ We wanted to give readers, especially millennials, something that would impart a measure of hope without undue cotton candy while confronting dead-on the real challenges we face as a people… What we find on the micro scale is that, like fame and money, powers make you more of what you were beforehand: if you were a jerk before fame and money, you’re a bigger jerk afterward; if you were kind before fame and money, you’re kinder afterward. Same with power. The Resistance is thus a character story filled with people from every walk of life, from every part of the world, told against a backdrop as big as the planet itself, which sets the stage for a shared universe approach that has never been attempted before in comics.”

Oh, un découpage qui va plaire à Soyouz.

Jim

J’y pensais justement. Cela dit, déjà, la mise en page est moins bordélique, je trouve, que le peu que j’ai sur Infinity Wars et en noir en blanc, ça passe presque mieux, ça fait moins surchargé !

Moi, j’aime bien.
En plus, je suis super fan de son encrage : j’imagine que ce sont des matières qu’il plaque sur informatique, mais son traitement de la forêt, j’adore.

Jim

J’étais tombé il y peu de temps sur un PDF qui donne un bel aperçu de ce que compte faire ce nouvel éditeur [Pour en savoir +]. Pour ceux que cela intéresse.

Y a du lourd.

Jim

À noter que Moths, le deuxième titre de l’univers super-héroïque de AWA, sera également écrit par Straczynski. Le dessinateur n’ a pas encore été annoncé.

MOTHS2019001CVR_col

Bon déjà Jemas et Alonso en éditeurs je kiffe grave. La période où ils sévissaient chez marvel à été super créative. Premier bon point. Et quand je vois les noms des auteurs et les projets annoncés, ça titille grave ma curiosité.

Ils l’ont été en même temps ? (j’ai un doute)

Je crois qu’Alonso s’occupe surtout de la gestion éditoriale, et Jemas des liens avec les investisseurs, avec le réseau de diff, avec les ventes de droits.

Le catalogue était en ligne (et Artie l’avait posté ici, sixième post), et ça alléchait les babines, ouais.

Jim

J’ai vu le post d’artie d’où ma réponse.
Pour jemas et Alonso je mets ça de mémoire au début 2000 quand marvel osait des trucs couillu comme le x-force de milligan, les hulks de Bruce jones, jms sur spidey, Casey et momo sur les x-men… Quelle période!

1 J'aime

J’ai surtout associé Jemas avec Quesada, donc c’est sûrement ma mémoire qui défaille (je voyais Alonso arriver après)

Alonso est arrivé en 2000 chez Marvel Jema est partit en mi-2004

Ah, merci.

Ah tiens, j’aurais parié (et perdu) que c’était un poil plus récent, quand même.

Je pense que je confondais avec le transfert de Stephen Wacker, qui intervient quelques années plus tard.

Jim

Il est l’éditeur des titres spider a son arrivée et collabore avec Stracz avant de créer en partie le label Max.

Ouais, mais le temps passe si vite que je pensais que c’était plus récent.

Jim

Pareil, d’où ma question.

Les premiers titres AWA sortiront en mars 2020 :