THE ROYAL DOLL ORCHESTRA t.1-5 (Kaori Yuki)

La dernière série en date de l'auteure arrive en France

Lire la news sur Manga Sanctuary

je trouve le nom « français » ridicule. Au japon le manga est parfois orthographié en français, pourquoi ne pas avoir gardé le titre ? au lieu de ça on a un nom Anglais -_-

un nouveau kaori yuki arrive enfin
bah je vais voir ca le jour de sa sortie
^^

Dans 99% des cas, il faut s’en prendre aux ayants-drtois japonais. Il s’agit, en général, d’un titre international, qui permet ainsi une visibilité… ben… euh… internationale (?) au titre. A priori, si le titre sort aux US (ou s’il est déjà sorti), ce sera sous ce nom là. M’enfin, on est habitué maintenant depuis les Black Butler et autres Letter Bee… Il va falloir s’y faire (on a même eu droit à un Tomorrow’s Joe en sous titre…) :confused: :wink:

ouais enfin en italie ils ont quand meme ça comme nom, paninicomics.it/web/guest/pr … tem=621196 certainement mieux, et j’aurais préféré ça à l’autre titre anglais

A c’est super ^^ depuis le temps que je l’attendais celui la ^^ Jesper ne pas être déssu
Mais je pence pas :laughing:

En Allemagne, c’est le titre anglais également…

Mais bon, plutôt que de se prendre la tête sur le titre (qui d’ici juin a le temps de changer), parler de son contenu serait peut-être plus intéressant, non ? :wink:

désolée Ivan mais +10000 pour ce titre stupide. Peu importe à qui il faut s’en prendre, c’est ridicule…

à part je suis très très très contente. Depuis la licence de Boys next door et cie j’ai arrêté de prendre les Kaori Yuki en avance en Allemagne alors j’espère ne pas être déçue !

Moi aussi, je suis d’accord pour le titre.

Hormis ça, je suis impatient de l’avoir enfin … Content qu’il arrive. ^^

Enfin , un nouveau Kaori Yuki sur le marché. La sortie de ce Manga risque d’être très attendu et pour ma part ,je serai comme toujours présent à l’heure pour avoir ce volume. Il me manquera plus que Neji dans ma bibliothèque pour tout avoir de cette auteur en France. Il est dommage que tonkam ne le réédite pas encore alors qu’il était prévu pour l’été 2009.Enfin j’attend .

hiiii un manga de Kaori Yuki qui fait plus de 3 tomes je prends o/

La critique par Miawka est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Miawka est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

J’ai suivi avec plaisir cette histoire plutôt courte de cette auteur géniale et c’est vrai que son style habituel est plus ‹ noir › mais cette petite fin est sympathique et apporte une lueur d’espoir dans ce monde complètement fou.

Ce tome est divisé en deux partie, « Sa majesté la reine et son fou » et « Tragédie lyrique » dont le troisième chapitre sera publié dans le prochain tome. La première histoire nous permet d’en apprendre davantage sur Rutile et sa relation avec les membres de l’orchestre royal. On début, on a des doutes sur lui, avant de comprendre ses vraies motivations et le fait qu’une fois de plus Kaori Yuki nous a menés en bateau. La seconde histoire nous emmène dans un couvent de sœurs qui semblent avoir bien des choses à cacher… Comme d’habitude, les codes religieux détournés par la mangaka accentuent encore l’aspect horrifique de cette série déjà bien plus sombre et moins enchanteresse que certaines de ses autres œuvres. D’ailleurs c’est peut-être pour ça que j’aime un peu moins… Mais la lecture reste superbe.

Nous voilà dans un couvent. Si le travestissement est à nouveau prétexte à une situation humoristique, en l’occurrence l’abondance des références religieuses sert surtout à accentuer le côté horrifique du manga, via des oxymores assez efficaces. L’aventure se poursuit et peu à peu on en découvre davantage sur les personnages, leurs buts et leurs liens. Gwindel semble difficile à cerner, est-il bon ou mauvais, sans doute que la suite seule le dira ; n’empêche a très bien réussi le traitement de ce personnage et l’ambiguïté à lui donner. Le retour d’un personnage autrefois connu de Rutile s’avère aussi très intrigant. Ce tome fait bonne figure au sein de la série.