THE SALVATION (Kristian Levring)

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

22 mai 2014 (Danemark)
27 août 2014 (France)

REALISATEUR

Kristian Levring

SCENARISTES

Anders Thomas Jensen & Kristian Levring

DISTRIBUTION

Mads Mikkelsen, Eva Green, Jeffrey Dean Morgan, Mikael Persbrandt, Jonathan Pryce, Douglas Henshall, Eric Cantona, Michael Raymond-James…

INFOS

Long métrage danois
Genre : western
Année de production : 2014

SYNOPSIS

1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi…[/quote]

La bande-annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=C-y-N8-bvwI

Putain, j’avais raté ce post, et je pense que Photo aussi!
Du western avec Mikkelsen, je signe de suite! (dans Michael Kolhaas il était excellent)

Film Danois, ce western renoue avec une certaine tradition de personnage peu causant. Mads doit avoir pas plus de dix lignes de dialogues tout comme Eva Green qui joue une muette. Eric Cantona à deux lignes et des courtes. Seul quelques persos secondaire dont notamment le vilain parle et encore. Cet économie de mots n’est pas antinomique d’une caractérisation très poussé même des rôles moindre et surtout tout passe par le regard. Mads ou Eva font passer beaucoup d’émotions et parfois de dialogue rien qu’avec leur yeux.

L’intrigue n’est que très banal, une histoire de vengeance en gros, mais malgré un rythme qui se veut assez lent, il y a toujours une tension palpable. les personnages sont ausis ni blanc ni noir, mais très gris. La polpulace est corrompue, mais parce qu’elle n’a pas le choix et vis surtout dans la terreur.

Ajoutée à celà de très beaux paysage des fusillades très agréables à regardé, filmer et inventives tout comme réaliste et vous obtenez un très bon petit western qui se laisse regarder avec grand plaisir.

[quote=“silverfab”]Putain, j’avais raté ce post, et je pense que Photo aussi!
Du western avec Mikkelsen, je signe de suite! (dans Michael Kolhaas il était excellent)[/quote]

Oui, je l’avais raté, effectivement. Mikkelsen a le genre de tête de statue absolument parfaite pour interpréter un perso de western minéral, dans la grande tradition.
L’avis de Kab étant plutôt engageant, tout ça donne bien envie, ouais.

Je confirme l’avis positif : j’ai beaucoup aimé.

C’est un western classique (un compliment, pour moi), qui ne cherche pas à modifier les codes mais à les suivre, tout simplement. Les trois acteurs, très bons dans des styles différents, tiennent leurs rôles, et Mikkelsen et Green sont en effet saisissants en réussissant à transmettre des tonnes d’émotion en parlant si peu (ou pas)(la scène de début est d’ailleurs parfaite : sans un mot, avec juste la crispation des mains, le regard perdu vers le train qui arrive ou les voyageurs qui descendent, Mikkelsen parvient à montrer très facilement l’amour absolu que son personnage voue à sa famille, c’est très fort).
Sombre, dur, cruel comme tout bon western, The Salvation est un vrai bon film, qui se paye en plus le luxe d’un petit rappel sur l’historique mortel de la recherche de l’or noir ; bien joué.

Aïe.
Mikkelsen.
Green.
Peu causant.

Y a peu de chance que je le mette en haut de la pile des trucs à voir en urgence, du coup…

Jim

Bon ben c’était pffffffffffffffffffffff

Je veux bien croire que je suis légèrement pête-couille quand il s’agit de western mais purée quand tu fait un film avec un canevas aussi convenu et archi-revu il faut au moins poser les couilles sur la table en matière de mise en scène pour le tout dépasse le simple visionnage polie.

On peut vraiment pas dire que le film soit mauvais. Il y a des bons acteurs et c’est joli mais c’est d’un ennui. Il manque quelque chose au film. Une sorte de liant qui relierait les différents intrigues afin de les porter au plus haut. Or on en reste vraiment au simple cadre. Si j’étais un poil mesquin je dirais que le film m’a intéressé que sur son plan final et j’aurais plus eu envie de voir la suite que ce que j’ai vu avant.

Le problème vient également d’une sous-intrigue qui reste à l’état embryonnaire sans qu’on sache si c’est volontaire ou si c’est une mauvaise écriture

(enfin dans les deux le coup de la révolution industriel détruisant peu à peu la conquête de l’ouest c’est classique).

Ca manque d’audace dans la mise en scène (et ca se paye quelques faux raccord assez dégueu) bien qu’il y a quelques fois de belles choses.

Je trouve également que toutes les scènes nocturnes sont horribles. Vraiment ! Dégueulasse, moche. Qu’on abatte le con qui décidé de foutre de l’éclairage numérique, de la fausse pluie et ce noir artificielle.

Assez déçu dans l’ensemble.

Hélas, mais peut être étais je trop enthousiaste au départ, je tendrais à dire qu’effectivement Salvation est un western moyen, qui passe à coté du bon film en s’empêtrant dans ses clichés et ses clins d’oeil. Une pointe de Leone, un brin d’Eastwood, tout ceci aurait pu aller si l’opposition entre le jeu minimaliste de Madds et du cabotinage du bad guy (Dean Morgan toujours aussi mauvais), des effets de ciel inutiles en effet, des personnages et situations caricaturaux et surtout, surtout, une musique qui hésite tout du long entre romanesque larmoyant et guitare western lambda, n’avaient pas plombé l’ensemble. Ca se laisse regarder, mais, dans le genre, même un épisode de Hell On Wheels est plus prenant, c’est dire!
Bon en même temps, ces dix dernières années, citez moi des bons westerns…Allez, en étant large on a eu le remake de 3.10 pour Yuma (mais bon, lon de l’original), le Jesse James avec Pitt (un brin trop poétique peut être) et Seraphim Falls (avec Brosnan et Neeson) et Vorace à la rigueur mais il emprunte autant au film d’épouvante qu’au western(et c’est plus vieux)…et NON Django n’en n’est pas un bon pour moi…

Pourtant, Le bon, la brute, le cinglé était excellent et reste une des mes plus grosses claques que j’ai eu au cinéma ces dernières années. Je suis même retourné le voir deux fois avant la sortie en blu-ray. Apaloosa de et avec Ed Harris, comprenant également au casting les très charismatiques Viggo Mortensen et Jeremy Irons, m’avait plu également, faudrait que je le revoie. On citera éventuellement l’autre Django, soit le Sukiyaki western django de Takashi Miike, sorti en dvd peu de temps après, et dans lequel Quentin Tarantino himself faisait une apparition. J’avais lu de bonnes choses dessus et Julien Sévéon semble l’avoir beaucoup apprécié, mais celui-là ne m’a pas laissé un souvenir impérissable même s’il n’était pas désagréable. Faut dire qu’il arrivait après le film de Kim Jee-Woon, et qu’il faisait pâle figure en comparaison.

Et dans ceux que je n’ai pas vu, il y en a qui me semblent potentiellement très intéressants comme Blackthorne , Shérif Jackson ou True grit.

Le remake de 3h10 pour Yuma est trop long, beaucoup trop long, là où l’autre joue la carte du (presque) huis-clos et du récit ramassé. Apaloosa, j’ai bien aimé, sauf que je ne m’en souviens pas du tout, mais alors pas du tout.
True Grit, j’aime beaucoup, parce qu’il arrive à mettre de l’humour et de l’absurde (bref, Coen, quoi…) tout en s’imposant comme l’un des films les plus forts dans la description de la vacuité de la violence.
Les autres, pas vus, je crois…

Jim

Après au cinoche c’est clair que c’est plus dur

1° saison sympa, le reste très chiant et verbeux…dans le genre y a bien mieux je trouve (et moins surcoté)

j’aurais mis les mêmes que Benoit y compris ceux qu’il n’a pas vu et The Homesman en plus.
et Hell on Wheels côté tv

Au cinoche, j’avais bien aimé “Open Range” de Kevin Costner. Vraiment old-school mais c’est ça qui le faisait.

un western trop classique je l’ai vu hier et je l’ai quasiment déjà oublié de bon acteurs et pas grand chose de plus

C’est juste un westernparmitantdautres, alors… :wink:
Bienvenu, au fait !!

merci

[quote=“Photonik”]C’est juste un westernparmitantdautres, alors… :wink:
[/quote]

I approve this joke :slight_smile:

J’ai bien aimé ce Salvation. Un western aride, aussi classique qu’efficace, à la lenteur maîtrisée et qui monte agréablement en puissance jusqu’à un règlement de compte final tendu comme il faut. L’ensemble est globalement très bien interprété, Mads Mikkelsen et Jeffrey Dean Morgan en tête, dans deux styles opposés.

Mais même si j’ai apprécié, je reconnais que le film ne dépasse pas toujours le cadre de la référence très appuyée. Kristian Levring connaît ses classiques, qu’ils viennent du spaghetti ou du western américain des fifties, et il leur rend hommage avec application. Ce qu’il fait souvent très bien d’ailleurs, il y a beaucoup de très jolis plans (et l’Afrique, où le film a été tourné, fait un bon substitut pour l’Ouest sauvage)…mais pas lors des soi-disants scènes nocturnes, toutes tournées sur le mode de la “nuit américaine”, et tellement retravaillées qu’elles en perdent leur naturel (et en plus, ce n’est vraiment, mais vraiment pas beau)…

Autant, et même si on pourrait argumenter la dessus, question western européen j’ai adoré Michael Kholaas (avec Mikkelsen) autant ce Salvation m’a déçu a quasiment tous les niveaux!