THE SANDMAN: OVERTURE #1-6 (Neil Gaiman / J.H. Williams III)

Le romancier et scénariste Neil Gaiman a annoncé au Comic Con de San Diego qu’il préparait un nouveau chapitre de sa série Sandman. Il s’agira d’une mini-série qui lèvera le voile sur ce que faisait le dieu des rêves, Dream (connu aussi sous le nom de Morphée), au moment où il fut capturé par un groupe d’humains qui croyait piéger la mort, l’Eternel Death, soeur ainée de Dream, au cours d’un rituel magique. Le dessinateur John H. Williams III, qui travaille actuellement sur la série Batwoman, illustrera cette mini-série qui sortira en 2013 tout en continuant à travailler sur Batwoman.

[size=200] PRÉSENTATION VIDÉO DE NEIL GAIMAN[/size]

Lien:
Le site de l’éditeur : www.dccomics.com

Misère, je pars une semaine sous la pluie et voilà une annonce du tonnerre!

Je suis puceau en matière de Sandman, pas lu…

Rien du tout? Bah, tu vas pouvoir te rattraper avec la nouvelle édition de la série chez Urban, basée sur les omnibus de DC et qui sera retraduite par Manticore. Premier tome en novembre ou décembre.

Je prendrai à coup sûr!

Vertigo a dévoilé le titre définitif de cette nouvelle mini-série The Sandman: Overture qui sera publié une fois tous les deux mois pendant un an (soit, 6 chapitres). Une version spéciale de chaque numéro sera disponible avec les commentaires de Neil Gaiman et les croquis de J.H. Williams.

Trois nouveaux comics Vertigo suivront le lancement de cette mini-série: Hinterkind de Ian Edginton, The Discipline de Peter Milligan et The Dead Boy Detectives.

http://imageshack.us/a/img51/9036/3p44.jpg

Source: nytimes.com

Une nouvelle image promotionnelle réalisée par J.H. Williams III:

http://img560.imageshack.us/img560/1792/nawj.jpg

Ci-dessous, la couverture de The Sandman: Overture #1 par Dave McKean et une page réalisée par J.H. Williams III:

http://img855.imageshack.us/img855/4444/z9w0.jpg

http://img197.imageshack.us/img197/6224/dyme.jpg

Source: ew.com

[size=150]COMMENTAIRES DU SCÉNARISTE NEIL GAIMAN[/size]

http://imageshack.us/a/img194/5622/gtx5.jpg

http://imageshack.us/a/img266/5681/66nu.jpg

[quote]The Sandman: Overture #1
Story by Neil Gaiman
Art by J.H. Williams III
Colors by Dave Stewart
Letters by Todd Klein
Cover by J.H. Williams III, Dave McKean
Publisher Vertigo
Cover Price: $4.99
Release Date Wed, October 30th, 2013
Twenty-five years since THE SANDMAN changed the landscape of modern comics, Neil Gaiman’s legendary series is back!
THE SANDMAN: OVERTURE heralds New York Times best-selling writer Neil Gaiman’s return to the art form that made him famous, ably abetted by artistic luminary JH Williams III (BATWOMAN, PROMETHEA), whose lush, widescreen images provide an epic scope to The Sandman’s origin story. From the birth of a galaxy to the moment that Morpheus is captured, THE SANDMAN: OVERTURE will feature cameo appearances by fan-favorite characters such as The Corinthian, Merv Pumpkinhead and, of course, the Dream King’s siblings: Death, Desire, Despair, Delirium, Destruction and Destiny.
“People have often asked me what happened to Morpheus to make it possible for him to be captured in THE SANDMAN #1,” Gaiman said. “And now they get to find out. And finding out, they get to learn secrets of the Endless that I’ve kept to myself for 25 years. Family secrets. And I should warn you: one of the Endless dies on page five.”
The first issue of this 6-issue, bimonthly miniseries features a stunning double-page interior foldout.
This issue is also offered as a combo pack edition with a redemption code for a digital download of this issue.[/quote]

Source: www.buzzfeed.com

Oula, ça promet ! :open_mouth: Combien de temps allons-nous passer sur chaque page ???

Le résultat est un peu chargé, mais de toute beauté je trouve. Voilà qui devrait satisfaire les pourfendeurs de la décompression !! Dont moi.

[quote=« J.H. Williams III »] I definitely wanted to make it feel that each of these Sandmen steps out from their own other world or dimension. It was important to sell the idea of their uniqueness by changing their art styles because we’re not going to get much exposure to them. The way something is drawn immediately impacts the way a reader feels about it. I took that approach to each of these characters. It gives the reader an immediate impression of what that character is like but in a very abstract way, which is kind of cool.

As far as the different mediums, some of that is definitely true. There’s some stuff that’s hand-painted, some stuff done in washes, some stuff that’s only pencil that’s been colored [by Dave Stewart].[/quote]

[size=150]INTERVIEW DU DESSINATEUR J.H. WILLIAMS III[/size]

classe, vraiment sublime

je poste que pour dire que je ne regarde rien à ce topic, tant je veux une virginité absolu quand je lirais le tpb de cette mini

C’est un peu rater non tu as bien du regarder un petit truc

http://imageshack.us/a/img812/9864/cqdd.jpg

[quote]The Sandman: Overture Special Edition #1
Story by Neil Gaiman
Art by J.H. Williams
Cover by J.H. Williams III
Publisher Vertigo
Cover Price: $5.99
Release Date Wed, November 27th, 2013
Each of the six issues of THE SANDMAN: OVERTURE will be followed the next month by its own Special Edition which will include an interview with a member of the creative team, plus rare artwork and more. This issue starts things off with an interview with J.H. Williams.
This issue will include the entire first issue of the new miniseries, including the gatefold in its original form before coloring, giving readers a behind-the-scenes at J.H. Williams’ unique process. Williams’ original coloring will be shown in addition to the black, white and gray tones of the original work. In addition, the lettering will be translucent, allowing the reader to see the exquisite artwork behind the word balloons.[/quote]

http://imageshack.us/a/img41/7937/jbtf.jpg

http://imageshack.us/a/img706/6023/9auv.jpg

http://imageshack.us/a/img27/9006/0euk.jpg

http://imageshack.us/a/img203/9426/gx5k.jpg

Source: www.comicbookresources.com

Ce que je vois là me plaît bien, mais **Sandman ** m’a pour l’instant laissé de marbre, j’ai lu la VF du Témeraire, un peu de celle de Delcourt, mais pour le coup je crois que je ne suis pas client.
Autant j’aime bien le romancier Gaiman d’une manière générale, autant le scénariste de BD ne m’accroche pas du tout.
J’avais aussi tenté son diptyque (?) sur Batman, même impression, idem pour 1602 et Eternals.

Bon d’un autre côté c’est pas comme si ma vie en dépendait. :slight_smile:

Moi c’est l’inverse : autant le Gaiman romancier, sans me déplaire foncièrement, me laisse un peu de marbre (tout en gardant un bon souvenir de “American Gods” ou “Coraline”), autant il me semble bien plus fort sur ses BD, au premier rang desquelles vient “Sandman”, bien sûr.

Hey, une set-list sacrément rock n’roll pour l’ami J.H. Williams (le Sab’, Nick Cave, Nine Inch Nails, etc… : ça dépote !!).

L’édition spéciale débute par un article passionnant de Todd Klein sur le lettrage (appeau à Jim) de la série originale, et sa manière d’aborder son travail sur cette nouvelle mini-série. Quelques anecdotes surprenantes, comme le truchement trouvé par Klein pour obtenir le lettrage blanc sur fond noir des bulles de Dream demandé par Neil Gaiman. Klein a lettré toute la série originale manuellement, excepté le numéro #74, et les moyens techniques à sa disposition ne permettaient pas de créer un lettrage de ce type. Donc, il a eu l’idée de tirer des négatifs du lettrage des épisodes avec un “photostat camera”, qui lui permettait d’obtenir les ballons lettrés comme il le voulait. De là, il ne restait plus qu’à découper les ballons obtenus, pas évident avec leur forme irrégulière, et de les coller sur les planches par dessus les ballons d’origine, le résultat variant en fonction de la qualité des négatifs et du photocopieur utilisé. Au final, Todd Klein a du créé pas loin d’une cinquantaine de lettrages différents pour les besoins de la série. Pour les besoins de cette édition spéciale, Klein a repris le procédé de “lettrage translucide”, utilisé précédemment pour un épisode de Promethea (l’extrait où Sophie Bangs et la Promethea l’accompagnant deviennent “photo-réalistes”), remanié pour l’occasion avec les possibilités étendues des outils actuels.

C’est assez impressionnant de voir le travail en noir et blanc de John H. Williams III. Ses annotations du script de Neil Gaiman sont éclairantes sur la latitude qu’on lui laisse dans la composition des planches (la narration de beaucoup de planches doubles vient de son fait), ses choix esthétiques sont recherchés et en adéquation avec les enchaînements du script. Je pense à l’apparition du corinthien dans le Londres de 1915, dont les cases de la double page en question reprennent les motifs des dents du personnage et les extrémités de la planche renvoient aux contours de sa mâchoire. Ingénieux et ça renforce l’atmosphère inquiétante de la scène. Beaucoup d’autres trouvailles comme la représentation de Destiny et de son livre, dont les pages s’échappent et glissent sur la page du comic book, devenant les panels de l’histoire en cours qui s’écrit, bien vu, ou encore la représentation au travers d’un fish-eye d’un décor. Le morceau de bravoure de cet épisode est bien sûr le panel dépliant qui s’étend sur quatre pages, dévoilant diverses versions de Dream, quelques infos sur la méthode d’impression de cette particularité figurent en bonus de fin d’ailleurs.

Côté histoire, on se retrouve rapidement en terrain connu avec le script de Gaiman, laissant une large place à la description des rêves et de ses habitants, ne dévoilant que les prémices d’une histoire à peine effleurée jusque-là :

Dream serait “mort” en début d’épisode, si on en croit l’échange de dialogues entre Death et Destiny, ce qui est peut-être la raison de la convocation des différentes incarnations du personnage à la fin.

Toujours est-il que ma curiosité est piquée, même si elle risque de ne pas être satisfaite avant un bon moment (je crains les retards à répétition quand je vois les dates associées à la playlist de Williams III pour les dessins de ce premier épisode, reste que c’est dérisoire au vu du travail fourni par l’artiste).