THE SENTRY #1-3 (Jeff Lemire / Kim Jacinto)


(Jack!) #1

Nouvelles séries. Nouvelles équipes créatives. Nouvelles directions. Nouveaux débuts.
C’est le Nouveau Départ (Fresh Start) de Marvel.

Jeff Lemire est dans toutes les boulangeries. Après s’être occupé de Moon Knight, il prendra les rennes d’un autre héros fortement perturbé de la maison des idées : Sentry.
La série débutera quelques mois après le retour de la sentinelle dorée, opéré dans la série Doctor Strange sous la plume de Donny Cates.

Pour l’occasion, Lemire s’adjoint les services du dessinateur Kim Jacinto, actuellement à l’œuvre sur le crossover Avengers : No Surrender.

The Sentry #1 sort en juin 2018.

Lien
Le site de l’éditeur : www.marvel.com


(victor newman) #2

Ah bah finalement il est toujours chez Marvel Lemire.


(sylvain cordurié) #3

Ah… Un truc qui m’intéresse…


(victor newman) #4

A noter que la cover est de Bryan Hitch.


(Le Doc) #5

Oui, il n’est pas parti longtemps, le boulimique de travail…


(Ben Wawe) #6

Rigolo : Lemire adapte les Fantastic Four chez DC, et Superman chez Marvel.
M’enfin.
Sentry n’aurait jamais dû quitter sa brillante mini-série initiale.


(soyouz) #7

ça peut lui convenir. ça peut sortir du classique de super-héros !


(sylvain cordurié) #8

Surtout pour finir entre les griffes de Bendis. La mort de Robert Reynolds, c’est un des trucs les plus médiocres qu’il ait fait, en mettant Thor dans la peau d’un exécuteur. Je m’étonne toujours que ça n’ait fait ciller personne chez Marvel à l’époque.


(soyouz) #9

C’est simple : Thor n’était pas à poil. Donc, tout allait bien !


(Le Doc) #10

Premier aperçu :

sentry-1-a-600x464

sentry-1-b-600x479

Source : www.bleedingcool.com


(Ben Wawe) #11

Joli.


(Jim Lainé) #12

Soyouz a tout compris à l’Amérique.

Jim


(Le Doc) #13

Nouvel aperçu :

Source : www.comicbook.com


(Le Doc) #14

The Sentry #1

Jeff Lemire (W) Kim Jacinto, Rain Beredo (A)
Cover by BRYAN HITCH Variant cover by Kim Jacinto VARIANT COVER BY PYEONG JUN JEONG*
THE GOLDEN GUARDIAN IS BACK! FRESH FROM THE PAGES OF DOCTOR STRANGE… …but is that really such a good thing?*
The greatest hero that the Marvel Universe ever forgot has returned! The Sentry – shining sentinel with the power of a thousand exploding suns – is back from the dead, but his troubled mind is far from finding peace. By day, he trudges through a mundane life as Bob Reynolds; at night, the Sentry soars across a gleaming, perfect skyline. But how much of the Sentry’s dual existence is real? And what of his dark other self, the Void?*
32 pages, $3.99.*

Source : www.adventuresinpoorstate.com


(Ben Wawe) #15

J’ai commencé les comics vers 12 ans, et ma marraine m’a offert plusieurs 100% Marvel une paire d’années après ; dans cet ensemble se trouvait le premier tome de Sentry, par Paul Jenkins & Jae Lee. Enorme choc. J’ai immédiatement été happé, séduit, intrigué, impressionné, attristé et enthousiasmé par cette mini-série si terrible, si bien faite, si intelligente, si forte.
Depuis, je ne cesse de penser que le personnage, si héroïque qu’il se sacrifie lui-même pour l’Humanité, actant ainsi que plus les héros Marvel sont forts, plus leur faiblesse est terrible et personnelle, n’aurait jamais dû sortir de cette mini-série principale ; aucune autre utilisation n’a sincèrement justifié de “casser” cette fin idéale, et il est clair que j’étais circonspect avant de lire ce The Sentry #1 par Jeff Lemire et Kim Jacinto, pour lancer une série normalement régulière.
Après lecture, le sentiment est bon - mais il est clair, aussi, que tout cela tient plus de la mini-série en devenir que de la série à plusieurs dizaines de numéros.
Lemire, qui travaille depuis longtemps les principes de la réalité virtuelle et des héros loin de leurs mondes ou gloires, s’en sort bien avec Sentry, où son Bob Reynolds doit, une fois par jour, “purger” ses penchants de Sentry et de Void dans une micro-dimension du Dr Strange, afin de protéger l’Humanité ; en parallèle, il vit une existence minable, en compagnie de son ancien acolyte, mutilé et désespéré après leur vie passée.
L’ensemble est agréable, la gestion de Reynolds est bonne, les indices sont intrigants, et l’atmosphère est bien travaillée. Kim Jacinto livre des planches correctes, aux visages un peu trop étirés, mais le tout est bon.

Une bonne impression, oui, après lecture ; celle que Sentry est enfin bien écrit, même si je continue de penser qu’il aurait eu plus de force sans réapparaître ! M’enfin, c’est déjà bien, ici, et ça peut donner un récit intéressant, même si quelques ficelles peuvent se deviner.


(Le Doc) #16

THE SENTRY #2

Written by: Jeff Lemire.

Art by: Aaron Kim Jacinto.

Cover by: Bryan Hitch.

Description: Someone or something has invaded Sentry World, and now Bob Reynolds finds himself in a race against the clock to try and stop the mystery invader before he can unravel everything the Sentry has worked so hard to build. But if Bob fails, the Void will be set free and the Marvel Universe will be torn apart. Can the Sentry save the day, or has Bob failed once again to contain the monster within?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: July 25.

Source : www.comicscontinuum.com


(Le Doc) #17

Sentry #3

Jeff Lemire (W), Kim Jacinto, Joshua Cassara, Rain Beredo (A)
Cover by BRYAN HITCH RETURN OF THE FANTASTIC FOUR VARIANT COVER BY PHIL NOTO
Who is CRANIO?! One of the Sentry’s oldest villains has returned, but who is he and how did he end up in Sentry World?
Meanwhile, Iron Man and the Sentry go head-to-head as Sentry struggles to free himself…
32 pages, $3.99.

Source : www.theavclub.com