THE SHADOW: BLOOD AND JUDGEMENT (Howard Chaykin)

Publié par DC Comics, THE SHADOW: BLOOD AND JUDGEMENT de Howard Chaykin est initialement paru dans les années années quatre-vingt (1986) – à côtés d’autres comics révolutionnaires tels que WATCHMEN et THE DARK KNIGHT – et fut recueilli pour la dernière fois en 1991.

[Lire l'article sur Superpouvoir](http://www.superpouvoir.com/news/1265/the-shadow-blood-and-judgement.html)

On avait déjà dit avant la COUPURE tout le bien qu’on pensait de cette mini qui réactualisait brutalement le Shadow (et Manticore avait dit tout le mal qu’il en pensait de son côté, et avec des arguments, comme de juste).

Personnellement, je recommande. C’est très mauvais esprit, et graphiquement c’est Chaykin au sommet de sa forme.

[quote]THE SHADOW: BLOOD AND JUDGEMENT
STORY BY Howard Chaykin
ART BY Howard Chaykin
COLORS BY Alex Wald
LETTERS BY Ken Bruzenak
COVER BY Howard Chaykin
PUBLISHER Dynamite Entertainment
COVER PRICE: $19.99
RELEASE DATE Wed, October 17th, 2012
Written and illustrated by legendary and award-winning comic book creator Howard Chaykin, The Shadow: Blood & Judgment is collected for the first time since 1991! Chaykin’s dynamic, visceral style added a new dimension to The Shadow of the 1980’s! The laugh had vanished…the mocking, sinister laugh that signaled doom for the petty souls whose wrongdoing stained the world. It was gone, lost in the night that echoed it. Now, one by one, his friends and operatives are being ruthlessly murdered. Someone is trying to draw him out. Thirty-five years later, it is time for him to return. The laugh is here again. The Shadow is back. God help the guilty.
[/quote]

source : www.comicbookresources.com

J’ai enfin lu la fin de cette mini-série.

J’ai adoré.
En revanche,j’ai détesté la série qui lui fait suite.

Je l’ai relue récemment (en diagonale, je l’avoue), et j’aime toujours autant. En particulier à cause des tics narratifs, de la folie du lettrage de Bruzenak, de l’intrigue alambiquée de Chaykin. Je ne suis toujours pas client de l’idée de base, à savoir projeter le Shadow à l’ère moderne de la bombe atomique et du sida, mais je trouve qu’il s’en sort super bien, créant un récit cynique et parano.

Celle d’Andy Helfer, avec Sienkiewicz et Baker au dessin ?
J’aime bien, parce qu’elle est frappadingue, mais je n’ai pas tous les épisodes. Et surtout, je crois qu’elle n’a jamais connu de fin officielle, au-delà de la queue de poisson du dernier épisode publié.

Jim

Trop lourdingue dans l’humour.

Les seuls moments intéressants,c’est quand on voit le Shadow et le Avenger (personnage que j’ai découvert via le site de PJ Farmer et International hero).

Sinon,on est d’accord,McFarlane s’est inspiré de Twitch pour celui de Spawn?