TITANS (Saisons 1-2)

On devrait faire un top des répliques du forum, celle-là est magnifique (et pour le coup partagé). PAr contre, tu dis un truc très juste sur lequel j’aimerais revenir :

C’est marrant car j’y réfléchissais y’a pas longtemps et c’est vrai que la plupart du temps il tombe dans le Grim and gritty alors qu’il n’arrête pas de défendre les histoires solaires et lumineuses et le fameux sens of wonder… Etrange paradoxe… (Je rappelle que c’était sa note d’intention avec le rebirth…qui tourne bien dark en ce moment…)

Quand je lis autant de débats (polis) sur un forum avec des gens censés pour expliquer ou non la violence de Robin, je n’ose imaginer ce que cela doit être ailleurs.

Et s’il faut des milliers de caractère pour justifier des tueries à chaque épisode, je pense que je zapperais cette série qui m’a l’air d’être bien racoleuse.

Moi ce qui m’étonne c’est que l’on s’étonne de la violence de l’univers DC sur un support autre que le papier.
Alors certes, les jolies couleurs de nos comics font que certaines choses, certains événements paraissent moins dramatiques, moins violents mais c’est aussi se voiler la face que de ne voir que ça.

Je ne citerais que quelques exemples comme lorsque Flash, dans un sursaut d’égoïsme, décide de réécrire l’histoire quitte à faire disparaître de la continuité des vies entières, d’un viol des esprits pour dissimuler un viol et conserver l’identité de certains secrète du côté des Héros, la scène où le second Robin se fait tuer est d’une rare violence aussi, l’assassinat de Ted Kord, la mort de Superman, la mort du Green Lantern Ch’p écrasé par un camion, le décès de Bart Allen, les morts dans les Crisis que ce soit celle de Barry, Kara ou plus tard des mains de Superboy …
Les morts du DC Universe sont toutes très violentes …
Que dire des héros qui arborent des armes tranchantes et des armes à feu, si dans les pages de nos comics, on ne voit pas forcément l’effet, il faut être conscient que ce ne sont ni des couteaux à beurre ni des pistolets à eau et mis en scène par un média télévisé/cinématographique, c’est forcément plus sanglant …

Je ne parlais que DC mais ce n’est pas forcément plus reluisant de l’autre côté :wink:

Au passage, ça me fait penser à un point positif que j’ai apprécié dans la série et que j’ai oublié de mentionner, c’est la façon assez bien fichue dont elle réinvestit une certaine esthétique de film d’horreur. Ça m’avait marqué entre autres sur une des transformations de Garfield, mais le sommet est évidemment l’avant-dernier épisode.

D’où le fait que j’attirais l’attention sur l’implication de Geoff Johns, dont le goût pour l’ultra-violence quelque peu décérébrée n’est plus exactement à prouver, vu le nombre de pages de comics qu’il a pondu dans le genre, ce que je n’apprécie pas plus sur le papier qu’à l’écran.

Maintenant, la liste d’exemples que tu balances mélange un peu tout et donne la bizarre impression que tu découvres la lune (il y a de la violence dans les comics), ce qui m’étonne un peu (beaucoup) de ta part étant donné tes interventions régulières sur le forum. :stuck_out_tongue:

Évidemment, le genre repose un peu sur l’idée de personnages qui règlent les questions à coup de poings, mais il y a des évolutions et des tendances en fonction des époques. Justement, tout ne se vaut pas. Robin qui neutralise un bandit d’une claque sur la joue et d’un coup de pied aux fesses, ce n’est pas pareil que Robin qui lance un nunchaku dans l’œil d’un bandit, fait gicler le sang en défonçant la mâchoire d’un autre avec une barre de fer, et fait sauter un bâtiment pleins de civils (fussent-ils dans le “mauvais camp”). Et c’est bien parce que tout ne se vaut pas qu’on peut donner son avis sur la façon dont on reçoit / apprécie ou pas telle ou telle option.

Quant à l’idée que “c’est forcément plus sanglant” mis en scène à l’écran que quand c’est dessiné, je ne suis guère convaincu non plus. Chaque média a ses moyens de styliser et de “neutraliser” ou au contraire d’exacerber la violence, d’en appuyer ou au contraire d’en cacher les conséquences. On ne peut pas dire dire que les films du MCU soient “sanglants”, par exemple.

L’oncle aux sandales ailés m’a devancé de 30s.

La violence, on peut choisir de la masquer hors-champ, de l’atténuer,…

Dans Spider Verse, le Caïd tue Spiderman, ben on ne le voit pas de manière directe, et il ne tape pas 40 fois dessus.

Je te comprends.
Après, cette violence n’est pas sans raison : elle accompagne un propos, tantôt raté, tantôt maladroit, mais qui existe, et a du sens. On n’est pas dans la violence bête et méchante de 300, ou de sa suite, par exemple.
Titans veut raconter quelque chose, et utilise la violence comme un moyen, principal, pour cela ; on adhère ou non, mais ce n’est au moins pas gratuit.

Oui.
Titans m’a plu pour son propos, son soin sur les acteurs et les costumes, le plaisir de vivre dans un univers super-héroïque complètement assumé par le name-dropping et l’aspect “normal” des justiciers… mais, aussi, par le surnaturel ultra-banalisé.
La possession, les démons, les phénomènes paranormaux, c’est terrible et brutal, dangereux - mais ça ne choque pas. Les personnages sont surpris, au début, que Rachel soit impliquée, mais ils en prennent acte et vont de l’avant. Et échapper aux discussions stériles sur le “pourquoi” ou “comment”, ça fait aussi du bien !

Non je ne la découvre pas loin de là et c’est par là que j’ai commencé mon propos d’ailleurs.

Les comics permettent de masquer le degré de mortalité des armes blanches/à feu, ce que le média écran ne permet pas. Au contraire, on veut voir, le public le demande ou on se dit que c’est la recette actuelle et c’est donc ce qu’on sert au public et si on ne le fait pas, on se retrouve dans du soap (Smallville returns ?) et on perd le public visé (on investit pas autant dans les productions enfants que dans celles plus adultes).

Tu compares aux productions MCU et tu as raison.
Là c’est un choix et la dimension horrifique de Titans fait que les réalisateurs ont opté pour montrer à la fois la violence psychique et physique. Si les affrontements physiques étaient moins violents ou moins montrés, il y aurait un déséquilibre avec la violence psychique et un amoindrissement du caractère dramatique. Ce serait aussi difficile d’essayer de leur faire remonter la pente vers une forme d’affrontement moins violent car ce qu’on attend de ces héros c’est qu’ils se dépassent … Ce choix vient aussi de la recette série que l’on a voulu mettre en place sur les modèles des séries Marvel/Netflix plus violentes que leurs équivalents MCU.

Ce que je disais aussi c’est que je trouve l’univers DC plus violent que celui de Marvel même si ce dernier n’en est pas exempt mais c’est un ressenti sur la globalité … Et je pense aussi qu’après tant de séries Titans pour jeune public, la volonté était clairement de présenter une version pour un public adulte dans la veine des films DCU que la Warner nous a sorti récemment.

Au moins, par vos échanges, j’ai compris que je n’étais pas le public visé.
La violence ne me dérange pas mais celle dans un Daredevil me suffit (c’est déjà bien assez).

Je lirai toutefois avec plaisir vos avis sur la suite !

C’est pour moi du même acajou :smiley:

Je trouve quand même Titans un ton au dessus sur la violence notamment une scène évoquée plus haut où j’ai quand même été assez surpris.

Par contre, j’ai un souci avec toutes ces discutions et c’est même plus global à vrai dire. Il est où le problème que Titans en fasse des persos violents en soit ?

Personne n’a dit que “Titans” était une adaptation fidèle. Quand je vois les gens s’offusquaient etc. et qui derrière te disent qu’Injustice ou red son est un chef d’oeuvre (attention je ne compare pas les 2 oeuvres hein xD ). Non mais vraiment ?

Aujourd’hui, j’ai l’impression et encore plus pour DC qu’on n’a plus le droit de faire une série qui propose une autre vision voire une autre version de certains personnages.

Robin est violent ? Oui et alors ? Si t’es pas content bah arrête de regarder et va pas gueuler aux 4 coins de la galaxie que c’est merdique parce que “ça ne respecte pas le comic-book” (d’autant plus que les 3/4 qui sortent ce genre d’argument n’y connaisse pas grand chose…) .

Que “Titans” ne plaise pas se comprenne mais qu’elle entraîne de tels retours si vindicatifs perso ça me fait bien halluciner…

C’est ce que j’ai fit et je pense m’y connaitre pas trop mal. C’est de la merde et ça respecte pas.

En soit le problème n’est pas de proposer une autre vision. Tu peux proposer une vision différente, mais en respectant le matériel de base et mon problème est là.

Robin n’est pas Dick Grayson, mais plutôt Jason Todd dans ce que j’ai vu (2 épisodes). Si c’est pour faire Jason Todd en soit pourquoi pas, mais appelez le Jason Todd, un nom c’est une identité, pas une marque (quoique si en vrai). Si tu veux un robin violent bad ass, prend Jason ou Damian, mais laisse dick et Tim en dehors de l’histoire, si tu veux un robin intello tu prends Tim et si tu veux un robin souriant agile qui porte toutes les valeurs d’espoir tu prend Dick.

A quoi ca sert de prendre un maétiel original si ce n’est pas pour respecter l’essence du truc ?

C’est le même problème avec Man of steel. Tu peux faire un film noir avec superman, mais il faut que dans ce film Superman soit le contrepoint de lumière car c’est l’essence du personnage.

Tu peux faire une série violente avec les titans en soit le soucis n’est pas là, c’est juste que les personnages hormis Hawk et Raven ne devrait pas se complaire dedans. ce qui est à l’inverse de ce que j’ai vu.

Alors non ce n’est pas Jason Todd puisqu’il apparaît plus tard le pépère

Bah il pioche des éléments qui l’intéresse pour en proposer autre chose. Personne n’est pas obligé de reprendre la même essence, ils ont droit de proposer totalement autre chose.

Oui mais toi tu ne vas pas gueuler aux 4 coins de la galaxie par contre, enfin… Je crois… non ?

Je comprends ton sentiment après deux épisodes.
Mais ça évolue, beaucoup et bien, après. Le fait est qu’on a ici un Dick qui se sépare de Bruce mais, à la différence du comics où il a eu les Titans pour l’accompagner à acquérir une autonomie durant sa période Robin, ce qui a simplifié et pacifié l’indépendance, ici Dick n’a eu personne. Donna Troy a arrêté, il a été seul avec Bruce, et a plongé avec lui. Les Titans arrivent quand il est fracassé, complètement.
Il évolue avec eux, ensuite. Ca a donc du sens, dans la série, même si les deux premiers épisodes sont assez “terribles” dans leur description des personnages (notamment le passage super lourd où Starfire amnésique croise une employée qui lui propose à nouveau de coucher avec elle).

Tu as raison.
Sauf que Superman n’est jamais lumineux dans MoS et BvS, alors que Dick évolue réellement dans Titans, et change. Tu as tout vu MoS, mais pas tout Titans. :wink:

(Tiens, je ne l’avais pas interprété comme ça…)

Ni moi

Ha ouais ? Quand elle revient à l’hôtel, et que l’employée lui demande si elle veut manger quelque chose, ou si elle veut “la même chose” que la veille ? Il y a un échange de regards entendus, Starfire refuse, l’employée trouve ça dommage.

Ben si, dans le tempérament, la conduite, tout même à Jason todd et non à Dick Grayson, c’est pas parce que le personnage de Jason apparait avant que tu ne peux avoir deux personnage similaire.

Sans le crier au confins de la galaxie, car j’ai autre chose à faire, à chaque fois que j’en parle c’est pour dire que c’est de la merde.

Pas la même durée

Je l’ai compris pareil.

On est d’accords. Mais la série se laisse très bien voir et enchaîner : ma femme et moi avons “bouffé” les 11 épisodes en moins de 48h, sans se presser, et en allant voir au ciné au milieu.

Je dis pas, mais c’est une année assez pauvre en série, je trouve que peu de chose à grâce à mes yeux.

J’en ai marre des trucs policier, des trucs boudin et gore parce que c’est cool, marre des récits de vie, je veux de l’aventure, du fun, de la SF.

Bref pas grand chose me branche en ce moment. Je suis passé d’une vingtaine de série à 3 pour le moment.

Ma qué ??? Tu fais comment ?