Top Manga France de Novembre


(psypsy) #1

Le top 15 des meilleurs ventes en France au mois de Novembre.

Lire la news sur Manga Sanctuary


(Nil Sanyas) #2

Deux tomes de Fairy Tail présents. Mais pas premiers. La faute aux scans ça c’est sûr, heureusement, dès le mois décembre, le tome 1 de FT sera premier, c’est sûr 8) (je prévois 15 millions de tomes vendus par jour :mrgreen: )

Blague à part, bonne place de Gunnm Last Order (même si la série ne mérite pas d’être si haut à mon goût, c’est déjà bien voir un seinen au top).

Bonne place de Berserk aussi, ça fait plaisir.

On voit quand même que le duo Kana/Glénat surpasse vraiment les autres, même si Pika se place aussi (et Delcourt).


(chris936) #3

Jackals dans le top???
Inattendu aussi. C’est chouette que Ki-Oon commence à avoir des séries qui se vendent vraiment bien.
C’est quand même pas donné à tout le monde de faire concurrence à One Piece, Naruto et Fairy Tail.

Par contre, ce que je comprendrai jamais, c’est la place de D Gray Man. Sérieux, c’est quoi cet engouement pour ce manga qui ne le mérite pas du tout?


(Loo) #4

Entièrement d’accord avec toi …


(system) #5

Bah D.Gray-man, c’est une série que je trouve problématique. Je trouve que l’auteur a un bon coup de crayon, mais elle sait pas dessiner un combat qui soit lisible. Les personnages ont un style sympa (en tout cas, Allen ressemble de moins en moins à un clone d’Edward Elric). Par contre, au niveau de l’histoire, ça varie entre le (parfois) très bon, et le (trop souvent) grand n’importe quoi… C’est difficile à suivre, je trouve… Dommage, parce que l’ambiance et le contexte “exorcistes” étaient vraiment séduisants…

Pour Fairy Tail, la série semble bien démarrée (en même temps, vu le matraquage pratiqué par Pika au moment de sa sortie, ça aurait été difficile de se louper). J’espère que la série va poursuivre sur cette voie, car elle a le potentiel pour.

Naruto devant One Piece… Pour moi, c’est un peu l’incompréhension… Je suis les deux séries, et pour moi, y a pas photo entre les deux… One Piece me paraît nettement plus complet que Naruto.

Enfin, grande satisfaction pour Berserk, qui après des volumes 24 et 25 décevants (à mon sens), redresse la barre. Pour moi, c’est vraiment l’un des meilleurs mangas publiés actuellement, et il mérite amplement de figurer en bonne place dans les ventes…


(Sherryn) #6

Ah c’est vrai ? Tiens je vais peut-être essayer de les louer plus loin que le 2 alors, juste pour voir…

Bon, sinon, le top… du shônen à rallonge, du shônen à rallonge, et du shônen à rallonge, que c’est varié… Bon Gunm et Berserk même si je déteste ces deux titres, je comprends déjà mieux (même Jackals aussi surtout que c’est assez surprenant c’est vrai), mais sinon, j’aurai toujours de la peine à comprendre cet engouement pour des séries qui sont toutes les mêmes… Les gens adorent lire toujours la même chose, faut croire…


(system) #7

[quote=“Sherryn”] (en tout cas, Allen ressemble de moins en moins à un clone d’Edward Elric)

Ah c’est vrai ? Tiens je vais peut-être essayer de les louer plus loin que le 2 alors, juste pour voir…[/quote]

Mais je préfère quand même Ed… ^^
Et je suis pas d’accord pour dire que c’est toujours la même chose, ces séries, parce que Fullmetal Alchemist, c’est pas pareil que One Piece ! (bon là, je prends deux bons exemples, aussi…)


(chris936) #8

Je me suis fait une réflexion semblable pas plus tard que tout à l’heure en examinant de plus près la pile de mangas que j’avais achetée, composée quasi exclusivement de shônen : Zatch, Ippo, Satan, Inu Yasha, Brave Story, Witch Hunter, FMA (et son alter ego parodique :stuck_out_tongue:), j’en passe et des meilleurs. Bref, fournée shônen (ce qui m’a étonné vu que dans l’ensemble, j’ai plus de seinen que de shônen), et force est de constater que certaines de ces séries ont de nombreux points communs…a priori!
Car pour les avoir lues, je peux dire que chacune est différente, que chacune a ses petites spécificités qui fait qu’on ne s’en lasse pas et qu’on n’a pas l’impression de lire plusieurs fois la même chose.
La trame scénaristique des shônen peut souvent être réduite à à peine une poignée de schémas différents. Pourtant, ils sont loin de tous se ressembler quand on les lit.


(dante-gl) #9

[quote=“chris936”]

Je me suis fait une réflexion semblable pas plus tard que tout à l’heure en examinant de plus près la pile de mangas que j’avais achetée, composée quasi exclusivement de shônen : Zatch, Ippo, Satan, Inu Yasha, Brave Story, Witch Hunter, FMA (et son alter ego parodique :stuck_out_tongue:), j’en passe et des meilleurs. Bref, fournée shônen (ce qui m’a étonné vu que dans l’ensemble, j’ai plus de seinen que de shônen), et force est de constater que certaines de ces séries ont de nombreux points communs…a priori!
Car pour les avoir lues, je peux dire que chacune est différente, que chacune a ses petites spécificités qui fait qu’on ne s’en lasse pas et qu’on n’a pas l’impression de lire plusieurs fois la même chose.
La trame scénaristique des shônen peut souvent être réduite à à peine une poignée de schémas différents. Pourtant, ils sont loin de tous se ressembler quand on les lit.[/quote]

En même temps, tu prends des exemples qui reflètent bien ce que tu dis. Si tu avais pris naruto, bleach, one piece pour ne citer qu’eux (et puisqu’ils occupent les premières places), le résultat de ta réflexion n’aurait sans doute pas été le même. Parce que, soyons clair, à part fma, aucun de ceux que tu as cité ne fait partie des meilleurs ventes donc bon, ils ont bons avoir leur originalité (d’après tes propos), ils ne font pas le poids en terme de vente comparé à ceux que je viens de citer qui sont sans doute beaucoup plus classiques.


(Nil Sanyas) #10

Ben le truc, c’est que si tu crois que Naruto, One Piece et Fairy Tail, c’est la même chose, ben relis les :mrgreen:

Ces trois shonens (certes), de baston (certes), ont vraiment des différences énormes, que ce soit en terme de persos, de mise en scène (grosses différences entre ces mangas) et même d’histoire - car oui, y’a une histoire, même si pour certains, ça avance à deux à l’heure.

Après, c’est sûr, y’a moins de différences entre Naruto et One Piece qu’entre l’un de ces deux mangas et Bouddha de Tezuka ou encore L’orchestre des doigts (exemples au pif).

Pour Jackals, c’est pas du tout étonnant. Suffisait d’être à la Japan Expo pour piger que Jackals allait tout fracasser.

PS : pour D.Gray Man, faut se rassurer, c’est comme pour Death Note et Bleach, ça va s’essouffler, car les arcs n’ont pas une qualité égale, loin de là (c’est le cas pour la plupart des shonens, mais pour eux, D.Gray Man comme pour Bleach, c’est bien plus violent).


(chris936) #11

dante, tu peux ajouter Naruto, One Piece et Bleach à la liste si ça te chante.
Je les ai pas cités parce que…ils font simplement pas partie du paquet de mangas que j’ai acheté aujourd’hui (car c’est bien de là qu’est partie ma réflexion).

Le fait qu’on retrouve souvent les mêmes schémas narratifs, le même genre de personnages et les mêmes événements (ah, ce fameux tournois d’arts martiaux…) dans énormément (tous?) de shônen n’a absolument rien à voir avec le succès de ces mangas…
Prends du gros commercial comme DBZ et compare-le avec une bouse comme Toyuki qui s’est probablement pas bien vendue du tout (encore heureux, d’ailleurs) : y a plus de similitudes que tu ne pourrais en compter sur tes pauvres petits doigts.


(Mrbisou) #12

C’est pas pour dire mais c’est le genre de conversation qui tournera toujours en rond.

Pourquoi les mangas en tête des ventes se ressemblent presque tous et ne sont pas très originaux les uns par rapport aux autres?

Tout simplement parce que ce sont ceux qui sont les plus accessibles. On peut les lire sans se prendre la tête et ils ne demandent pas beaucoup d’effort intellectuel pour les comprendre. De plus, pas besoin d’être un connaisseur pour en avoir entendu parler.

Les mangas plus aboutis, plus recherchés, plus originaux et tout le tralala seront préférés par les connaisseurs, les lecteurs de longue date. Or, ils ne représentent pas la majorité des lecteurs, loin de là.

C’est pareil pour la musique. Il suffit de regarder un seul top 50 sur des chaines musicales à 3 lettres pour se rendre compte que ce ne sont ni les artistes les plus talentueux ni les morceaux les mieux composés qui atteignent les premières places.

Je ne dis pas que tous les mangas dans le top sont des crasses non abouties, d’ailleurs j’en lis certains, mais leur volume de vente se justifie logiquement par le fait beaucoup de monde aime lire des mangas sans trop se poser de questions mais que beaucoup moins de monde en lit dans le cadre d’une recherche artistique, d’un message, d’un graphisme novateur ou autre…


(Nil Sanyas) #13

Plus que le terme accessible (j’ai dû mal à signifier un tel mot), j’utiliserai tout simplement le terme “fun”. Les shonens de baston (ou de sport) sont globalement funs, et je parle même pas de ceux ayant des côtés comiques voire se voulant intégralement comique.

Cela ne veut pas dire que les autres mangas sont prises de tête. D’ailleurs, dans les mangas de Tezuka par exemple, y’a de très nombreux passages comiques et vraiment fun. Mais c’est sur que le dynamisme et son coup de crayon peuvent rebuter.


(Sandoval) #14

Rha mais voilà pourquoi les mecs de la star académie n’ont pas de succès: ils ont trop de talents! :laughing:
M’enfin c’est clair qu’on est pas prêt de voir du Wagner en tete des ventes de single hein :slight_smile:


(system) #15

Je pense pas que One Piece, FMA, ou encore Berserk soient inaboutis ou peu originaux…
Pour bien des mangas, être au top des ventes n’est pas le fruit du hasard ni d’un marketing bien huilé (au bout de 46 tomes, je suis pas sûr que ce sont les pubs qui vous font acheter One Piece…)


(Mrbisou) #16

Je commence déjà à me faire casser :stuck_out_tongue:

Bon ok, je reconnais que j’ai un peu caricaturé…

Mais globalement je reste sur mes dires.

Niark! :smiling_imp:


(chris936) #17

Moi qui croyais avoir dit que “l’originalité” et le succès n’allaient absolument pas forcément de pair, on dirait que je suis bon pour le répéter une fois de plus.
Y a de l’original qui se vend, de l’original qui se vend pas, du pas original qui se vend et du pas original qui se vend pas. C’est juste une question de pub, de chance et de scan (cf le topic sur Pika).


(system) #18

Je pense que pour la pub comme facteur de réussite, c’est discutable. Bien entendu, les bonnes ventes de Fairy Tail (par exemple) peuvent s’expliquer par le lancement en fanfare de la série, tout comme on peut déjà prévoir que Soul Eater sera un carton.
Mais la pub peut faire illusion sur les deux, trois, allez, cinq premiers tomes. Au-delà, le lecteur aura eu le temps de se faire son idée, et si le manga n’a vraiment rien pour lui, il se vendra pas.
Ceci dit, dans un registre proche de la pub, les médias utilisés pour la diffusion de la série sont essentiels à sa réussite (là aussi, pas toujours).
L’exemple de Naruto est flagrant : au Japon, il ne rivalise pas avec One Piece. Alors qu’en France, il parait tout bonnement intouchable. Au bout de bientôt 40 tomes (46 pour One Piece), est-ce vraiment lié à la pub sur ces mangas ? Non. En revanche, on peut évoquer le fait que l’anime Naruto ait été diffusé sur une grande chaîne publique, à la différence de One Piece. Cela a permis de capter un public (jeune) qui a par la suite acheté le manga Naruto parce qu’il connaissait l’anime. One Piece n’ayant pas eu cette exposition, cela peut (en partie) expliquer le plus grand succès du ninja de Konoha.
L’exemple de Fullmetal Alchemist est également flagrant. L’anime de FMA a été diffusé avant même la publication des volumes reliés. Grâce à cette exposition, FMA a pu devenir une réelle locomotive pour Kurokawa. Soul Eater, avec son lancement combiné “manga-DVD” début 2009, risque de connaître une réussite similaire.
En effet, il ne faut pas oublier que pour un certain nombre de personnes, la version animée est un moyen facile de démarrer un manga (bah oui, c’est chiant, de lire). Donc plus la version animée est largement diffusée, plus le manga a ses chances de connaître le succès (sans parler de l’aide des jeux vidéos et autres produits dérivés).

Ceci étant, mon propos reste à nuancer : la pub et la diffusion multiplateforme d’une licence ne font pas tout, et il faut, à mon sens, une certaine qualité intrinsèque à un titre pour que celui-ci réussisse. Un titre qui cartonne toujours après 20, 30, 40 tomes, ne doit rien au hasard.


(chris936) #19

Tout à fait.
Mais quelque part, la diffusion de l’anime pourrait rentrer dans la notion de pub au sens large (tout comme le scan, en y pensant).
Pour ce qui est de la qualité de la série, j’ai oublié de la mentionner mais ça me paraît relativement moins important comparé au reste. Même si c’est ça qui fait qu’on continue à acheter passés les premiers tomes, le plus important est avant tout d’avoir l’occasion de lire ces tomes. Si on a pas sous le nez à un moment donné, pas moyen de savoir qu’ils sont bons.
Mais je suis d’accord avec toi, ça joue aussi un rôle, c’est sûr : si on lit le début et que c’est de la merde, on continue pas.


(tsubasaman) #20

Juste un petit commentaire pour dire qu’il y a quand même un petit shojo dans toute cette débauche de violence (je plaisante).
ehh ouii, n’oublions pas vampire knight, qui a reussi à se classer parmis toutes ses “grosses” séries!!