Transgenre

Bonjour.

J’ai une question spéciale à vous posez.

Aimez-vous les mangas mixtes et transgenre ?

Je ne parle pas forcement de la sexualité ou des histoires sentimentales mais surtout dans le genre d’apparence des personnages, l’apparence mixte et au delà.

Je fais actuellement des recherches sur les mangas pour innover de nouvelles réflexions de l’art.

Je connais Kampfer don les personnages changent d’apparence, kashimashi.
Il y à déjà pas mal mais la recherche se limite énormément aux styles Bi Shonen Bi Shojo, je cherche donc un manga qui soit équilibré pour le public sans qu’il ne soit trop transsexuel mais surtout qu’il soit basé sur la recherche du mixte « Bi Shonen + Bi Shojo »

Et je dis cela mais je ne suis pas Bi sexuel, cela n’a rien a voir, question gout peut être mais le sujet concerne plutôt le style et le charisme de la personnalité ainsi que du graphisme expressif.

Merci pour vos réponses, vos questions, ouvrez le débat si besoin.

Il y a bien Ranma 1/2 qui à l’air de coller à ce que tu recherche.

manga-sanctuary.com/bdd/manga/578-ranma-1-2/

Tu recherches un “type” de changement en particulier ou tout (et n’importe quoi) ?
Entre les “changements de corps” comme Kampfer ou Ranma, et les “travestissements” comme Otome wa Boku ni Koishiteru ou Pretty Face.
(quoi que, on pourrait mettre “pretty face” dans une 3ème catégorie, vu que c’est pas une simple perruque)

Bref on est mal barré sur ce point.
Les mangas restent insufisemment exploités pour exprimer du sérieux dans l’aparence propre et naturelle dans le transgenre varié.

je vous remercie quand même pour les premiers titres cités.

Je n’arrive pas à comprendre ce que tu recherches… J’ai essayé pourtant, mais je n’y arrive pas.

Ben ce style la, je sais qu’il s’agit de air gear mais juste pour montrer un exemple.

Voyez la perfection du style de cet artiste “KaikiFreAk”

Désolé mais cela ne m’éclaire pas plus… ça doit venir de moi.

Je te rassure : je n’étais pas sûr d’avoir bien compris au début, mais l’image m’embrouille plus qu’autre chose… J’allais proposer Parmi eux, W Juliette, No bra, Idol A et F. Compo, pour ma part… Mais je ne crois pas que ce soit ce qu’aerobin recheche, en fait…

Tori.

Ta description me fait penser à Samurai Deeper Kyo. D’une part le trait des personnages masculins a quelque-chose de féminin je trouve, certaines relations entre eux aussi. Et il y a surtout le personnage de Akari qui semble correspondre.

Mais ce n’est pas le thème premier de ce manga.

Oui hunter c’est ce que je voulais dire.

Personnage soit : masculin, soit feminin, soit mixt, soit masculin ressemblant au feminin, inverse et bien plus sans compter le binaire style rosario vampire, metamorphe style kampfer, très naturel style claymore et le deguisement.

Ton image est bien mais c’est pas encore ça.

Regardez le style Bi shonen qui est le plus proche (beau garcon)
style Pandora Hearts, Black Butler, Saint Seiya, Bloody Cross.
Au final ils restent trop masculin malgré les aparence, il n’y à pas de style naturel mixte, par contre Claymore est un bon exemple Bi shojo.

google.fr/search?client=safari&rls=en&q=bishonen&oe=UTF-8&redir_esc=&um=1&ie=UTF-8&hl=fr&tbm=isch&source=og&sa=N&tab=wi&ei=REqlUIPmE4i20QWYx4GADQ&biw=1680&bih=928&sei=RkqlULXsHKmk0AWZqIDQBQ

google.fr/search?um=1&hl=fr&client=safari&rls=en&q=bishojo&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&bpcl=38625945&biw=1680&bih=928&ie=UTF-8&tbm=isch&source=og&sa=N&tab=wi&ei=PEylUIifAsKI0AXlvIDYCg#um=1&hl=fr&client=safari&rls=en&tbm=isch&sa=1&q=kampfer+scan&oq=kampfer+scan&gs_l=img.3…0i24l3.9178.11179.14.11292.5.4.0.1.1.1.568.1620.0j1j4-1j2.4.0…0.0…1c.1.uFvm76HUDCA&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&fp=11b0f4e6b7c7a37&bpcl=38625945&biw=1680&bih=928

le style binaire de kampfer, on y trouve des personnages feminin à très fort charisme, combiné avec le style du hero masculin.

Vu ton avatar je présume que tu as déjà pensé à Sechs et un peu son pendant avec Elf et Zwölf.

Oui j’ai déja pensé à Gunnm mais à part Gally…
Pour Gally je noterai qu’elle à un style très naturel et très impulsif, sa sensibilité se materialise en pulsion qui la mène obligatoirement au front.

Mais les personnages de Gunnm gardent toujours leur coté feminin et masculin sauf que vu qu’il s’agit d’une histoire très futuriste, les gens on evolués dans l’abandon et la desolation chaotique de leur environements.
L’estime et la discrimination des sexes n’existe plu ce qui donne le piment du Seinen Girl. (La discrimination est ailleurs)

Du seinen girl ? Qu’est-ce que cela ? Décidément, j’ai l’impression que tu parles une autre langue ! :laughing:

Oui bon je suis amateur en dessin et literature SF manga.
J’ai ecrit deux livres et je suis philosophe dans l’art.
Exusez moi je vais publier mon 2e livre, l’autre etant sur mon skyrock.
Vous verez de quoi je parle.

Hmmm… [size=85]Je suis joie… Folle joie ![/size] :laughing:
[size=85]C’est bon, j’ai des chips et du coca, je suis prêt à philosopher et parler d’art tel l’ethnographe devant les phénomènes esthétiques ! Et nous pourrons alors bavasser sur la vertu et le sublime (et n’oublions pas: aux femmes le bel esprit, aux hommes le sublime), le jugement du goût, l’agréable, le beau, le bon (et donc la définition du beau), la finalité et sans fin, ou de la sublimation, même si au fond pour moi l’essentiel tient dans le champ travail créateur/libido. Que de belles discussions à venir pour ces nuits froides et rudes, cela réchauffe mon petit cœur tout rabougri, et nous ferons preuve de pédanterie car la poésie ne doit pas mentir, mais tout ne sera que simulacre et copie car l’imitation est à l’origine de la poésie, et nous userons et abuserons de cette licence, tout en débattant du bon et du mauvais usage de la rhétorique, mais sans oublier que le principal est le complexe forme-matière dans l’œuvre -sans oublier l’importance du visible et de l’invisible-. [/size]
[size=50]Et nous n’oublierons pas le terrain politique et social, Marx à son époque pensait l’art comme produit des conditions sociales, nous vivons une belle époque, celle où l’art populaire a gagné ses galons tel une expression de la démocratie “artistique”.[/size] :mrgreen:

yee yee !! de belles paroles.
Je sens de la moquerie et du sérieux combiné tel un message hybride.

La bipolarité de l’analyse esthétique, de par la métaphore et métonymie permet d’exploser ce cadre ! :mrgreen:
[size=85]La brèche de la jubilation étant ouverte grâce à une tonalisation de l’oscillation métaphoro-métonymique. ^___^[/size]

Après, pour être vraiment sérieux, je dois bien avouer que je ne connais rien ([size=85]ou pas grand chose[/size]) au Bishonen, Bishojo, ou Seinen Girl,[size=85] et que je n’apporterai donc rien de bien concret à l’objet de cette discussion. Mais la question du transgenre m’intéressant, j’en suivrai l’évolution[/size] [size=200].[/size] :wink:

Vous verez les oeuvres vons evoluer bien plus qu’on le crois surtout pour le manga.

Les mangasses ont déjà franchies nombres de limite en avec des genres comme le hentai, le ecchi, et l’outrancier et magnifique à ses heures ero guro ([size=85]nous aurions pu avoir cela en France/Italie si Elvifrance avait perduré[/size]).

[size=50]Mais, ce n’est pas à mettre entre toutes les mains, bien évidemment.[/size]

Si par évolution, tu entends une œuvre forte avec un scénario à l’avenant pour la plupart des mangasses, je ne pense pas. On est encore ici dans la production de masse, mais il y aura toujours un petit mouton noir qui aura des choses à dire et/ou un auteur transcendant

L’eru guro, on a en en France. IMHO est devenu le spécialiste du genre d’ailleurs.