TRANSMETROPOLITAN t.1-5 (Warren Ellis / Darick Robertson)

http://img543.imageshack.us/img543/3402/g32j.jpg

[quote]TRANSMETROPOLITAN TOME 1

Scénario : Warren Ellis
Dessins : Darick Robertson
Date de sortie: 7 février 2014
Pagination: 304 pages
ISBN: 9782365773904
Prix: 22.50 €

Exilé depuis près de cinq ans loin du fracas de la civilisation, le journaliste Spider Jerusalem est contraint de reprendre le chemin de La Ville. Secondé par ses deux assistantes, Channon Yarrow et Yelena Rossini, l’acide et misanthrope pamphlétaire reprend alors son combat contre les abus de pouvoir, la corruption et les injustices de cette société du 21e siècle qu’il chérit autant qu’il l’exècre. Dans les rues étouffées par le silence médiatique, résonnent bientôt les mots amers et enivrés du plus fervent défenseur de la Vérité.[/quote]

Le site de l’éditeur : urban-comics.com/transmetropolitan-tome-1/

Une série qui ne m’a pas du tout séduit.

D’autant que le parallèle avec Hunter S. Thompson qui m’est apparu dés les premières pages a je pense, contribué à diminuer l’intérêt que j’aurais pu avoir, en ce sens que justement Hunter S. Thompson personne de notre réalité (?) était dans toute sa démesure un véritable personnage de fiction.
Ainsi faire d’un personnage de fiction (Hunter S. Thompson) qui évoluait dans notre réalité et donc dans la “normalité”, et dont le décalage ainsi créé faisait tout le “charme” ; faire de lui donc un personnage de bande dessinée (Spider Jerusalem) décalé lui-aussi mais évoluant dans un monde de fiction étrange me paraissait être d’une belle platitude.

Mais en écrivant ce qui précède je me demande si je ne vais pas retenter le coup ?

Ben moi c’est le contraire j’ai beaucoup accroché à cette série et son protagoniste complètement barré, tant et si bien que je songe à me la reprendre pour l’avoir dans une édition digne de ce nom ( les big book quelle horreur )

l’intégrale de Transmetropolitan chroniqué par Kab est disponible sur France-Comics.

J’ai adoré aussi. C’est même une de mes séries fétiches.

Très bons souvenirs des premiers volumes, mais je n’ai toujours pas fini la série bizarrement. Faut dire que les volumes “big books” de Panini étaient repoussoirs au possibles.

Je n’ai pas pu la finir non plus, les deux derniers volumes étant difficilement trouvable dans les bibliothèques à coté de chez moi. Mais pour ce que j’ai lu, c’est une des séries que je préfère! Je la mets dans mon top 5 facilement!

J’ai en VO, je crois, faut que je vérifie si j’ai tout.
C’est un peu la série qui m’a fait regarder Warren Ellis d’un autre œil, il y a des années. Je n’avais pas apprécié ses boulots chez Marvel et je le résumais un peu hâtivement à un auteur facile, irrespectueux, bordélique et bourré de fixettes. Et puis j’ai ouvert, j’ai commencé, et j’ai perçu la scène de la douche dépilatoire comme une séquence symbolique, où Ellis se débarrasse lui aussi de ses oripeaux pour aller à l’épure, au sec, au percutant. Me rendant compte qu’Ellis n’était pas dupe de ses fixettes, je m’y suis intéressé de plus près. Et j’ai pas été déçu : c’est pas la série que je préfère de lui, mais je la trouve hautement intéressante.

Jim

C’était des sortes de Marvel Monster en DC non? avec le PQ^^

J’avais piqué les volumes à un pote comme pour beaucoup de série à cette période lol Donc je vais réparer cette absence dans la mienne et ça sera une bonne excuse pour la relire, j’en garde un très bon souvenir (et c’est ça qui m’a fait aimer Ellis aussi).

Et puis la scène de la douche, c’est quand même aussi une transformation d’un Alan Moore en un Grant Morrison. Et ça aussi, c’est cocasse, symboliquement.

(à propos de Hunter Thompson, un petit éditeur Francuz a sortir l’année dernière son “Marathon d’Honolulu”, et je recommande vivement. De ses tactiques pour gagner un Marathon à ses expérience de pèche au gros, de son épiphanie mystique à ses réflexions sur la société de “Winners” des années Reagan, c’est grinçant et mauvais esprit comme on aime)

Pareil, j’ai adoré, ça fait partie de mes séries préférées.
Et c’est vrai que si l’édition Urban est meilleure que l’autre, je vais peut-être me laisser tenter.

C’est une de mes séries préférés, dans mon top 3.

Elle m’a permis de redécouvrir le comics il y a de ça cinq ans maintenant et notamment tout ce qui tournait autour de la gamme Vertigo. Elle m’a aussi permis de découvrir Warren Ellis, avec qui j’avais poursuivi dans la foulée avec la série Fell.

Moi, ce que je retiens surtout, c’est la folie du personnage, la frénésie de certains passages et toute la puissance de Warren Ellis a faire de l’anticipation (ou de la SF, là j’avoue que je ne sais plus trop) et nous décrire un futur déshumanisé qui meurt par sa médiocrité.

Et j’ai bien aimé aussi l’honnêteté du personnage principale : oui, il défend la Vérité, mais reconnaît ne rien proposer pour améliorer les choses, même s’il pourra soutenir une personne qui tente de faire quelque chose de bien. C’est d’ailleurs assez bien fichu s’agissant de toute l’intrigue politique qui anime la série.

Personnellement, j’ai l’intégralité de la version Panini en couverture souple. Je n’en raffole pas, mais je ne suis pas sûr de pouvoir me racheter l’intégralité de la série en hardcover chez Urban, parce qu’il y a vraiment beaucoup de choses qui sortent en 2014.

Mais c’est clair que si je ne l’avais pas, je me jetterai dessus.

Oui une série que j’ai raté et vraiment pas envie de retrouver avec le logo panini, alors je ronge mon frein en attendant la sortie Urban, à l’annonce j’étais aux anges

Eh bien qu’a-t-il donc le logo de Panini ?

Je vais pas tirer sur l’ambulance si facilement à l’époque de la sortie par cet éditeur je ne m’était pas intéressé à cette série, j’avais bien trouvé la série sur le net mais pas eu le temps de la lire alors quand Urban décide de la sortir, je regarde si des occasions panini se trouve sur le net, pk acheter quelque chose 20 euro alors qu’on peut l’avoir à 10, mais malheureusement les premiers tomes étaient déjà largement en dessus de mes moyens dans les 40 euro unité, alors au vu de l’édition panini toute mal faite et vieillotte, je me tournerais vers celle d’Urban cartonnée tranche noir beau papier voilà “l’ami Hunter”

Dos noir *

Ah ok, c’est une question de prix d’occasion, j’avais pas cerné.

oui, difficile de rivaliser même si on est passionné.

Quelqu’un sait qui s’occupe de la trad’ ? Ou bien est-ce la reprise de celle de Jérémy Manesse ?

C’est bien la reprise (avec quelques révisions) de la trad de JM…

Pour ceux que cela intéresse, un beau portrait de Hunter S. Thompson par Philippe Manœuvre dans l’émission de **Colin **& Mauduit : Si l’Amérique m’était contée.

**Thompson ** est bien sûr le modèle de Spider Jerusalem.