Tsukihime volume 10 (Ki-oon)

Une très jolie fin, juste triste et poignante comme il fallait. Pour ce qui est des bonus, ils auraient dû être placé à la fin de chaque tome au lieu d’en faire un recueil ici, mais on ne va pas se plaindre. Quant à l’épilogue… Eh bien je l’ai trouvé parfait.

C’est le dernier tome de la série. L’action s’étant clôturée dans le volume précédent, celui-ci n’offre que la conclusion, soit une lecture assez molle et vaguement ennuyeuse. Le principal problème est qu’apparemment, tous les bonus des tomes précédents ont été rassemblés dans celui-ci, ce qui donne un pavé de bonus assez inintéressants à lire en plein milieu du livre… Sinon j’ai bien aimé l’ultime chapitre, pas vraiment pour ce qu’il raconte mais surtout pour la narration très littéraire.

Un volume qui clot la série tout en douceur. Et moi qui avait toujours révé de voir Shiki et Arcueid finir par se retrouver, inutile de vous dire que l’épilogue m’a vraiment plu.

TSUKIHIME 9-10 : je trouve vraiment dommage que le rythme de parution n’est pas été plus régulier ! Du coup je sens que les passages qui étaient censés toucher le lecteur et donc moi en l’occurrence n’ont pas eu pleinement cet effet. C’est dur de s’attacher aux personnages dans ces conditions. Néanmoins on a là une belle fin avec une première partie orienté action et une deuxième axé conclusion que j’ai trouvé belle et mélancolique (l’auteur en fait juste un chouïa trop avec la réaction de Shiki à la toute fin). L’épilogue était pas mal non plus. Au final, cette série fut agréable même addictive si on lit plusieurs tomes à la suite mais elle aurait pu je pense être meilleure.