TUMATXA : L'ÉMISSION !

Ne remue pas le couteau dans la plaie. Je vais arriver juste assez tard pour rater le concert! :worried:

Oh pardon. J’avais mal lu. Faut jamais regarder les messages depuis son téléphone. Mes excuses.

Bon, ben, bonne visite, alors

C’est pour le boulot (Salon Nautique). J’y étais déjà allé en 2018 et je n’ai pas non plus un souvenir impérissable de la ville. :sweat_smile:

Wilson qui a également contribué à certains des albums solo de Fish, d’ailleurs (dont « Sunset On Empires », que j’aime beaucoup).
Sur Marillion, perso je connais infiniment mieux les albums des débuts (avec Fish, donc) et je les apprécie tous, avec une grosse réserve paradoxalement sur le plus célèbre, « Misplaced Childhood », et un gros faible sur le dernier, « Clutching At Straws », qui est fabuleux. Pour la période Hogarth, je ne connais pour ainsi dire que « Brave », que je trouve assez fabuleux dans son genre.

Disons que, lorsque j’y étais, à Southampton, j’avais acheté, en cassette, le premier album de Muse (oui, j’étais fan de Muse étant ado). Et je trouvais que ça faisait ton sur ton avec la ville. Ca donne une idée de l’ambiance (pour moi). Et j’étais allé au musée du Titanic, aussi, pour la joyeuseté.

Oui, globalement, de la carrière de Fish, j’aime le premier, « Vigil In A Wilderness Of Mirrors », « Sunset On Empires » et le dernier, « Weltschmerz ». Le reste est plus dispensable.

Pour « Misplaced Childhood », en fait, c’est la question qui est un peu au coeur du groupe: Marillion est soit un groupe de prog qui voudrait faire de la pop ou un groupe de pop qui voudrait être prog. Et, dans la première période, « Misplaced Childhood » est celui qui tend le plus vers la pop, ce qui peut agacer (et les prog snobs, encore à ce jour, ne leur ont pas pardonné). Mais, en même temps, dans cet album, y’a des mélodies qui sont assez imparables. Mais « Clutching At Straws » reste le meilleur album pour la période Fish, clairement. J’aime bien aussi le coté psychotique de « Fugazi ».

Et oui, pour la période H, « Brave » est de loin leur meilleur. Mais, à l’occasion, n’hésite pas à jeter une oreille à « Marbles » et « An Hour Before It’s Dark ». Y’a de quoi faire aussi àmha.

Et, bien sûr, ce n’est pas un hasard si les albums relativement unanimement considérés comme leurs meilleurs sont ceux où ils jouent le plus sur leur héritage prog. J’aimerais bien qu’ils assument ça, un jour.

Oui, un peu trop à mon goût. Ce n’est pas que je n’aime pas le genre, mais Marillion est tellement plus convaincant dans le registre prog…

Je pensais à celui-là, que j’ai écouté cet été et que je trouve vraiment très chouette. Et je ne sais pas vraiment pourquoi, mais Fish, sa dégaine de grand échalas et son accent écossais à découper au couteau m’ont toujours été très sympathiques…

C’est dûment noté !!

Bah oui, il est très sympathique, Fish. Mais je trouve tout le groupe attachant, en vrai. Le coté proche de sa fanbase, tout ça. Aussi, la réputation d’être le groupe le moins cool de la création, ça aide à créer la sympathie. Le groupe qui se fait prendre de haut dans la scène prog, la version prolétaire de Genesis, tout ça…

Aussi, je devrais préciser: quand je parle de l’album « Marbles », il a été publié en version 1cd et 2cd. Je parle exclusivement de la version double. L’autre ne marche pas du tout, à mon avis.

Superbe émission de reprise! Ça m’a pris du temps pour tout écouter mais ça fait plaisir de retrouver Tumatxa !
J’ai été surpris de voir que tu n’avais pas lu deux oeuvres qui font partie de mon petit Panthéon : le « Baltimore » de David Simon (mais je ne te jette pas la pierre puisque je n’ai jamais vu un traître épisode de « The Wire » :sweat_smile:) et le « Dômu » d’Otomo (je l’ai emprunté en médiathèque et comme toi, j’attends impatiemment une réédition). D’ailleurs concernant ce dernier, je préfère quand même « Akira » mais c’est certainement dû à mon vécu concernant cette œuvre (j’achetais les fascicules de chez Glénat en kiosque).
Pour finir, pas de surprise, je viens de m’acheter « Antkind » et je devrais commencer pas plus tard que ce soir (plus qu’une dizaine de pages de ma relecture de « Dune », environ 30 ans après la première).

Tant que tu as vu Homicide c’est bon :wink:

Ah, j’en ai deux éditions différentes, moi.
C’est vrai que c’est curieux qu’il n’y ait pas eu une réédition au moment où Ōtomo était bien mis en avant (grâce à Angoulême), tout comme pour Mother Sarah

Tori.

Ah ça c’est une lacune qu’il va me falloir combler très vite, car je me suis fait engueuler par le pote qui m’a offert le livre y’a dix ans quand il a découvert que je l’avais toujours pas lu… et ça me fera une occasion de revenir sur le cas David Simon.

Et merci pour ton appréciation, ça fait chaud au coeur, comme d’hab’ !! :slight_smile:

Je ne sais pas si ça peut avoir un lien, mais peut-être des problèmes de droit se sont mêlés à ça…? Je dis car deux éditeurs (les Humanos et Glénat) se sont passés le relais sur cette oeuvre…

Probablement. C’est souvent le cas.

Euh, seulement les Humanos pour Dômu (et Delcourt pour Mother Sarah).
Glénat, c’est "seulement" Akira et Zed (tiré de l’OAV Rōjin Z).

Tori.

Ah bon ? Au temps pour moi… :sweat_smile: