UMBRELLA ACADEMY (Saison 1)

(Le Doc) #21

Le premier teaser :

(silverfab) #22

Je dirais que certains acteurs ne me convainquent pas sur le papier/les images mais je ne demande qu’à être agréablement surpris.

Par contre y a des éléments des deux arcs du coup, on sait ce que ça va raconter cette “première” saison?

(Le Doc) #23

Pour l’instant, il y a juste le synopsis de la série :

En 1989, le même jour, quarante-trois bébés sont inexplicablement nés de femmes qui n’étaient pas enceintes et que rien ne relie. Sir Reginald Hargreeves, un industriel milliardaire, adopte sept de ces enfants et crée The Umbrella Academy pour les préparer à sauver le monde. Mais tout ne se déroule pas comme prévu. Les enfants devenus adolescents, la famille se désagrège et l’équipe est dispersée. Les six membres toujours en vie, désormais trentenaires, se retrouvent à l’occasion de la mort de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Numéro Cinq travaillent ensemble pour résoudre le mystère qui entoure la mort de leur père. La famille désunie se sépare cependant de nouveau, incapable de gérer des personnalités et des pouvoirs trop différents, sans même parler de l’apocalypse qui menace…

(silverfab) #24

Merci Doc :wink:

(Le Doc) #25

(Le Doc) #26

La bande-annonce :

(Le Doc) #27
(KabFC) #28

Eh bien la réponse sera oui et non. Clairement on est plus dans un univers super-héros, même si il y a des références à des histoires du comics (l’histoire avec Eiffel notamment).
Certains personnage sont très loin de leur version papier je pense à Klaus (même si il faut que je le relise). Par contre il y a un ton et une ambiance bien fun et dérangé. Avec l’ajout (là encore faudrait que je relise bien) des tueurs Hazel et cha-cha avec leur masques, Klaus apporte de la folie là ou il faut, bref si l’aspect “super” à été diminué pour des raisons de coûts, on y retrouve cependant bien une grande partie du charme du comics a travers cette famille dis fonctionnel.

Les acteurs sont impliqués, la réal est sympa même si pas flambloyantes. Mais en tout cas, pour le coup j’ai tout regardé en 3 jours (un voyage à Roubaix en aller-retour à bien aidé).

Je suis tombé sous le charme j’ai hâte de voir la suite.

(victor newman) #29

C’est vrai que j’ai trouvé le premier épisode très convainquant.

(Ben Wawe) #30

Je vais m’y pencher rapidement.
J’avais adoré la première saga comics, mais la deuxième m’avait bien fait redescendre ; je n’ai pas repris depuis, l’impression que le retour arrive trop tard.

(Blackiruah) #31

On a maté les 2 premiers épisodes à l’instant, ça me fait penser à Heroes sur certains points mais on a trouvé ça sympa. Prometteur

(sylvain cordurié) #32

On s’y met bientôt.
Là, je reviens tout juste de Doom Patrol, et c’était bien.

(KabFC) #33

Soupir, mais alors là gros gros soupir.

(Ben Wawe) #34

La première saison était très bien.
Enfin, jusqu’au début de son final, qui a enclenché une lente et misérable agonie.

(victor newman) #35

Tout-à-fait

(sylvain cordurié) #36

C’est très au-dessus de Heroes, quand même. Et ça emprunte aussi aux Watchmen, et pas qu’un peu.

Perso, j’ai aimé de bout en bout. C’est frais, souvent drôle, plus qu’honnêtement filmé. Et du super-héros autre que Marvel ou DC, ça nous change un peu.
Mention spéciale au cast qui fait tenir la baraque.
J’attendrai la suite.

1 Like
(victor newman) #37

Pareil.

(Jack!) #38

Le problème que j’ai avec la série c’est que, comme souvent avec Netflix, ça se prend beaucoup trop au sérieux. Surtout dans le développement des personnages. On y perd l’aspect décalé de l’œuvre original, presque distant dans les conséquences. Ça se voit particulièrement avec Hazel et Cha-cha auxquels ont se sent obligé de construire tout un arc narratif. Ça alourdi l’intrigue.

Et au final, ça débouche sur un produit un peu trop balisé à mon sens. C’est regardable et amusant. Mais c’est à peu près tout.

(sylvain cordurié) #39

Le matériau de base, je ne l’ai pas lu.
Mais dire que ce show se prend au sérieux… là, je ne te suis pas.
Tout ça est fait avec amusement, à part l’angle Vanya. Mais c’est normal, c’est le fil dramatique du récit.

C’est justement ce que j’ai aimé. Le côté granguignolesque ; la dérision ; l’équipe au potentiel énorme, mais qui fonctionne comme une bande de bras cassés.
Et les portraits de personnages principaux (+ Pogo, Hazel et Reginald) sont très réussis.

Mieux qu’un divertissement, pour moi. Une vraie tranche de plaisir.
Après, c’est loin d’être aussi inventif et barré que Legion ou que, dans une moindre mesure, Doom Patrol.

(Blackiruah) #40

Je pense que pour le comprendre… Faut justement lire l’oeuvre de base.
Je pensais comme toi à la base mais après lecture, je suis l’avis de ma fripouille.