UMBRELLA ACADEMY (Saisons 1-2)

Comme je lis pas de comics, ça me permet de découvrir de nouvelles histoires, parenthèse perso refermée, mais KabFC marque un bon point, y a de plus en plus d’adaptations ( comics, livres) sur les séries TV, et c’est dommage,que netflix qui était un bon pourvoyeur de créations originales ces dernières années tombe dans ce travers là, de la même manière que l’a fait HBO ou AMC dernièrement.

Moi c’est surtout sur HBO, quand tu vois les qualités et les séries que faisaient la chaine et maintenant même s’il y a du très bons attention, mais presque aucune originalité.

En même temps, combien de séries polar sont en réalité des adaptations (très libres) de romans, hein ? Beaucoup plus qu’on ne croit. La télé, c’est comme le cinoche, c’est un média qui adapte.

Jim

C’est vrai cependant combien sont des trucs de qualité ?

Du Netflix j’en bouffe tous les jours avec mes transports, et crois moi la qualité fluctue énormément. Je veux dire pour un westworld, Games of Throne, Walking Dead, combien de Sense 8 ?

Je ne parlais pas de la qualité des shows. Westworld fut ma série coup de coeur de cette année.

Je voulais surtout parler de la capacité à créer de nouvelles choses, à fabriquer de nouvelles icones, de nouveaux univers…

En même temps, t’es pas obligé de regarder les adaptations. Ni obligé de regarder tout court. C’est toujours la même chanson : on n’est obligés à rien, nous les consommateurs.
De plus, adaptation n’est pas non plus l’antonyme de créativité. Y a qu’à voir Westworld, par exemple : on adapte un film (qui lui-même était adapté d’un roman, je crois, ou bien je me trompe), et pourtant, question créativité, ça se pose là.
Par exemple.

Jim

1 J'aime

Pas de roman à la base…Michael Crichton a écrit Westworld directement pour le cinéma.

http://forum.sanctuary.fr/t/mondwest-michael-crichton/73477

T’oublie un truc aussi. Le problème c’est plutôt les spotlights qui sont mis vers les adaptations mais t’en as aussi des tonnes de séries originales c’est juste qu’on en parle moins ou pas du tout, y’a qu’à voir toutes les séries netflix à gogo qui sortent, peu sont vraiment issues d’adaptations

Vu le nombre d’heures que je passe sur Netflix par jour je ne l’oublie pas crois moi. Cependant il y a un bon nombre de daube et quasiment aucune n’ont le même rayonnement que les adaptations. Combien de Sense 8 pour combien d’House of Cards, de Westworld, de Walking dead, Games of Throne ?

Dans mon propos initial je ne parle pas de qualité des adaptations. J’en aime beaucoup, que ce soit Flash, 12 monkeys qui est géniale ou encore l’immense Westworld que j’adore.

Cependant je trouve dommageable de ne plus voir, l’émergence de nouveaux personnages, de nouvelles icones, de nouveaux univers. A l’inverse il y a surtout beaucoup d’adaptations bonne ou moins bonne, mais avec des choses déjà existantes. J’aimerais voir plus de nouvelles choses qui ne sont pas des adaptations et surtout qu’elles attirent de gros faiseurs pour qu’elles soient vues et de meilleures qualités.

ellen-page-umbrella-academy-1053859

Ellen Page (Kitty Pryde dans les films X-Men) a rejoint la distribution. Elle sera Vanya Hargreeves, alias The White Violin.

umbrella-academy-comics-volume-1-simple-93950

Aux côtés de Ellen Page, la distribution principale réunira Aidan Gallagher (Number Five), Robert Sheehan (Klaus), Emmy Raver-Lampman (Allison), David Castañeda (Diego) et Tom Hopper (Luther).

ca va manquer du côté barré ça.

Le premier teaser :

Je dirais que certains acteurs ne me convainquent pas sur le papier/les images mais je ne demande qu’à être agréablement surpris.

Par contre y a des éléments des deux arcs du coup, on sait ce que ça va raconter cette “première” saison?

Pour l’instant, il y a juste le synopsis de la série :

En 1989, le même jour, quarante-trois bébés sont inexplicablement nés de femmes qui n’étaient pas enceintes et que rien ne relie. Sir Reginald Hargreeves, un industriel milliardaire, adopte sept de ces enfants et crée The Umbrella Academy pour les préparer à sauver le monde. Mais tout ne se déroule pas comme prévu. Les enfants devenus adolescents, la famille se désagrège et l’équipe est dispersée. Les six membres toujours en vie, désormais trentenaires, se retrouvent à l’occasion de la mort de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Numéro Cinq travaillent ensemble pour résoudre le mystère qui entoure la mort de leur père. La famille désunie se sépare cependant de nouveau, incapable de gérer des personnalités et des pouvoirs trop différents, sans même parler de l’apocalypse qui menace…

Merci Doc :wink: