Un magazine de prépublication 100% homme

Asuka va sortir la version française du magazine de prépublication Be x Boy

Lire la news sur Manga Sanctuary

100 % à public féminin :laughing:

ouè c’est trop bien lol, je le veux déja

Je te propose de te rendre ici :mrgreen:

Y en a marre d’entendre parler de yaoi à tout bout de champ.

Ça devient une véritable mode, c’est impressionnant !
Beaucoup d’éditeurs se tournent aujourd’hui vers ce genre de série…

Ben moi je suis très contente :smiley:
Bon, ça m’emmerde un peu que ce soit un magazine (j’aime pas les magazines de prépublication…), mais étant donné qu’ils ont mis Viewfinder dedans, je me sentirais obligée de l’acheter :laughing:
Mais une petite question tout de même, est-ce que les séries proposées par le magazine sortiront plus tard en version reliée ? (il me semble que cela avait été le cas avec les séries de Magnolia, mais je ne sais pas si c’est systématique)

[quote=“damss”]

Ça devient une véritable mode, c’est impressionnant !
Beaucoup d’éditeurs se tournent aujourd’hui vers ce genre de série…[/quote]

Cela fait longtemps que ça l’est niveau consommateurs. Les éditeurs français ont toujours eu du retard sur ce sujet (surtout sur les anglais/américains et même allemands peut-être).

Y’a un “marché” pour ça, c’est net.

Après, à mon avis, il est tout petit comparativement à d’autres marchés (shonen, shojos, et peut-être même seinen), du coup, je suppose qu’il va y avoir des pubs bien ciblées et bien chers, sinon je ne sais pas comment ça va marcher financièrement parlant leur papier…

Pourquoi du Yaoi et pas de Yuri?
Perso je me sens visé par aucun de ses styles mais il me semble que si on sortait un mag de prépu Yuri destiné à de jeunes garçons on aurait droit à la levé de bouclier habituel des pseudo-féministes; Alors que des jeunes filles qui bavent sur des bishou semblent moins choqué notre société.

Je me demande quel accueil un public de profane ferai à ce genre d’oeuvre yaoi ou yuri (on sait deja que ça choquera pas l’amateur de manga et japanim vu le nombre de série classique qui utilise des traits caractéristiques de ses styles).

"Mon dieu, c’est le début d’une nouvelle page dans la japanim’ ^^"
On avait déjà quelques mags de prépublication comme Shogun, Shonen collection, …etc. Mais la c’est du Asuka !
Bon seul bémol, c’est du Yaoi -_- mais bon c’est surement être un test de l’éditeur pour voir un peu comment la public français réagit à ce nouveau type de publication.
Vous imaginez un Jump Fr ou un Shonen Sunday Fr ? J’avoue que j’ai encore du mal avec les mags de prépublication car j’achete(rai ?) en fonction des séries qu’il y a dedans…
Je trouve en tout cas l’initiative intéressante, surtout que le Yaoi est un type de manga assez méconnu comme l’ont souligné certaines personnes…
Par contre c’est un test à double tranchant… Autant le fait de faire connaître le Yaoi est plutôt un bon point pour Asuka; Autant miser uniquement sur du 100% Femmes en bourrant un magazine de Yaoi est assez dangereux vu le publique spécifique visé et la méconnaissance des fans…

[quote=“Bloody-Mary”]Ben moi je suis très contente :smiley:
Bon, ça m’emmerde un peu que ce soit un magazine (j’aime pas les magazines de prépublication…), mais étant donné qu’ils ont mis Viewfinder dedans, je me sentirais obligée de l’acheter :laughing:
Mais une petite question tout de même, est-ce que les séries proposées par le magazine sortiront plus tard en version reliée ? (il me semble que cela avait été le cas avec les séries de Magnolia, mais je ne sais pas si c’est systématique)[/quote]

La réponse claire vient enfin d’être donné sur le site d’Asuka. TOUTES les séries prépubliées sortiront en version reliées plus tard. J’ai posé la question toute la journée, alors je suis soulagée d’avoir lu ça :slight_smile:

Et pour les autres, pendant que vous régaliez de shonen et seinen, nous on avait pas de yaoi à se mettre sous la dent, donc vous allez devoir faire avec maintenant que les éditeurs s’y mettent. :smiley:

Je trouve cette nouvelle très intérressante, moi qui débute dans le yaoi, cela me permettra d’en connaitre un peu plus sur ce style ^^

C’est surtout que ça se multiplie ces derniers mois… Les seules vraies nouveautés côtés “manga pour filles”, c’est du yaoi au détriment de la qualité d’ailleurs (certains ont l’air de vouloir publier du yaoi pour publier de yaoi).
Sinon, le public cible du Yuri, ce sont les filles In-S-Teamable (ce sont des magazines féminins)…
Pour les mecs, on a le bon vieux hentai qui n’hésite pas à nous mettre des demoiselles entre elles :blush: :mrgreen:

Je ne m’y connais absolument pas en yaoi, je n’en ai jamais lu. Mais ca me tente pas mal. J’achèterais surement le premier magazine pour avoir quelques exemples et savoir si le genre me plait.

Je ne sais comment ça va se passer pour ce mag mais le naufrage des précédents essais me laisse pessimiste. Souvenez-vous : Magnolia, obligée de courir tous les libraires des environs pour finalement devoir le commander, puis s’abonner.
Tokebi, même topo, seul l’abonnement permettait de se le procurer.
Shogun, à part un exemplaire ramassé dans une expo, je n’en ai jamais vu en vente.
Et pourtant je n’habite pas au fin fond de nul part mais en région parisienne où on trouve des libraires, des fnac et autre enseigne à tous les coins de rues !
Reste donc à voir comment Asuka va distribuer son produit. En tout cas, sur le principe je suis 100% pour. Idem pour les versions reliées plus tard.
Pourra-t-on voter comme chez shogun on-line ?

Ça pourrais être sympa ^^!

Bof… Ce magazine sera pas vendu en Suisse et il s’arrêtera au bout d’un an comme tous les magazines de prépublication français. Je la sens venir d’ici la grosse frustration.

Je confirme : il suffit de se rendre sur n’importe quel site d’éditeur allemand pour se rendre compte qu’en termes de nombre de titres, le yaoi est objectivement le genre de manga le plus répandu en Allemagne. Voyez par exemple le site d’Egmont : manganet.de/ Les titres s’affichent quand vous passez la souris dessus. Seul l’onglet “Love” tient la comparaison avec l’onglet “Shônen-ai”…
Le public français n’est pas moins intéressé que les publics allemands, américains et italiens qui ont une surdose de yaoi depuis de nombreuses années. Juste que les éditeurs se sont prioritairement occupés de séduire un public masculin au détriment du public féminin, peut-être parce que c’est Dragon Ball qui a surtout introduit la japanim en France, et peut-être parce que la BD franco-belge induisait culturellement un fort masochisme avec un public féminin longtemps inexistant (en gros : BD => garçons).

Beaucoup de filles lisent également du yuri, même si leur intérêt est moindre que leur intérêt pour le yaoi.

Tu penses à Asuka ? C’est vrai que leurs choix d’édition sont assez curieux dans l’ensemble… Mais le yaoi correspond à une pression et une demande de la part des lectrices depuis plusieurs années. Asuka comme Taïfu n’ont fait qu’y répondre en s’adressant directement à leurs lectrices notamment via leurs forums. Certains éditeurs ont enfin eu le cran de s’engager dans cette voie restée plutôt inexplorée, voilà tout.

Bon perso je ne connais pas du tout ce genre et il ne m’attire pas vraiment… Je serais peut-être plus yuri…
Mais je pense que ce magazine pourrait être une bonne occasion pour moi de découvrir… Peut-être ?
Les filles (qui lisent du yaoi) vous n’avez pas un ou deux titres à suggérer ?? (en séries courtes, histoire que je dépense pas 150€ pour une série qui va peut-être pas me plaire ^^)

ça me plairais bien ça, histoire de découvrir des titres que je n’aurai pas forcément acheté sans avoir lu un extrait ^^

[quote=“ivan isaak”]Sinon, le public cible du Yuri, ce sont les filles In-S-Teamable (ce sont des magazines féminins)…
[/quote]

C’est bien pour ça que j’ai précisé que si on en faisait un mag ciblé garçon … Surement que les garçons de 12 ans ne lisent que du shônen, que les filles de 12 ans ne lisent que du shôjo. Ce n’est pas parce que le public ciblé par les éditeurs et mangaka Japonais est clairement féminin qu’on pourrait pas voir fleurir un mag Girls Love avec une accroche pour garçon.

Et quand je parle de Yuri et Yaoi je parle de vrai série de ce genre pas de shônen-ai et de shôjo-ai ,apparemment la distinction n’a pas l’air d’être fait dans la ligne éditoriale des éditeurs.

D’ailleurs je suis pas spécialiste du Yaoï mais dans le cas d’un manga véritablement Yaoï (cqfc dépassant les simples allusions et mettant des scènes implicites d’amour et de sexe homosexuelles) on va pas, en France, se retrouver avec une classification érotique interdit aux moins de 16 ???