Uncanny avengers #1-10

[quote]UNCANNY AVENGERS 1

Deux couvertures disponibles : 1/2 (John Cassaday) et 2/2 (J.S. Campbell)

Édition spéciale avec en cadeau le t-shirt exclusif Marvel NOW! disponible en librairie – 22,00€

mensuel, 4,50 EUR, 72 pages + 8 pages d’un dossier spécial Marvel NOW !

Marvel NOW!, c’est parti ! Une nouvelle ère Marvel s’ouvre et nous fêtons l’événement avec ce nouveau mensuel qui accueille Uncanny Avengers de Rick Remender et John Cassaday, Avengers Arena de Dennis Hopeless et Kev Walker et A+X d’autres remarquables artistes Marvel ! Ne manquez pas les débuts de la première équipe réunissant héros et mutants.

(Contient les épisodes US Uncanny Avengers 1 ;** Avengers Arena 1** ; A+X 1)

SORTIE LE 7 JUIN ![/quote]

Mon dieu il y a pas une troisième couv potable ?

Mort de rire, elles piquent les yeux ! Je pensais qu’on allait avoir celle-ci :

Dommage…

Celle-là n’est guère mieux.

Sont vraiment pas inspirés depuis plusieurs années au niveau des couv’ chez Panini …

Pour le ocup je dirais que ce sont les couv de Marvel qui sont plus inspirés depuis des années.

C’est assez vrai.
La plus foireuse des couvs, c’est quand même à mon avis celle de Cassaday, à la perspective ratée et aux persos raides au possible…

Celle-ci te convient mieux ?
https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc6/283731_10151600688184648_1269311044_n.jpg

C’est la couverture de l’édition spéciale librairie (22 euros avec T-Shirt signé Quesada).

[quote=“Old Tiger”]

Celle-ci te convient mieux ?
https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc6/283731_10151600688184648_1269311044_n.jpg[/quote]

pas vraiment, Coipel est meilleur niveau dessin, mais c’est d’un vide abyssal. Elle est nul, mais elle pique pas les yeux.

J’ai seulement lu l’épisode d’Uncanny Avengers pour l’instant, qui me semble convaincant dans sa note d’intention, à savoir monter une équipe mixte de vengeurs et de mutants comme exemple d’intégration pour porter le rêve de paix du défunt professeur Xavier.

Contrairement à son habitude, Remender ne part pas sur un début pétaradant, mais préfère s’attacher à positionner les différents personnages après les évènements survenus pendant Avengers vs X-men, et sur les conclusions à en tirer suite à la mort de Charles Xavier et aux actes extrêmes perpétrés par Cyclope. C’est donc surtout une exposition, dans laquelle Remender se montre lucide et habile dans les dialogues des différents protagonistes. Qu’il s’agisse de l’éloge funèbre de Wolverine et sa conclusion amère ou du face à face entre Cyclope et Havok qui met bien à plat les divergences d’opinion sur l’avenir des mutants, Remender est à son aise et j’ai particulièrement apprécié le face à face entre Malicia et la sorcière rouge, qui ne se contente pas de donner sa part de responsabilités à Wanda mais blâme aussi la conduite de martyre adoptée par les mutants les plus extrémistes.

A cela vient s’ajouter le rôle de Captain America et des vengeurs, qui veulent agir activement pour remédier au climat de tension ambiant, et de Crâne rouge, qui en profite pour attiser les braises de la haine contre les mutants. Un bon départ, à suivre en ce qui me concerne malgré le fait que Cassaday soit un peu à la peine par moments au dessin.

Cette programmation Panini me plaît puisqu’elle me permet de faire les choix que je voulais faire depuis longtemps. Donc, je zappe ce mag puisque A+X ne m’intéresse pas pour le moment (j’attendrais une possible reprise en album mais je ne suis pas vraiment pressé) et je n’avais pas envie de lire **Avengers Arena **(je viens de tomber sur une preview/spoiler du dernier numéro…un beau gâchis de personnage).

Je suivrais donc Uncanny Avengers en TPB U.S. (je viens d’ailleurs de recevoir le premier)…

C’est si bon que ça cette série ? :wink:

vu que le soft cover tpb n’est toujours pas sorti, je sens que je vais craquer pour le mag vf

et puis en effet, si doc conseille arena alors…

Bah tiens je viens de le lire, ce numéro 1, et ça démarre sur les chapeaux de roues. Et, mine de rien, j’ai eu de la peine pour certains des personnages alors qu’il n y’ a pas si longtemps, ces dits personnages me laissait de marbre. Comme quoi…

Ouais, j’attendais rien du tout de ce “Avengers Arena”, mais j’ai bien aimé ce premier épisode. Plutôt doué ce Hopeless, malgré un patronyme qui n’annonce rien de bon…
Le concept me semblait foireux honnêtement, dans le cadre du super-héros mainstream tout du moins. Un jeu de massacre à la “Battle Royale” (d’ailleurs, le livre que cite Arcade dans l’épisode du mois, c’est bien “Hunger Games”, non ? J’ai entendu dire que le concept était repompé sur celui de “Battle Royale” justement), sur le papier pourquoi pas, mais encore faut-il avoir les burnes d’aller au bout du concept, et d’être suffisamment inspiré pour que l’exercice soit intéressant (parce qu’on peut facilement tomber dans la mécanique répétitive).
Ce premier numéro semble indiquer que la note d’intention sera tenue, et à ma grande surprise je me trouve déjà curieux de la suite des évènements, Hopeless semblant de plus avoir quelques ambitions narratives en bouleversant la chronologie…
Certes, on ne reconnaît pas vraiment le Arcade version Claremont (sorte de décalque du Joker), mais bon, c’est pas comme si le perso avait été tellement usité à bon escient ces dernières années et que ça en devienne gênant, hein (faudra quand même nous expliquer ces nouvelles capacités…). En plus, Arcade version Walker me rappelle le “Shade the Changing Man” de Bachalo et donc des souvenirs merveilleux.
Cerise sur le gâteau, Hopeless semble prendre un recul salutaire sur tout ça par le biais d’une tonalité volontiers ironique / méta (les considérations sur le choix des protagonistes), ça casse un peu le côté bêtement bourrin du jeu de massacre.

J’ai surkiffé grave comme disent les jeunes le premier épisode des “Uncanny Avengers” de ce diable de Remender, dont l’état de surforme se perpétue inexplicablement. Quel scénariste ! On sent il me semble d’ailleurs qu’il a conscience que ce titre a le potentiel de le faire passer à une dimension supérieure : le concept de base est excellent je trouve. A travers le soin tout particulier accordé aux dialogues, Remender pointe une ambition thématique nouvelle, le texte est très riche je trouve (rien que la première page et le monologue de Crâne Rouge…). Et y’a encore une fois 12000 idées à la minute, il est vraiment très impressionnant pour ça. Quand à son art du cliffhanger qui claque, il me semble que la dernière page du numéro en est la plus flagrante illustration, non ? Sans compter le côté “désacralisation d’icônes” assez propre à l’auteur (cf. Frankencastle), c’est vraiment très fort.

Et finalement, même si ses grands jours semblent derrière lui, Cassaday m’a quand même agréablement surpris, c’est pas la bérézina que j’appréhendais.

J’ai pas encore lu “A+X”, qui est un team-up si j’ai bien compris, parce que l’inflation de ce genre de titres commence à me gonfler sévère (même si on pourra m’objecter que “Uncanny Avengers” revisite un peu ce concept à sa façon, mais que voulez-vous, à Remender on ne résiste pas…).

ça doit être ça, je pensais que Denis Hopeless faisait référence directement à Battle Royale mais je ne comprenais pas pourquoi il parlait d’un livre pour adolescents. La parenté avec Battle Royale est tout de même assumée avec le logo du titre qui détourne celui du film du même nom de Kinji Fukasaku.

J’ai bien aimé cette entame aussi, et je suis curieux de voir comment Hopeless va gérer ça sur la longueur, puisque le concept même qui sous-tend la série impliquerait qu’elle n’ait qu’une durée limitée.

[quote=“Photonik”]
J’ai surkiffé grave comme disent les jeunes le premier épisode des “Uncanny Avengers” de ce diable de Remender, dont l’état de surforme se perpétue inexplicablement. Quel scénariste ! On sent il me semble d’ailleurs qu’il a conscience que ce titre a le potentiel de le faire passer à une dimension supérieure : le concept de base est excellent je trouve. A travers le soin tout particulier accordé aux dialogues, Remender pointe une ambition thématique nouvelle, le texte est très riche je trouve (rien que la première page et le monologue de Crâne Rouge…). [/quote]

j’ai donc craqué pour la vf et tout comme toi j’ai été séduit par ce premier épisode qui ne correspond pas a la catastrophe industriel que j’ai pu lire par ci par là.

J’ai trouvé le ton juste, sa malicia immédiatement plus intéressante que le portrait sage de ces dernières années, et le cliff de bonne aloi. En effet, cassaday ne sombre pas totalement, même s’il est loin de sa période planetary.

Remender confirme sa capacité à proposer une mouture nouvelle et efficace des vielles recettes. Un johns qui céderait moins à la facilité.

Son havock est intéressant. Et j’espère que la polémique qui a eu lieu à la sortie de l’épisode contenant les premières déclarations publiques de ce perso, ne dissuadera pas remender de continuer dans cette orientation qui fera un excellent contre point aux positions politique de cyclope.

Pour ce qui est d’arena, j’ai pas été encore convaincu. La narration m’agrée bien plus que celle d’un cage, mais pour ce qui est de l’intérêt de la série, j’attends de voir.

a+x, j’ai pas lu. Et ça fait déjà trois fois que j’essaie. On verra à l’occasion. ou pas.

[quote=“n.nemo”]j’ai donc craqué pour la vf et tout comme toi j’ai été séduit par ce premier épisode qui ne correspond pas a la catastrophe industriel que j’ai pu lire par ci par là.

J’ai trouvé le ton juste, sa malicia immédiatement plus intéressante que le portrait sage de ces dernières années[/quote]

On peut même dire que ces dernières années, elle était complètement fadasse.