UNCANNY AVENGERS #28-30 (Jim Zub / Sean Izaakse)

Cet automne, Marvel Comics donnera le coup d’envoi d’une nouvelle initiative intitulée MARVEL LEGACY. Marvel annonce un retour aux sources, à l’ancienne numérotation des plus vieux titres de son catalogue, des récits qui seront des points d’entrée idéals…un accent mis sur les personnages iconiques mais sans oublier la nouvelle génération du Marvel NOW.
Bref, “de l’espoir, du plaisir, du fun, du sense of wonder” !

Marvel a dévoilé une salve de 52 (!) titres par le biais de couvertures teasers rendant hommage à une illustration passée. La numérotation et les équipes créatives n’ont pas encore été révélées.

La série Uncanny Avengers fera également partie de l’initiative LEGACY (mais pas le titre Occupy Avengers).

Wanda méchante… encore ?

Un West Coast Uncany Avengers ?

(et c’est vrai que la couv’ à l’air fun !)

La série Uncanny Avengers débutera l’ère LEGACY avec le #28 et un arc intitulé “Stars and garters”.

À nouveau réunis…le Fauve et Wonder Man !

Tom Brevoort : “Uncanny Avengers will continue to be the series that operates ‘across the aisle’ between the worlds of the Avengers and the X-Men (and also the worlds of the Fantastic Four and the Inhumans and just about everybody else). It’s not a new bridge precisely - and the fact that we’re turning our Legacy storyline on reuniting the vintage bromance of Wonder Man and the Beast underscores that.”
“These guys have been best buddies for decades, with no divide between A and X truly separating them. Additionally, though, we’ll also be seeing some classic mutant villains in these coming issues, folks whom we haven’t often seen go up against any iteration of Earth’s Mightiest Heroes. So yes, Uncanny Avengers will continue to illustrate on a monthly basis that the Marvel Universe is just that - a shared universe, and not simply a collection of individual publishing lines where never the twain shall meet.”

Jim Zub : “Working on Uncanny Avengers is a blast because it draws from so much history and gives it a new spin. The series acts as connective tissue to the shared Marvel Universe. Characters from different groups and backgrounds, including some of the oldest and most recognizable in the entire MU, working together for the greater good. Getting to collaborate with incredible artists like Sean Izaakse and Tamra Bonvillain, who elevate those ideas and the script to make every page look so good, is better still. It keeps me inspired, striving to do my best to live up to their hard work.”

UNCANNY AVENGERS #28
(W) JIM ZUB
(A/CA) SEAN IZAAKSE
STARS AND GARTERS
Part Avengers and part X-Men. Two of Earth’s mightiest heroes and two of Earth’s mightiest friends. And when it comes to super-heroics, Wonder Man and the Beast have seen it, done it, and they got the T-shirt. When the world throws you cosmic conflict, global calamity, death, rebirth and heartache aplenty, it’s important to remember where your friends are. Join us for “A Pint or Two,” won’t you?

Source : www.newsarama.com

ah ça c’est cool.

UNCANNY AVENGERS #28

Written by: Jim Zub.

Art by: Sean Izaakse.

Covers by: R.B. Silva.

Description: “Stars and Garters,” part one. Part Avengers and part X-Men. Two of Earth’s mightiest heroes and two of Earth’s mightiest friends. And when it comes to super-heroics, Wonder Man and the Beast have seen it, done it, and they got the T-shirt. When the world throws you cosmic conflict, global calamity, death, rebirth and heartache aplenty, it’s important to remember where your friends are. Join us for “A Pint or Two,” won’t you?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Oct. 11.

Source : www.comicscontinuum.com

Bon, j’ai pas suivi l’affaire, mais… Rogue peut toucher les gens, maintenant ?

Jim

Oui, ça fait quelques années maintenant…depuis la série X-Men Legacy de Mike Carey…

Mike Carey à fait en sorte que Xavier fixe enfin ses pouvoirs comme promis.

Diable : ça fait donc vraiment longtemps que je ne lis plus X-Men, alors…

Jim

Surtout que ça remonte maintenant.

Bah écoute, grosso modo, j’ai lâché la plupart des séries X bien avant Bendis (dont je n’ai rien lu, à part quelques pages dans des previews…). La série centrale, j’ai lu quelques épisodes de Gillen, mais j’avais déjà lâché avant. Et c’est celle que j’ai lue le plus longtemps, grosso modo. Donc ouais, ça remonte. Et l’info que vous venez de me donner, elle m’avait totalement échappé.
Je n’ai jamais pu me remettre aux titres mutants. J’ai essayé les Lemire, j’ai tenu trois numéros. Y a absolument plus rien qui m’accroche. Je ne saurais pas réellement dire pourquoi, au demeurant.

jim

1 J'aime

L’époque Carey à commencé avec celles sur Brubaker juste après le troisième run de Claremont. Et cette intrigue sur Malicia et ses pouvoirs date elle du relaunch de la série en X-Men Legacy après l’event Complex du messie.

Ça date de l’époque où j’ai commencé à ne plus rien comprendre, à ne pas me souvenir de ce que j’ai lu le mois dernier, bref à me déconnecter progressivement.
J’ai encore des souvenirs de la période Brubaker, mais à partir de Fraction, je nage complètement. Quant aux séries “annexes”, n’en parlons pas.

Jim

Bon, moi, j’avais oublié (faudrait que je sois plus attentif aux pages des Uncanny Avengers, je n’ai pas l’impression que sa capacité de pouvoir à nouveau toucher les gens soit vraiment utilisée)

Bah en même temps, ça veut dire qu’elle peut serrer la main des gens. Ce que tout le monde peut faire. C’était l’exception qui la rendait intéressante. Maintenant qu’elle est “guérie” et qu’elle peut taper sur l’épaule de la copine sans prendre de gants (au sens propre), quel intérêt de mettre ça en scène ?

Jim

1 J'aime

Oui, oui, bien sûr ! Ce qui explique que je n’ai pas fait gaffe, surtout que le perso de Malicia est surtout exploité pour sa maladie à cause du nuage tératogène (quoique c’est un peu oublié depuis quelques temps) et donc de son conflit avec l’Inhumaine de l’équipe (dont j’ai oublié le nom)

Ouais, comme j’ai pas du tout suivi l’affaire des brumes et tout et tout (et que, à lire les résumés, j’ai eu l’impression que les histoires se répétaient…), en lisant certaines séries, dont celle-ci, tout ce qui tournait autour des Inhumains me semblait un cheveu sur la soupe.

Jim

Même certaines se contredisaient !