UNE ANNÉE SANS CTHULHU (Smolderen / Clérisse)

Après L’Été Diabolik, un album qui se déroulait à la fin des années 1960 et réjouissait les amateurs de bande dessinée bon marché venue d’Italie (mais pas que), après Souvenirs de l’Empire de l’Atome et ses réminiscences de l’âge d’or de la science-fiction ; Thierry Smolderen & Alexandre Clérisse s’intéressent aux années 1980.



Smolderen_Cl%C3%A9risse-4 Smolderen_Cl%C3%A9risse-5 Smolderen_Cl%C3%A9risse-6 Smolderen_Cl%C3%A9risse-7

Prévu pour début novembre, l’album sera commercialisé au prix de 21 euros !

Très chouette tout ça! J’adore vraiment les dessins d’Alexandre Clérisse. Puis ayant été ado dans les années 80 et toujours très client de Lovecraft, ces planches me parlent terriblement.
Je suis plutôt impatient pour le coup! :grin:

@artemus_dada : merci pour la modif :wink:

“Une ombre furtive”…

C’est pour quand,le crossover Diabolik-Cthulhu?

Note:il existe un crossover Fantomas vs Cthulhu.

:drooling_face::drooling_face::drooling_face:

Bordel, je bave comme rarement… :astonished:

La présentation du bouquin et ce que j’en ai lu annonce du bon.

Est-ce que tu glougloutes, aussi ?

SX360_BO1%2C204%2C203%2C200

Jim

Je cthoulhoute surtout! :grin:

Beurk.

Jim

8 page en avant-première !

Un petit teaser :

sort vendredi

Ah oui, novembre est arrivé vachement vite ! :face_with_hand_over_mouth:

Je sais pas pourquoi Artie dady à dit novembre, mais c’est bien demain.

Ah ben cool alors. Je me disais justement avant que tu postes l’info que j’avais hâte de lire ça.

Le temps passe vite, de nos jours.
Et plus on vieillit, plus il accélère.

Jim

J’ai pris l’album. Je ne l’ai pas encore lu, car la bête est copieuse. Mais j’ai parcouru la postface de Smolderen, qui parle des années 1980, de ses lectures de l’époque. Et notamment d’un bouquin qui évoquait les relations cerveau gauche / cerveau droit, un thème qu’il avait exploité à de nombreuses reprises, me semble-t-il, dans ses articles des Cahiers de la BD. Ayant la flemme de les rechercher, je ne saurais dire s’il avait cité cette source à l’époque. Sans doute. En tout cas, de mon côté, je ne m’en souviens plus, et je me suis amusé à le voir en parler à nouveau à l’occasion de la sortie de ce tome.

Jim

J’ai lu la bête le week-end dernier, j’ai beaucoup aimé, mais je serais bien en peine pour décrire le tout, c’est assez ardu et ça ne sera clairement pas pour tout le monde loin de là.

J’en suis à un peu plus d’un tiers (j’ai envie de prendre mon temps pour le lire) et j’aime énormément.
Déjà, j’adore ce que font Smolderen et Clérisse à la base mais dans ce livre, ils s’invitent dans une époque qui me parle directement (en tout cas au « moi » adolescent dans les années 80) : jeux de rôle, jeux vidéo (Qix en particulier) , walkman, Bérurier Noir, Lovecraft, …
Par contre, comme le dit @KabFC, je comprendrais que ça en rebute certains, réfractaires aux principales thématiques 80’s.

C’est un peu ce qui m’inquiète : personnellement, je n’ai jamais joué à des jeux vidéo, je n’ai jamais été fan de jeux de rôle, je n’ai jamais utilisé mon walkman (offert)… et grosso modo les années 1980 correspondent, dans ma vie personnelle, à une décennie de problème et surtout d’une ennui pas douloureux mais présent. J’étais aussi ravi de quitter l’école que de sortir de la décennie, la suivante étant la promesse d’autre chose. Donc les fictions adolescentes, surtout dans les années 1980, ça me rebute. Un imaginaire qui ne m’intéresse pas.
Après, le tandem d’auteurs sait déjouer les attentes, et mettre des sous-couches de signification là où l’on ne les attend pas. D’autant que la postface m’a fait dresser l’oreille.

Jim