Une Longue Route - Manga

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Une Longue Route T.1 (Simple - Kana) par Suiginto est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Il est certain que pour apprécier Une longue route (et pas mal d’autres titres de Fumiyo Kono d’ailleurs), il faut accepter ce faux rythme et le fait de se voir présenter des scènes de la vie de tous les jours, sans pour autant qu’il y ait un fil directeur. C’est souvent le cas des histoires de type “tranches de vie” mais avec Kono, on a en plus un côté monotone et banal, qui peut rebuter comme il peut se révèler captivant et limite hypnotique. Par contre, il est clair que si on n’accroche pas, on peut s’ennuyer ferme.

ça ne m’a pas du tout gênée dans “Pour Sanpeï”, mais là c’est cette histoire de cohabitation sans amour (pour cause de mariage arrangé) qui m’est passé complètement au-dessus de la tête ^^’

C’est le risque des récits tranches de vie totalement ancrés dans le quotidien. Si ce quotidien ne nous touche pas du tout, ça devient vite chiant. Moi, j’adore ce genre de titres, où il ne se passe pas grand chose, où on voitla vie de tous les jours, sans artifices.