URBAN COMICS - Les dernières infos

Si je comprends bien, il me semble qu’ils sont isolés, que l’intention n’est peut-être pas de publier l’ensemble de la série d’où ils proviennent. Là où « DC Classiques » couvrent des périodes entières à l’aide de plusieurs tomes.
Certains volumes de « DC Nemesis » aussi auraient pu s’intégrer dans des collections différentes. Mais l’intention éditoriale dictait de les mettre là.
Pour cette nouvelle collection, je pense que c’est la même chose : l’intention éditoriale (ici, pédagogique, historique) prime.

Jim

« Laisse tomber, Kim. Avec un titre pareil, ton truc, ça va jamais se vendre… »

Confidences_pour_confidences

Je pense qu’on peut aussi comprendre « confidentiel » dans le sens « dossiers secrets ». De là à dire que si c’est secret, c’est pas connu, donc, crac boum constat d’échec, c’est un pas que j’hésiterais avant de franchir.

C’est quoi, déjà, DC Nemesis ?

L’informelle série consacrée aux vilains, dans laquelle on trouve un truc sur le Pingouin, un truc sur Darkseid, un truc sur Hugo Strange (qui irait très bien en « DC Classiques », en l’occurrence…).

et quelques autres, dont Lobo, Azrael, Bane… Empereur Joker est dans cette collection aussi…

Jim

Ah, ok … la fameuse collection sortie du temps du cross où les vilains régnaient … y a eu d’autres tomes depuis ?

Oui oui, le Lobo de Bisley est sorti dedans, par exemple. Et lui aussi aurait pu aller en « DC Classiques ».

Jim

Bah, c’est sorti en même temps, non ?

Il me semble que c’est plus récent.
Quoique, pour Lobo, tu dois avoir raison. Mais des trucs comme l’album Sur les traces de Deadshot, c’est plus récent. Pareil pour la série Deadshot et les Secret Six (une série, donc : je découvre ici que la collection n’est pas composée que de récits complets).

Jim

La collection avait été inaugurée en 2012 avec un tome sur Bane, suivi en 2013 d’un tome sur le Pingouin, mais l’essentiel a été sorti massivement au long de l’année 2014 ce qui devait correspondre à une actualité quelconque. Avec effectivement les deux titres que tu cites en résurgences plus récentes.

Le contenu de la collec’ est assez hétérogène en qualité, mais je dois en avoir quelque chose comme cinq ou six — sans compter les Secret Six que j’ai en v.o. —, avec de la fort bonne came dedans.

Ah tiens, je ne savais pas que c’était dans cette collection.

Forever Evil, non ?

Moi non plus, je viens de m’en apercevoir.

Jim

Voilà, c’est ça !

J’aimais bien cette collection sur les vilains DC parce qu’elle contient quelques perles cachés comme Legend dans le volume sur Darkseid ou bien le récit sur lequel s’appuie Morrison pour la naissance de Damian dans le volume sur Ras.

Un peu déçu par Longbow mais aussi par la série qui suit.
c est bien mais par exemple en grell j ai un meilleur souvenir de Jon Sable

J’ai récupéré les soixante premiers numéros qui suivent Longbow, j’en garde un bon souvenir.
Mais je n’ai pas relu depuis.
J’aimais beaucoup le tournant « réaliste » de GA.

Il n’y a que les derniers tomes qui m’ont un peu déçu ou là, le penchant de droite de Grell est bien visible quitte a faire des choix oraux a Oliver Quinn qui dénature le personnage.

Tu n’es vraiment pas le premier a dire cela, j’aurais aimé être aussi enthousiaste, si j’ai trouvé le récit plaisant à lire, au final j’ai du mal a le trouver plus que « pas mal » et pourtant, j’ai beaucoup d’affection pour la J.S.A.
(Mais achetez le, ça se tente largement)

J’ai presque tous les TPB (sauf le troisième) et c’est chouette. Mais parfois trop décompressé à mon goût.

Surtout, le personnage devient lentement plus « vigilante » que « justicier ». C’est intéressant, mais parfois un peu outré.

J’aime beaucoup, mais sans doute parce que, au-delà d’une histoire de la Société de Justice, j’y vois surtout une réflexion sur l’Amérique (une Amérique qui, en plus, m’intéresse beaucoup, celle de l’après-guerre), et une réflexion sur le héros. Le rôle de Green Lantern, la personnalité d’Alan Scott, c’est un des trucs formidables du bouquin. Le héros qui renonce parce qu’il sait qu’il est « trop » puissant, wahou, quoi ! Mais tout le reste m’épate : le pays qui se reconstruit et se trouve en demande d’une figure héroïque, prêt à prendre le premier venu, quelle évidente mais pertinente parabole. Le rôle de la femme dans la société, ça aussi c’est bien vu.
Ah pinaise, tu m’as donné envie de le relire.

Jim

Tiens quand on parlait de classique en voila un magnifique. De coeur je crois que je mettrais Supreme Squadron en premier mais avec un peu plus de recul je pense que JSA est bien aussi grâce à sa cohérence graphique

Avec Xavier Fournier, sur le stand de Huginn & Muninn, ce week-end, on parlait justement de Squadron Supreme, et Xavier affirmait, avec raison à mon sens, que si la série avait été dessinée par un seul illustrateur, elle aurait gagné en renommée. Il pensait à John Buscema, mais parmi les noms qui ont été cités, on a évoqué celui de Paul Smith, aussi.

Jim

Oui, y a de fortes chances. En tout cas, même charcutée par Lug, sa violence m’avait impressionné à l’époque.