Vagabond volume 1 (Tonkam)

Une oeuvre à part entière, au-delà du fait que ce soit une adaptation du roman Musashi de Eiji Yoshikawa. Pourquoi?

Un dessin d’une qualité rare qui me fait dire que Takehiko Inoue atteint par moment la perfection. Cette série vaut déjà ce terme d’oeuvre rien que pour cela, on est littéralement transporté à l’ère de Tokugawa.

La mise en scène est tout simplement merveilleusement agencée, au travers de dialogues et monologues parfaitement menés, simples et profonds.

Une introspection à lui tout seul que ce manga. “Devenir le plus fort, le “sans rival”, dépasser l’infini, transcender sa faiblesse.”, une véritable Ode à la vie, quelques ingrédients pour prendre conscience de l’infiniment petit de notre existence.

Je crois que je peux dire qu’il s’agit d’un chef d’oeuvre.

####Attention à ne pas mettre entre toutes les mains, car violent à souhait, et surtout il faut une certaine maturité pour apprécier la plénitude de l’histoire.####