Vampire Queen Bee volume 3 (Soleil)

Sans réussir (et de loin pas) à arriver à la cheville des classiques du dark shôjo, Vampire Queen Bee fait malgré tout partie d’un genre devenu suffisamment rare en France pour être apprécié par sa seule présence. Le sang, l’action, le gothisme sont très appréciables et rendent ce manga très attrayant. Bien que pas exploitée au maximum (notamment par l’absence de l’ambiance un peu malsaine qui caractérise souvent le dark shôjo), la fibre reste vibrante et fascinante. Le graphisme, comme le reste, est correct sans être excellent. Dans ce volume, le cadre de l’histoire s’élargit avec l’arrivée de Bee Hunters et l’annonce d’une ennemie qui s’annonce particulièrement redoutable. De quoi augurer la suite avec plaisir ! Le traitement, là non plus, n’est pas exceptionnel, notamment à cause de son manque flagrant d’originalité, néanmoins ça se laisse on ne peut plus agréablement. Je suis contente d’avoir trouvé ce manga.