Van jensen & david mack, premiers ambassadeurs des comics

http://imageshack.com/a/img923/9071/Ef1Ufi.jpghttp://imageshack.com/a/img923/9874/v1lsVr.jpg

Le scénariste Van Jensen (The Flash, Cryptocracy) et le dessinateur David Mack (Kabuki) ont été nommés “premiers ambassadeurs des comic-books d’Amérique” par la ville de Tbilissi, capitale de la Géorgie.

Leur rôle consiste à apprendre aux jeunes étudiants géorgiens à partager une histoire de manière créative. À l’issue des deux mois de stages (Jensen en mai, Mack en juin), le groupe universitaire Empower Women devra rendre un comic-book abouti promouvant le “travail d’équipe, l’égalité des sexes et la non-violence.”

Le numéro en question sera ensuite distribué gratuitement dans les milieux ruraux de Géorgie.

Van Jensen explique :

[quote=“Van Jensen”]“L’ambassade américaine de Tbilissi en Géorgie nous a demandé, à David Mack et à moi-même, de venir visiter quelques institutions culturelles et de travailler sur la création d’un comic-book avec un groupe de résidents. Je serai aussi présent lors du festival littéraire local et je passerai ensuite un peu de temps avec les enfants réfugiés dans un centre pour migrants.
Lors de mon retour aux États-Unis, je lancerai une donation qui permettra d’envoyer des comics aux réfugiés. Restez connectés pour en savoir plu sur le sujet.”
[/quote]

Belle initiative je trouve

Assez oui. J’aimerai en voir plus souvent des comme ça.

La non violence pour David Mack, je trouve ça marrant. Kabuki est tout de même loin d’être une oeuvre non violente.

Ça doit être pour ça qu’il est nommé ambassadeur des “comic-books d’Amérique” et non pas ambassadeur de la non-violence.

J’imagine que ces deux auteurs sont là pour délivrer leur expertise en matière de BD, pas de non-violence.

Le travail d’équipe, la non-violence et l’égalité des sexes sont de ce que je comprends, des thèmes.

En outre **Mack ** dans **Kabuki ** ne fait pas la promotion de la violence.

Et combien d’auteurs disent utiliser la violence au cinéma par exemple pour justement promouvoir la non-violence.

Je ne dis pas qu’il fait l’apologie de la violence, Artie ne me fais pas dire ce que je ne dis pas. Je dis simplement que Kabuki en dehors de ces qualité énorme (mon pseudo vient de ce titre tout de même), Kabuki est une oeuvre violente et que donc donc ce n’est pas forcément à cet artiste auquel j’aurais fait appel. Il y a encore certains artistes dans le monde des comics qui font d l’action et non de la violence. Certes, ça devient rare, mais tout de même.

Mais le rôle de David Mack est seulement d’apprendre aux étudiants les rudiments de l’art séquentiel, de la création des personnages, ect. Il n’intervient aucunement dans le sujet du comics.

Je ne dis pas que tu dis qu’il fait l’apologie de la violence, je dis que tu n’as pas compris qu’il est l’ambassadeur de la BD américaine pas de la non-violence.

Cela dit en lisant le reste de ton commentaire je suis perplexe :

Kabuki n’est pas une apologie de la violence, bien au contraire.

Mack est donc un artiste limité à l’expression de la violence ?

J’en déduis que pour toi Mack fait uniquement de la violence et pas de l’action ?
Ce n’est pas ce qui ressort de mes propres lectures.

[quote=“Jack!”]
Mais le rôle de David Mack est seulement d’apprendre aux étudiants les rudiments de l’art séquentiel, de la création des personnages, ect…][/quote]

C’est aussi ce que j’ai compris.

Mais mais mais. Qui a dit ça ?

Ce n’est pas ce que j’ai dit.

[quote=“artemus dada”]J’en déduis que pour toi Mack fait uniquement de la violence et pas de l’action ?
Ce n’est pas ce qui ressort de mes propres lectures.[/quote]

Ce n’est pas non plus ce qui ressort de mes lectures, c’est ta déduction qui est mauvaise :wink:

Pour te faire un exemple, j’aurais plutôt choisis un artiste qui comme Skottie young, ou même le regretté Wieringo a eu une carrière avec des titres jeunesses et du super-héros, mais non violent, avec de l’action.