VENOM #1-12 (Donny Cates / Ryan Stegman)


(Blackiruah) #21

Tiens c’est marrant mais y’a pleins d’artistes sur Twitter qui ont lu le premier numéro et sont épatés par la qualité du truc. Donc curieux
Bon après comme par hasard ce n’était que des personnes de marvel donc bon…


(artemus dada) #22

Ben sur la papier c’est plutôt prometteur : Cates, Stegman et les pages proposées plus haut ; moi je dis banco !


(FC powaaaa) #23

Remender avait réussi à rendre le perso intéressant et il était bien accompagné graphiquement !
Donc là, ça peut donner un résultat au moins similaire, mais avec un autre chemin !


(softverre) #24

Moi je trouve pas ça hyper étonnant au vu de ce qu’a proposé Cates sur Thanos et Doc Strange


(Jean-Marc Lainé) #25

J’espère, parce que qu’est-ce que je me suis emmerdé, avec la version Remender.

Jim


(sylvain cordurié) #26

Ah oui ?
Je l’avais trouvé plutôt bon sur Venom, et sur sa période Franken-Castle.


(Jean-Marc Lainé) #27

J’aime beaucoup Franken-Castle (quoique la relecture n’est pas aussi enthousiasmante que la découverte), mais son Venom m’a semblé gratuitement violent en plus de brasser du vent.

jim


(FC powaaaa) #28

Faut dire que c’est rarement le cas, avec Venom !


(Jean-Marc Lainé) #29

Des mecs comme Michelinie ou Hama parvenaient à étaler des prétextes certes spécieux mais cohérents pour justifier la violence du personnage (défendre les justes, blablabla…), mais je n’ai pas retrouvé ça chez Remender.

Jim


(Le Doc) #30

VENOM #1

Written by: Donny Cates.

Art by: Ryan Stegman.

Cover by: Ryan Stegman.

Description: In the wake of S.H.I.E.L.D.'s collapse, an ancient and primordial evil has been awakened beneath the streets of New York, and with it, something equally evil has awakened in that most Wicked of Webslingers – Venom! Still a Lethal Protector of the innocents in New York, this never-before-seen threat could force Venom to relinquish everything it holds dear – including Eddie Brock!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: May 9.

Source : www.comicscontinuum.com


(artemus dada) #31

Superbe ambiance sur ces quelques planches. Des hachures, des ombres, un très chouette boulot à la couleur, ça mérite le détour.


(sylvain cordurié) #32

Yep. Joli.


(FC powaaaa) #33

Stegman était déjà pas mal au début, la progression se voyait bien sur Spidey Renew … mais là, c’est encore plus fort !

C’est qui à la colo et à l’encrage ? Mayer et Martin ?


(Le Doc) #34

J.P. Mayer à l’encrage et Frank Martin à la colo, oui…


(FC powaaaa) #35

Faudrait que je regarde la prochaine fois sur Spdey Renew qui l’accompagne !


(Ben Wawe) #36

Attiré par une critique positive de Comic Box, mais aussi par le scénariste qui monte, Donny Cates, dont je n’ai rien lu jusque-là, je me suis lancé dans ce Venom #1. Plus jeune, j’aimais bien Venom pour son côté sombre, violent, de morale ambivalente… mais ça m’est passé, et j’ai longtemps fui le symbiote, même si la période Remender fut rafraîchissante.
Après ce premier épisode, je me rends compte de combien, finalement, ce personnage peut être intéressant quand il est bien traité - et, surtout, combien ce Donny Cates peut être bon !
En gérant très bien le duo Eddie Brock/Venom, en installant une ambiance lourde, horrifique, schizophrénique, de thriller conspirationniste, il surfe sur des choses déjà vues… mais ailleurs, et qui rendent ici très bien pour amener Venom dans une autre direction ; qui s’avère très intéressante, car neuve pour lui.
Avec, cependant, un personnage de mentor rappelant un peu trop l’Ezekiel de Spider-Man, cet épisode peut être une fondation puissante pour une grande saga ; ou non, car tout peut encore s’écrouler, et je reste un peu prudent.
Il n’empêche que ça démarre très bien, avec un très bon scénario, et un Ryan Stegman au top, qui confirme le bien qu’on peut penser de lui, et qui s’intègre idéalement dans l’ambiance voulue par Cates ; un très bon départ, oui. Maintenant, à voir la confirmation !


(Le Doc) #37

VENOM #2

Written by: Donny Cates.

Art by: Ryan Stegman.

Cover by: Ryan Stegman.

Description: Long ago, a mythical monster once terrorized both humanity and the Klyntar alike. Now, it’s awake. And it’s angry. To make matters worse, this ancient horror has a unique influence over the Venom symbiote - an influence that threatens to sever Eddie Brock’s connection with his Other!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: June 13.

Source : www.comicscontinuum.com


(KabFC) #38

classe, mais je reconnais pas Stegman.


(FC powaaaa) #39

Si quand même … mais je trouve que c’est bien plus abouti !


(Le Doc) #40

Venom #3

Donny Cates (W) Ryan Stegman (A/C)

  • Still recovering from his injuries, Eddie Brock – the Wicked Web-Slinger known as VENOM – has to defend NYC against the most powerful foe he’s ever faced!
  • The only thing standing in his way? Miles Morales…SPIDER-MAN!
  • Though Eddie and the symbiote have no qualms with this particular web-slinger, the same can’t be said for Miles’ feelings about Venom…
    32 pages, $3.99.