VENOM: LETHAL PROTECTOR #1-5 (David Michelinie / Ivan Fiorelli)

35 ans après sa co-création, Venom/Eddie Brock va de nouveau être confié à son papa David Michelinie pour une mini-série revenant au début de sa carrière d’anti-héros (la mini Dark Origin ayant quand à elle déjà couvert la période pré-ASM #300), entamée avec sa première série limitée en solo (Venom: Lethal Protector, également écrite par le même scénariste).

Tu vas nous énerver Erik Larsen.

Pourquoi donc ?

Jim

Parce qu’il y a eu bagarre en octobre (ça en parle ici) sur « qui » a créé Venom.
David Michelinie se mettait en avant, Erik Larsen était en désaccord.

J’ai lu en diagonale, mais en gros, il met le doigt sur le processus propre aux comics. C’est intéressant. Je lirai ça à tête reposé plus tard dans la journée. Merci pour le lien.

Jim

1 « J'aime »

Si je comprends bien, c’est retour en arrière, un peu comme Spider-Man Symbiote…

On avait déjà un Lethal Protector avec Absolute Carnage…

Sachant que d’autres noms que le sien pèsent dans la balance :

  • Randy Schueller (le fan qui proposa l’idée du costume noir à Marvel, la version initiale étant rouge et noir avant d’être changée par Leonardi et Mike Zeck)

E2eM58hXMAEeJNV

E2eM4nkXoAYdrmP

SecretWars812

  • Byrne (estimant que son idée de costume symbiotique pour Iron Fist aurait pu servir d’influence)
  • Michelinie (avançant l’idée d’un vilain mystérieux lors d’un sub-plot)

RCO023_1469026094

  • McFarlane (qui avait alors qu’une envie, celle de vite se débarrasser du costumer noir)

ASM299_02-768x981

  • Larsen (l’apparence plus outrancière avec la langue immense, les dents pointues et la bave verte ça vient de lui)

M0AxVDQ_d

2 « J'aime »

En tant que lecteur, j ai toujours fait ce lien.

Ben c’est facile : C’est Marvel.

Tori.

Histoire de raccrocher les wagons.

Plait il ?

J ai lu les episodes de web après ceux d amazing avec venom et j ai donc logiquement conclu, fier de moi, que ce mystérieux pousseur du métro etait la première apparition du dit venom.

Oui, j’ai pas regardé les dates de sorties françaises, mais en Amérique, le Web of Spider-Man #18, avec l’agression à la station de métro, est datée de septembre 1986 (supervisé par Jim Owsley et Jim Shooter) alors qu’Amazing Spider-Man est daté de mai 1988 (supervisé par Jim Salicrup et Tom DeFalco). Vu les dialogues, on se doute que Michelinie avait prévu de faire de l’agresseur soit quelqu’un de proche soit un nouveau personnage capable de déjouer le « spider-sense ». Mais tout de même, l’écart est grand entre les deux épisodes.
Donc difficile de raccrocher les wagons, le subplot est quand même ténu. Il est repris dans Web of Spider-Man #24, par Michelinie et Barras (et Salicrup est arrivé sur le titre), donc Michelinie a une idée derrière la tête… mais jusqu’à l’arrivée de Venom, ça ne sera pas suivi.
Je viens de reparcourir rapidement Amazing Spider-Man #300, pour voir s’il y avait des notes de bas de case, mais je n’en ai pas vu (j’ai peut-être survolé trop vite, hein…).

Jim

Michelinie évoque tout ça (et donne les dates) dans l’article indiqué par Ben.

Tori.

Oui, j’ai vu ça en survolant, mais je n’y suis pas encore revenu en détail.
N’empêche que si mon survol des BD n’est pas trop inattentif, il semble bien que le raccord n’ait pas été fait dans les pages mêmes des épisodes.

Jim

Ah oui, deux ans ça fait beaucoup pour un subplot si on ne s appelle pas claremont.

Plus un changement de responsable éditorial, ce qui veut dire que certaines choses ont pu se bloquer, ou se débloquer.
Une note de bas de case aurait quand même été bien utile.

Jim

Ce qui fait que Salicrup a dû récolter les lauriers pour « Kraven’s Last Hunt » alors qu’il me semble que le projet de DeMatteis (initialement prévu pour Wonder Man/Grim Reaper puis Batman/Joker) a débuté durant l’ère Owsley (post-Stern/McFarlane).

metro-wagons :wink:

1 « J'aime »

Romita Jr plutôt pas McFarlane

Voilà ce que c’est d’oublier le « pré- » avant McFarlane.
J’ai mentionné ces deux périodes distinctes pour situer (Stern quitte ASM début 84 avec l’arrivée du costume noir et McFarlane débarque fin 87 avec le retour imminent du costume rouge & bleu).
Tandis que 85-86 correspond à la période où Owsley/Priest est editor des titres Spidey (un cadeau empoisonné d’après ses propos sur le sujet).