Vinland Saga volume 4 (Kurokawa)

Et voilà ça devait arriver, le couperet est tombé. Ce volume est en deçà des précédents. Foncièrement et techniquement parlant, on est sur le même rythme que les autres tomes, n’allons pas nous tromper.

Seulement, le thème abordé ici c’est la prise en chasse, ou plutôt devrais-je dire la fuite. Autrement dit on passe des pages et des pages à lire le jeu du chat et de la souris, entrecoupé de quelques scènes de révélations sur le tuteur et néanmoins ennemi juré de Thorfinn, j’ai nommé Askeladd.

La pression monte, elle est presque palpable à la fin de ce tome. Cela laisse présager des retrouvailles pour le moins dantesque dans un proche avenir.

De quoi donner satisfaction à notre jeune héros? En l’occurrence de quoi raviver le brasier que l’auteur a laissé délibérément se calmer?