VINYL (Saison 1)

L’histoire de quarante ans de musique à travers les yeux de Richie Finestra, un producteur de disques qui tente dans les années 70 de faire renaître de ses cendres son label en trouvant de nouveaux sons et de nouveaux talents alors qu’il traverse sa crise de la quarantaine. Drogue, sexe, punk et disco deviennent son quotidien…

[quote]CREATEURS

Terence Winter, Martin Scorsese et Mick Jagger

REALISATEUR DU PILOTE

Martin Scorsese

DISTRIBUTION

Bobby Cannavale, Olivia Wilde, Juno Temple, Ray Romano, Andrew Dice Clay, James Jagger…

INFOS

Série américaine
Genre : drame
Diffusion : en 2016 sur HBO
Format : 8 x 52 mn[/quote]

La bande-annonce :

I’m in !!

Hmmm…intéressant et original. J’en serai probablement.

La nouvelle bande-annonce :

Série renouvelée pour une seconde saison.

J’ai regardé la première partie du pilot, qui fait près de deux heures, et si cette période de l’Histoire de la pop culture m’intéresse beaucoup, disons les années 1970, cet épisode m’a paru un peu long ; d’où mon découpage.

Long pourquoi ?

Eh bien parce qu’outre le plaisir d’écouter de la (bonne) musique, ce qu’on peu faire sans regarder ce *pilot * au demeurant, voir des gens assez superficiels continuellement en colère (ou presque) ou en train de baiser est un peu lassant.

À l’origine du projet il y a Mick Jagger quelqu’un qui sait sûrement de quoi il parle lorsqu’il s’agit non seulement de musique, mais surtout de l’industrie musicale et ce qu’il nous propose de regarder c’est l’envers du décor.

Et ce n’est pas reluisant.

Surtout si on accorde du crédit à la reconstitution.

Ainsi les manœuvres et autres pots de vin (en l’occurrence ici il s’agit plutôt de lignes de coke) versés aux programmateurs (autrement dit aux prescripteurs culturels) pour hisser un titre au sommet des hit parades et assez édifiant. Et ça relativise le goûts des amateurs de musique et l’objectivité supposée de nos engouements :wink: , tout autant qu’un supposé “Âge d’or” où la musique n’était pas un simple prétexte pour faire de l’argent tout simplement et s’enfiler des trous du cul accessoirement.

Sinon la distribution est un sans faute, j’ai marché à fond dans ce New York crasseux des années 1970 en compagnie de ces types et de ces femmes qui vont façonner une bonne partie de la culture occidentale à coup de reins et grâce à la cocaïne et autres substances du même type.
La seule chose qui semble absente de ces plans *marketing * c’est l’honnêteté. :smiley:

Même si on nous présente le personnage principal comme quelqu’un d’un peu naïf (du moins au début) qui aime la musique et les artistes qui la font ; une manière peut-être de nous dire que c’est la société, le milieu dans lequel on évolue qui tend à nous corrompre.

Mais comme je l’ai déjà dit 2 heures d’un coup c’est un peu long. Tout comme l’a été (pour moi) Le Loup de Wall Street (le plus mauvais Scorsese depuis longtemps, si je peux me permettre) un film auquel j’ai pensé en regardant Vinyl.
Cela dit je vais finir ce pilot, et certainement tenter un épisode (ou deux) ensuite en espérant que Vinyl apportera autre chose qu’un article de Rolling Stone ou de Rock & Folk ne puisse faire. :wink:

J’ai eu beaucoup de mal avec ce premier episode aussi…

pareil,j’ai trouvé ça long

voila c’est ça. j’ai préféré et pris plus de plaisir à écouter Michka Assayas en parler l’autre que de regarder ce 1er épisode.

par contre ça me donne grave envie de revoir Almost Famous

[quote=“barney stinson”]…]

voila c’est ça. j’ai préféré et pris plus de plaisir à écouter Michka Assayas en parler l’autre que de regarder ce 1er épisode.[/quote]

On peut l’écouter quelque part ?

Je ne connais pas, merci pour l’info, je vais me renseigner.

c’était une rencontre en librairie et, je me suis mal exprimé, il parlait de cette période et de celle juste après et de la presse musicale de l’époque

[quote=“barney stinson”]

On peut l’écouter quelque part ?

c’était une rencontre en librairie et, je me suis mal exprimé, il parlait de cette période et de celle juste après et de la presse musicale de l’époque[/quote]

Okidoki, j’avions mal compris. :wink:

[quote=“artemus dada”]

Je ne connais pas, merci pour l’info, je vais me renseigner.[/quote]

C’est un film très sympa de Cameron Crowe (“Vannilla Sky” avec Tom Cruise), où le réalisateur raconte sa propre adolescence de pigiste pour la presse rock (avec Lester Bangs en figure tutélaire), à travers l’odyssée d’un groupe fictif, Stillwater.

Celui ou le type est un pote de Bono commence la musique en même temps que lui et finit par être plus connu que lui ?

Non, c’est pas celui-là. Ce que tu décris me rappelle vaguement quelque chose ceci dit, mais je suis presque sûr de ne pas l’avoir vu…
“Almost Famous/Presque Célèbre”, c’est donc les tribulations d’un jeune apprenti rock-critic qui obtient de la part d’un journal dont il est un lecteur assidu (Creem en l’occurrence) le job de suivre un groupe en tournée. C’est une sorte de métaphore de l’adolescence, avec son cortège d’expériences merveilleuses (le mec est puceau avant la tournée, plus après…) et de désillusions liées au monde des “adultes” (les querelles d’ego incessantes et ridicules au sein du groupe). C’est vraiment un chouette film.

Je confirme, très fun et une B.O excellente!

Mais celui ci, avec l’acteur qui jouait Nathan dans Misfifts, est très bon aussi :exclamation:

je confonds donc. alors je n’ai pas Almost famous. Je vais aller creuser. Oui le film dont je parle est très bon et suit l’histoire vrai d’un pote de bono qui ne parvient pas à la même célébrité bien que commencer ensemble.

Ne serait-ce pas Killing Bono, Kab ?