Vos habitudes d'achat

[quote=“dak3r”]Et personne n’achète des comics numériques avec leur tablette ou autre?
[/quote]

*Ben * pour l’instant le “problème” en ce qui me concerne c’est la liseuse : il faudrait des modèles de la taille d’un *comics *au moins.

Sinon, j’en lis sur mon PC de temps en temps.

En tout cas, ça ne me dérangerait pas de passer entièrement au numérique.

Comme Kab les livres j’aime les toucher et les sentir. J’ai quelques comics et bd sur ma tablette mais le plaisir est clairement pas le même. Même si j’apprécie que marvel file des copies digitales à l’achat d’un tpb

Passer entièrement au numérique en ce qui concerne les bd, je ne l’envisage pas du tout. Cela dis je n’envisageais pas d’avoir de la musique autrement que sur vinyle ou cd ou des JV sans la boite ou la cartouche/dvd et aujourd’hui je me rend compte que je n’achète plus aucun cd et que beaucoup de mes jeux récent sont des produits immatériels*

Avoir une partie de mes bd (et livres) en numérique est quelque chose que je fais déjà. C’est très pratique (notamment en terme de place et lors de vacance) et c’est un très bon complément.

Je trouve la question un peu mal posé et les réponses trop catégoriques. Cela dis j’ai pu constater cela souvent avec ce genre de débats. Il ne faut pas voir cela comme une sorte de ON/OFF où l’un doit remplacer l’autre coute que coute et dans sa totalité. C’est comme pour d’autres art et culture, c’est un autre moyen pour lire, un complément que j’envisage de la même manière que je découvre des films sur différent supports.

Outre l’attachement au support il y a toutefois des gros freins à un vrai passage au numérique : la qualité des lisseuses (pour une bonne faut un bon budget), le prix des oeuvres numérique trop élevé encore aujourd’hui. Un dernier point aussi qui tient à un de nos genres préférés est pas négligeable c’est que la revue anthologique est très ancré chez nous et je ne vois pas comment l’équivalent pourra se faire en numérique.

Après il ne faut pas se voiler la face, qu’on aime ou pas c’est quelque chose qui va prendre de plus en plus d’ampleur. Il y a une demande croissante et tous les éditeurs se demandent comment faire la transition sans se faire bouffer comme d’autres secteurs. Ce n’est pas évident.

Après au dela de ça je suis vraiment intéressé et enthousiaste quand à l’apport du numérique et de ce mode de lecture dans le processus de création même et me demande bien ce qui pourra en sortir de spécifique à cela.

*pour ce qui est des films et séries le cheminement est rigolo parce que c’est une sorte de retour aux sources :mrgreen: (d’abord regardé au cinoche ou à la télé avant la démocratisation de la VHS et du dvd pour revenir aujourd’hui à du support immatériel)

Comme certains, j’ai besoin de snifer l’odeur des livres neufs, c’est un peu ma drogue :smiley:
Après l’aspect collectionneur fait aussi que j’aime le format physique en particulier pour tout ce qui est BD ou BR.

Je suis plus autant allergique au numérique qu’auparavant depuis que j’ai découvert qu’il existait des bonnes liseuses avec un écran agréable (c’est à dire qu’on ne croirait pas lire du numérique).
Après la BD actuelle en numérique, j’y crois moyen car ce n’est pas vraiment adapté à ce support mais ils commencent à crée de la BD spécifique au numérique et ça, je pense que tout fan sera obligé d’y passer un jour :slight_smile: Surtout quand on voit Brian K. Vaughan lancer sa nouvelle série en démat.

Pour les JVs, j’ai toujours une préférence pour les boites mais avec Steam sur PC, je suis quand même presque 100% démat sur ce support vu les prix pratiqués ^^
Sur console de salon, le démat étant tellement cher (et j’aime les boites!) que c’est mort pour le moment (et puis bon je joue peu).
Et avec les consoles portables, j’ai gouté au démat obligatoire avec ma 3DS XL en pack avec Zelda (puis le mario gratuit) et franchement c’est bien plaisant pour le joueur nomade :slight_smile: Mais bon, si on veut les acheter c’est plein pot (~10€ plus cher que partout ailleurs)…

Bon je me perds un peu, pour revenir à tout ce qui est lecture, je me fatigue bien assez les yeux sur un ordi pour passer plus de temps dessus pour de la lecture avec les BDs en tout cas. Et puis bon, c’est quand même moins dangereux dans certaines conditions de lectures! (surtout une) :stuck_out_tongue:

Au dela de notre propre rapport vis à vis de l’objet il y a un point très important et peu abordé ici ou là et qui pour moi est pourtant primordiale. Un bd en numérique (ou un jeu, un dvd etc etc) ne nous appartient pas. Les problèmes liés à la propriété de l’oeuvre et ce qui s’ensuit est une vaste et importante question peu résolu (ou du moins pas en notre faveur) qui sera pourtant capitale au fur et à mesure du temps.

Le peu que j’ai en comics démat, il me semble que c’est à vie (faudrait vérifier les petites lignes tien ^^).
Les jeux idem.

Par contre, niveau de la musique c’est plus le bordel effectivement x) Et rien est clair…

Après, on a aussi le soucis de la conservation. Car si on supprime le fichier par erreur, peut on le re-télécharger? (Et ça, ce n’est pas toujours le cas…)
Et après pour la conservation en terme d’années…

Non la question ne se pose pas ainsi. La possession est certes à vie (mais dans un environnement numérique prompte à être rapidement désuet je t’avoue que c’est déjà un peu foutage de gueule) mais on parle de possession d’un droit à la lecture pas de possession de l’objet.

Les petites lignes sont en effet importante et j’avoue de plus n’avoir qu’une vision de surface de tout cela mais ce point m’avait beaucoup intéressé

(quand est-il par exemple du droit au prêt ou à l’héritage ?)

Je ne suis pas du tout de cet avis.

La question est bien posée, et je ne vois pas en quoi une réponse serait “trop catégorique”.
Elle reflète l’état d’esprit de celui qui y répond au moment où il le fait.

:slight_smile:

[quote=“Lord-of-babylon”]Non la question ne se pose pas ainsi. La possession est certes à vie (mais dans un environnement numérique prompte à être rapidement désuet je t’avoue que c’est déjà un peu foutage de gueule) mais on parle de possession d’un droit à la lecture pas de possession de l’objet.

Les petites lignes sont en effet importante et j’avoue de plus n’avoir qu’une vision de surface de tout cela mais ce point m’avait beaucoup intéressé

(quand est-il par exemple du droit au prêt ou à l’héritage ?)[/quote]

L’héritage, je le sous-entendais sur la durée et il faudrait déjà qu’on puisse les conserver jusque-là :slight_smile: Et puis bon, la valeur a l’arrivée est différente :angry:

Je suis assez d’accord sur l’ “environnement numérique prompte à être rapidement désuet” , j’ai vraiment pas confiance en ça :s

A côté de ça, si l’achat d’une oeuvre papier nous donnais le droit à la version numérique, ça résoudrait certains soucis de transports par contre tout en gardant une collection physique ^^
Le coup du BR + copie numérique que l’on trouve de temps en temps est très appréciable par exemple. J’avais eu la même offre sur un BD de XIII d’ailleurs il me semble.

Je ne prends plus du tout de kiosque depuis quelques années. Mes seules exceptions, dernièrement, furent des #1 de la DC Renaissance, et quelques numéros de My Little Pony - Micro Series (chacun proposant une histoire courte autour d’un personnage de la série). En tout cas, plus de kiosque VF depuis le premier Batman Saga chez Urban Comics, acheté plus par curiosité que par habitude de lecture. J’ai été très porté sur le kiosque à la fin des années 90, début 2000, mais je ne trouve plus le format très avantageux, pour de nombreuses raisons.

Je préfère attendre soit les TPB pour les titres récents, soit les intégrales/omnibus pour ceux plus anciens.
La vraie question, c’est VO ou VF. Quand un titre sort dans une langue mais n’est pas/plus disponible dans l’autre, je ne me pose pas la question. Sinon, tout dépend des raisons pour lesquelles j’effectue mon premier achat - sachant que si je commence un titre dans une langue, je m’y tiens.
Souvent, c’est en magasin que je me décide pour un titre pour lequel j’hésitais, que je ne connaissais pas, ou dont j’avais oublié l’existence. Dans ces cas-là, c’est forcément de la VF, car mon libraire fait de la BD avant de faire du comics, et ne peut pas se permettre de regarder du côté de l’import ce qui se passe. Mais la plupart du temps, quand l’envie me prend de lire une série en particulier, je la prends en VO qu’elle soit ou non disponible en France, et j’effectue l’achat via bookdepository ou amazon.

J’avais envie de faire un sujet “mes résolutions comics pour l’année 2014”, mais je me suis dis que cela rentrait bien dans ce topic et que allait éviter de se disperser.

Alors, mon bilan achat comics de l’année 2013, c’est que j’ai acheté beaucoup de chose qui se sont révélées par la suite pas forcément extraordinaire (bien que certaines agréables à lire).

En soi, ce ne serait pas un problème si j’avais un budget plus conséquent et plus de temps pour lire, mais bien évidemment, ce n’est pas le cas. Or, je me suis rendu compte qu’en achetant des choses plus par clientélisme que par plaisir, je me privais de séries que je veux faire depuis longtemps mais pour lesquelles je ne trouve pas les sous.

Je vais prendre des exemples pour mieux illustrer mon propos.

J’avais décidé de prendre large niveau comics Batman et Superman (et ce dès 2012, en fait). Pour 2013, j’ai pris des titres comme Superman - Kryptonite, ** Batman - Knightfall #3 et 4** et au final, c’était pas forcément l’extase (sans être non plus des purges, hein?). Disons que ces tomes, j’ai mis un certain temps à les finir, voir ils sont restés longtemps dans mes étagères avant de les lire.

Par contre, cette politique m’a quand même permis de découvrir de bonnes choses, comme La mort de Superman, GJ présente Superman ou l’anthologie Superman.

Mais mes meilleurs surprises, cette année, sont quasiment toutes venues de l’indépendant :** Flex Mentallo**, Scalped, Projets Manhattan et The Invisibles.

Conclusion de tout cela, pour reprendre un chanteur célèbre de l’hexagone, j’ai envie d’avoir envie. Donc, plus de sélection à l’achat, car je veux pouvoir faire des séries qui me font de l’oeil depuis longtemps (BPRD en tête, alors même que j’adore Hellboy).

J’ai également décidé d’investir un peu plus dans la vo, avec l’achat des trois premiers TPB du run de Morrison sur Doom Patrol (la suite viendra après, très certainement).

Donc, cette année, moins d’achat systématique sur les grosses marques, même s’il y en aura (les suites de GM présente Batman et GJ présente Superman), mais plus de choses indépendantes.

Enfin, je profite du topic pour faire un appel au secours : est-ce quelqu’un peut m’adresser un lien vers un site ou un blog pour une analyse de The Invisbles de Morrison, svp? Je n’ai pas tout compris et j’aimerai confronté d’éventuelles analyses/critiques à mon ressenti. Merci d’avance!

http://www.moutons-electriques.fr/images/ouvrages/154.jpg

moutons-electriques.fr/livre-154

Du bonheur dedans tu trouveras

Ah oui, tiens! Je l’avais oublié, celui-là :wink:

Merci beaucoup de me le rappeler, Lord of Babylon.

Je pense que je vais investir dans ce livre.

Il y a aussi le site “The Bomb”, intégralement consacré au décorticage des “Invisibles” (et qui a donné naissance au site “frère” “The Barbelith Underground”, plus généraliste. Ceci dit, aux dernières nouvelles, “The Bomb” était en réfection, je crois…
Tu peux y accéder facilement via la page wiki (anglaise) des “Invisibles”, si mes souvenirs sont bons.
D’autre part, j’envisage de pondre un post un peu étoffé consacré à cette oeuvre là (mais je dois d’abord en finir un sur “Seven Soldiers” du même Morrison. Tout ça nous donnera, pour ceux que ça intéresse, l’occasion d’échanger là-dessus.

Enfin, je te recommande vivement de prendre les trois derniers TPB de “Doom Patrol”, mon travail préféré de l’écossais, et l’un de mes deux ou trois runs préférés de l’histoire des comics. Eh ouaip !!

[quote=“Sephyroth”]…]

Mais mes meilleurs surprises, cette année, sont quasiment toutes venues de l’indépendant :** Flex Mentallo**, Scalped, Projets Manhattan et The Invisibles.

…][/quote]

Je ne sais pas ce que tu entends par “indépendant”, mais **Vertigo ** (Flex Mentallo, **Scalped **et The Invisibles) n’en est pas un ; c’est un label de DC Comics. :wink:

Moi aussi. :wink:

Voilà un renfort de poids. :wink:

On avait dit : “Pas de blague sur le physique” ! :slight_smile:

[quote=“artemus dada”]

Moi aussi. :wink:[/quote]

Moi, j’aimerais bien que ce soit mon préféré … j’attends Urban … :cry:

[quote=“Photonik”]Il y a aussi le site “The Bomb”, intégralement consacré au décorticage des “Invisibles” (et qui a donné naissance au site “frère” “The Barbelith Underground”, plus généraliste. Ceci dit, aux dernières nouvelles, “The Bomb” était en réfection, je crois…
Tu peux y accéder facilement via la page wiki (anglaise) des “Invisibles”, si mes souvenirs sont bons.
[/quote]

Merci pour ces infos, je vais aller y jeter un coup d’oeil dès que j’aurai cinq minutes :wink:

Seven soldiers, j’ai également beaucoup apprécié et je serai très intéressé de lire ce que tu as dire sur le sujet.

C’est une série qui m’avait beaucoup plus et comme elle est moins volumineuse et plus accessible que The Invisibles, je ne désespère pas qu’Urban l’a ressorte un jour.

[quote=“Photonik”]
Enfin, je te recommande vivement de prendre les trois derniers TPB de “Doom Patrol”, mon travail préféré de l’écossais, et l’un de mes deux ou trois runs préférés de l’histoire des comics. Eh ouaip !![/quote]

C’est prévu, mais c’est juste que j’étale mes achats. Et puis ça me laissera le temps de lire les 3 premiers TPB, lorsqu’ils seront enfin arrivés chez moi.

[quote=“artemus dada”]

[quote=“Sephyroth”]…]

Mais mes meilleurs surprises, cette année, sont quasiment toutes venues de l’indépendant :** Flex Mentallo**[/quote]

, Scalped, Projets Manhattan et The Invisibles.

…]

Je ne sais pas ce que tu entends par “indépendant”, mais **Vertigo ** (Flex Mentallo, **Scalped **et The Invisibles) n’en est pas un ; c’est un label de DC Comics. :wink:[/quote]

Tu as raison, je me suis mal exprimé.

En fait, je visais les séries n’étant pas rattachées aux catalogues DC ou Marvel (dans le sens où les droits sur les personnages sont possédés par les Big Two) et où les droits sur les séries restent à leurs créateurs. Je crois que le terme est creator’s owned, mais je ne suis pas sûr.

C’est pour cela que je disais - à tort- de l’indépendant. Mais si ça se trouve, pour Vertigo, les droits restent également à DC et je me trompe complètement.