Votre bilan manga 2012

La fin de l’année approche et l’heure des bilans a sonné.

Côté nouveautés, voici mon bilan : ivan.isaak.over-blog.com/article … 34325.html

En résumé, le GROS coup de coeur de l’année va à Akata Delcourt et notamment Ki-Itchi VS, un vrai manga coup de poing comme on en voit peu, voire pas du tout.

Côté one-shot, L’affaire Sugaya a également fait mouche.

Les autres nouveautés remarquables de l’année sont bien entendus Billy Bat, Thermae Romae, mais aussi Prophecy, 7 Shakespeares, Bonne Nuit Punpun, Zettai Karen Children, Barakamon et Kokoro Button. Bref, de bonnes surprises, d’autres nettement moins bonne.

A vous de nous faire part de vos coups de coeur et de vos coups de gueules !

Mes coups de coeur 2012
-RATMAN (shonen) : l’histoire d’un garçon dont le rêve est de devenir un super héros mais qui va, malgré lui, être recruté dans une agence de super vilains ! C’est très drôle et bourré de situations absurdes.
-WOLFSMUND (seinen) : Au Moyen-Age, en Suisse, un seigneur tyrannique règne sur une forteresse qui sert de frontière avec l’Italie. L’homme a une capacité surnaturelle à deviner les tragédies personnelles que cachent les malheureux cherchant à fuir le pays. Son but est de n’en laisser passer aucun.
-THERMAE ROMAE (seinen) : Un architecte de thermes romains gravit peu à peu les échelons grâce à ses prouesses architecturales. Son secret : il voyage dans le temps sans savoir comment et se retrouve ainsi dans des thermes japonais à notre époque, pouvant ainsi piquer des idées pour ses constructions. Ce manga est très bien exécuté et très bien renseigné sur l’antiquité. Certains passages sont très amusants.
-A NOUS DEUX PARIS (seinen) : Un de mes gros coup de cœur. L’auteur raconte son séjour à Paris avec les différences entre les sociétés françaises et japonaises. Extrêmement drôle, surtout quand on connaît bien Paris, comme moi.

Les autres bons titres 2012 à ne pas manquer
-THE ARMS PEDDLER (seinen) : très bon dark fantasy. Bonne surprise.
-BONNE NUIT PUNPUN (seinen) : c’est un manga qui ne ressemble à aucun autre. Tous les personnages sont humains mais le héros et sa famille sont représentés par des poussins… A première vue, ça a l’air bizarre. Et bien oui, c’est bizarre mais c’est bien !
-PROPHECY (seinen) : j’attends de voir comment ça va évoluer avant que ça ne devienne un de mes coups de cœurs. Très bon premier tome en tout cas. Et en plus je l’ai fait dédicacer par l’auteur !
-PRINCESSE KILALA (shojo) : surement écrit pour des gamines mais j’ai bien aimé et j’assume XD
-I AM A HERO (seinen) : manga dont le héros est vraiment le plus WTF que j’ai vu.
-L’APPART 305 (manhwa) : un manga sur l’homosexualité sans que ce soit du yaoi. C’est l’histoire un mec un peu homophobe qui vit en coloc avec un homo (sans le savoir au début évidement). Des passages assez drôles.
-NOZOKIANA (seinen) : Très bon ecchi. Une bonne histoire. Comme quoi histoire de fesses peut rimer avec bon scénario.
-LEVEL E (manga shonen) : par l’auteur de Hunter x Hunter !
-KYO-ICHI (seinen) : histoire d’épouvante par l’auteur d’Ikigami. Un One Shot très réussi.
-BARAKAGAMON (seinen) : Ressemble beaucoup à Yotsuba, même si ce dernier est mieux. Mais Barakagamon est franchement bien.

Les titres moyens, pas vraiment indispensables sans être franchement mauvais
-KUROKO’S BASKET (shonen) : il est loin d’être mauvais, il est même pas mal du tout. Mais je le mets dans cette catégorie parce que le basket… j’ai déjà ma dose. Slam Dunk est indétrônable et je préfère Dream Team, l’autre manga basket actuel.
-SANCTUM (seinen) : C’était pas mal au début mais la fin m’a franchement déçu. Série finie en 5 tomes.
-SHIRAYUKI AUX CHEVEUX ROUGES (shojo) : J’ai les deux premiers tomes parce que je les ai gagné à un concours. Ce n’est pas mauvais mais ça ne m’a pas passionné. Dommage, pour une fois que je gagnais quelque chose.
-TO LOVE DARKNESS (shonen) : suite pas vraiment utile de To Love Trouble mais sympa quand même. Par contre cette série a tendance à virer au ecchi pur et dur avec certaines scènes bizarres. To Love Trouble était mieux.
-BLOOD LAD (seinen) : sympa sans plus
-BUSTER KEEL (manga shonen) : pas mauvais mais un énorme copier coller maladroit de Fairy Tail. Dommage

Les titres 2012 à oublier
-YU-GI-OH 5DS (shonen) : Alors là on sombre dans le grand n’importe quoi… Une simple succession de duels sans interets et sur des motos. On dira ce qu’on voudra mais je fais un énorme blocage sur ces motos. Le premier volume était tellement mauvais qu’il m’a quand même bien fait rire avec des situations improbables et irrationnelles.
-KINGDOM HEARTS (shonen) : Même si beaucoup ont aimé, moi, j’ai détesté. Ce qui m’a tué c’est de voir Donald qui n’était pas le Donald abruti et débile que je connais. Blasphème donc.
-CHOPPERMAN (komodo) : Un dérivé de One Piece qui n’a en fin de compte rien à voir avec One Piece, et ça se voit. C’est un manga pour enfant, j’ai pas accroché.

Bonus: les anciens bons titres que j’ai découvert en 2012
-HIKARU NO GO (shonen) : j’ai pu découvrir ce titre grâce à la réédition. C’est fou comme un sujet comme le jeu de go, inconnu en France, peut être passionnant !
-VIDEO GIRL AÏ (shonen) : là aussi, découvert avec la réédition. C’est une histoire d’amour assez sympa, même si certaines situations se répètent.
-LES ENQUÊTES DE KINDAICHI (shonen) : très bonne série d’enquêtes. Je l’ai découverte avec la version américaine. J’ai bien accroché du coup j’ai commencé en français. Par contre la version US est mieux foutue parce qu’il y a une enquête complète par tome alors qu’en France, on a le début d’une enquête et la fin est dans le volume suivant. Comme je les achète en occasion, les volumes ne sont pas toujours trouvables.
-TO LOVE TROUBLE (shonen) : manga ecchi de très bonne facture avec situations stupides à la clé!
-PRETTY FACE (shonen) : Ayant bien aimé MxZéro, j’ai enfin pu découvrir cette série du même auteur. L’humour est toujours présent !
-L’ART DE LA GUERRE (manhua) : Trouvaille en occasion pour 1€. Un livre expliquant en BD les différentes tactiques des armées chinoises dans l’antiquité. C’est passionnant et très instructif. Série en un seul volume.
-COBRA (seinen) : Je me suis acheté l’intégrale (4 coffrets de 5 volumes). Très bonne série.
-MIRUMO (shojo) : le seul manga, avec Yu-Gi-Oh, que je regardais quand j’étais petit. C’est avec beaucoup de nostalgie que j’ai lu ce manga.
-K-ON (seinen) : Très sympa, en 4 volumes.
-KAMIYADORI (seinen) : Après avoir lu Le berceau des Esprits et l’Île de Hozuki, j’ai lu cette série du même auteur. C’est pas mal, sans être fou non plus.

Les titres que j’attends pour 2013
Alors voici les séries que je commencerais surement: SKET DANCE, DEUX MANGAKAS A ANGOULÊME, SILVER SPOON, MASTER KEATON

Cette année 2012 se limite pour moi à 3 coups de coeur.

Majoritairement Thermae Romae et Bonne Nuit Punpun ainsi que Nozokiana qui m’ont beaucoup marqué au cours de cette année par leurs originalité, les thèmes qu’ils abordent, les styles graphique, la profondeur des personnages des histoires.

Tout d’abord Thermae Romae par son histoire très original l’antiquité romaine, les voyages dans le temps, les bains, il fallait y penser ! Et l’auteur a parfaitement réussi son coup c’est juste génial quel plaisir à chaque tome ! Un très beau dessin qui change de ce qu’on à l’habitude de voir, des situations désopilante ( Je rigole bien plus en lisant Thermae Romae que Jésus et Bouddha ) Le côté répétitif n’est pas gênant l’auteur variant chaque situation et arrivant à mettre en place un fil conducteur. Ce manga est une réussite.

Puis Bonne Nuit Punpun, ce manga est un chef d’oeuvre, difficile de le décrire tant il est particulier voir même très glauque et sombre mais Asano ne fait que rendre compte de notre société vu par un enfant au cour de différentes étapes de sa vie et des divers rencontres. Vraiment fascinant chaque personnages est très intéressant très complexe. Et puis les dessins… C’est beau à en pleurer ! Un chef d’oeuvre !

Et enfin Nozokiana qui est très intéressant par son thème sur le voyeurisme et franchement très bien foutue nous avons là un très bon manga érotique avec une pointe de thriller à voir comment ceci se développera. L’auteur a un très bon coup de crayon et retranscrit parfaitement les expressions et les émotions des personnages comment rester de marbre devant le regard perçant d’Emiru. Je suis très curieux de voir ce que va donner cette série sur le long terme pour le moment les 2 premiers tomes ont étaient une excellente surprise.

Et un petit bilan de plus, cette fois sur les séries en cours ou terminées cette année : ivan.isaak.over-blog.com/article … 59862.html

Encore une fois, on retrouve du très bon chez Akata, mais aussi chez Kana, Kazé Manga ou Kurokawa.

Une année 2012 qui aura été assez mitigée pour ma part. Beaucoup de nouveautés mais peu m’ayant vraiment scotché à mon tabouret, en tout cas bien moins que l’année précédente. Quelques coups de coeur et beaucoup de déceptions.

Nouveautés 2012 :

On commence donc par peut-être ma plus grosse découverte de 2012, l’univers majestueux de Daisuke Igarashi à travers les deux premiers tomes parus de Les Enfants de la Mer et surtout à travers les quelques histoires courtes présentes dans Sorcières. Des univers à chaque fois magnifiques et très contemplatifs dans lesquels je me suis totalement laissé porter. Ma seule légère réticence envers l’auteur allant vers Petite Forêt, titre encore plus spécifique que le reste de son catalogue.

Autre gros coup de coeur, étant grand fan de Asano, c’est sans grande surprise que j’ai totalement été client de ce que le mangaka nous vend avec Bonne Nuit Punpun. Un trait superbe et des thèmes propres au mangaka qui restent fidèles à l’ensemble de son univers. Petit bémol cependant concernant ce manga où je trouve Asano se permet d’aller parfois très très loin, surtout sur quelques sujets touchant à la sexualité dans le tome 5.

Enorme claque également avec la réédition de Coq de Combat ! Comment ai-je pu passer à côté d’une tuerie pareille ?! Là encore, le manga se permet d’aller très loin dans les agissements de son héros, notamment avec le tome 7 qui m’aura littéralement cloué le cul sur mon siège !

Autres manga découverts grâce à de très sympas rééditions, Hikaru no Go, un shonen très sympa servi dans un emballage de grande qualité, et La Balade de Yaya superbe album pour une histoire dramatique qui m’en aura d’ores et déjà mis les yeux.

Autre petite pépite venant tout droit de Chine (quel sens de la transition !) et du millénaire dernier, Au Bord de l’Eau. Etant très fan à la base de ce monument de la littérature classique chinoise, l’étant encore plus de la saga de RPG signée Konami s’en inspirant très allègrement, je ne pouvais passer à côté de ce coffret collector de toute première qualité, et le résultat est bel et bien là. Un boulot éditorial le plus colossal et ayant fait preuve du plus d’investissement malgré une cible de lectorat plus que niche (je ne suis pas encore allé prendre mon exemplaire de 2001 Night Stories, seul à pouvoir tenir la comparaison je pense).

Une lecture étonnante et passionnante avec le titre autobiographique sur la Vie de Mizuki. Un manga très à part et offrant une expérience de lecture très spéciale que je n’aurais retrouvé que dans un seul autre titre cette année, L’Affaire Sugaya.

Mais bon, tous ces titres, je les attendais au tournent et le plaisir que j’ai eu à la lecture n’a pas été si étonnant. Au contraire de certains autres manga dont je n’attendais à priori pas grand chose et qui furent de très bonnes surprises, à l’image de Bloody Cross qui parvient à installer et à maintenir des relations tortueuses entre ses personnages. Mad World et ses histoires courtes, surtout la première, dégageant une émotion toute particulière et parvenant à me faire verser ma petite larme. Des thrillers très sympatoches avec Prophecy et Kimi no Knife de deux mangaka que j’aime beaucoup et qui confirment le bien que je pense d’eux. Ou encore les deux shonen ultra énergiques et sans prises de tête avec Médaka Box et surtout Gamaran, de purs moments de jouissance et de fun !

Pas mal d’autres trucs m’ont bien plus ennuyé en revanche. Des lectures très chiantes et sans intérêt de mon point de vue auxquelles je n’accorderai pas plus d’attention. A l’instar de I Am A Hero, Ratman malgré un début assez drôle (les Jackie ^^), Olympos, A Certain Magical Index, Red Raven et surtout, surtout, Amnesia que j’ai trouvé d’un ridicule assez hallucinant surtout sur le dernier tome aberrant de stupidités. Très certainement ma pire lecture de l’année.

D’autres trucs que j’ai apprécié mais sur lesquels je reste toutefois mitigé. Comme Btooom!, Kuroko’s Basket, Jinbe Evolution, Barakamon ou Tokyo ESP, cinq manga que j’ai apprécié mais sur lesquels je doute de l’intérêt sur la durée. A voir.
Un peu de mal à rentrer également dans Samidare et Billy Bat. Le premier voyant mal où l’auteur veut en venir et soulevant quelques points qui me dérangent, notamment sur la construction des personnages, malgré une lecture agréable. Le second tout simplement car ayant la sensation de surtout assister de la part d’Urasawa à un déroulement et à une surexposition de ses techniques de narration plus qu’à nous livrer une vraie histoire. J’adore Urasawa mais je ne pense pas que le mangaka ait encore quoi que ce soit à prouver et bien que les personnages mis en place jusque là soient très bien travaillés et très intéressants, il serait peut-être temps aussi qu’il se mette à nous raconter une histoire.

Légère déception également avec Black Paradox de Junji Ito qui reste pour moi bien en dessous de ce à quoi il a bien pu nous habituer avec par exemple Tomié et Spiral. Ca partait très bien avec cette angoisse obsessionnelle grandissante caractérisant les grands thèmes du mangaka horrifique, mais une ambiance qui tend à se perdre sur la longueur.

Petit article sur le bilan 2012 de l’ACBD, avec bien entendu un focus sur les mangas : ivan.isaak.over-blog.com/article … 80246.html

Je pense que tu as voulu dire l’acronyme et non l’anagramme… et ce n’est pas l’acronyme, mais le sigle (mais, là, je chipote)…
Je regarderai ton article plus en détails un peu plus tard…
Je vais juste indiquer la liste des titres à retenir pour 2012 :
Alabaster
Le chant d’Apollon
l’Homme qui aimait les fesses
Parce qu’on arrive encore à découvrir Tezuka sous un nouveau jour (surtout avec le dernier de ces trois titres, qui est un recueil d’histoires courtes autour du thème du sexe, avec parfois un humour absurde proche du nonsense)

Wolfsmund
The Arms Peddler
Front Mission
Spice and Wolf
Je ne saurais dire ce qui m’a séduit dans ces 4 titres…

Bonne nuit PunPun
Thermæ Romæ
2 ovnis incontournables.

Billy Bat
Urasawa au meilleur de lui-même (à mon goût)

Zettai karen children
Samidare
Ratman
Arago
Du sh?nen assez classique, mais efficace.

I am a hero
Encore un ovni, mais à cause du caractère du principal protagoniste…

Kimi no knife
Le thème du tueur à gage, mais avec les conséquence sur la consience.

À nous deux Paris
Un petit bijou d’humour.

Docteur Yôkai
Encore du sh?nen classique, mais avec des y?kai en prime ! ~___^

Enemigo
Taniguchi comme je l’aime (je n’aime pas ses récits « tranches de vie »)

Level E
Togashi… Je n’espérais même plus une édition en français de ce titre ! ~___^

Yamato le cuirassé de l’espace
Un classique à posséder.

Les périples de Voie lactée
C’est beau, et poétique…

Idol A
Q and A
Mitsuru Adachi… Qu’ajouter ? ~____^

Barakamon
Une bonne surprise que ce titre… J’attends de voir ce que la suite va donner (je n’ai pas encore lu le tome 2).

Roji
Un titre très particulier… On ne sait pas trop à qui il s’adresse, finalement.

Les secrets de Léa
Une série de one-shots ayant tous une héroïne différente se prénommant Léa et abordant le thème de la puberté, s’adressant aux filles en début de puberté… dit comme ça, ça peut paraître un peu bizarre, mais j’ai bien aimé (et c’est le seul titre destiné à un public féminin de ma sélection de nouveaux titres…)

Bye bye, my brother
Bon, je triche, parce qu’il ne sort que la semaine prochaine, mais je vous conseille de jete un œil à ce one-shot à l’ambiance très mélancolique qui parle d’un boxeur ayant dû arrêter sa carrière en pleine gloire à la suite d’une blessure… Ne vous arrêtez pas au fait que les personnages sont tous des chats : le récit est vraiment fort et poignant.

N’oublions pas les rééditions de Sailor Moon et Wingman.

Je n’ai pas encore eu le temps de lire 2001 nights stories, le cœur de Thomas et la colline aux coquelicots.

Tori.

Tu as totalement raison. En plus d’avoir connement confondu les mots anagramme et acronyme, j’allais utiliser acronyme qui n’est même pas le bon terme… J’ai corrigé. :wink:

J’ai “enfin” pris le temps de faire le mien, entre autres choses pour que ça vaille le coup…

Lisible ICI.

J’ai été gentille, j’avais un autre bon candidat pour la bouse de l’année, mais la série étant encore en cours, je lui laisse le bénéfice du doute :mrgreen: