Votre plus grosse honte


(anyaka) #1

pour rire .
Quel à été votre plus grosse honte ?


(hikaru_no_go) #2

lire ce topic ? :mrgreen:

plus sérieusement, mmm…
un jour en 5ème où alors que je me préparais à passer au tableau un retardataire m’a descendu mon pantalon jusqu’au cheville.
hilarité générale, sauf moi évidemment.

et pour les mesquins, non ils n’ont pas rit parce que j’en ai une petite, mais juste parce que je me suis retrouvé en slip.
c’est con à cet âge-là.


(Nil Sanyas) #3

C’est moi qui fume ou ce topic existe déjà (ou je confonds avec un autre forum…).


(anyaka) #4

je pense pas car je ne l’ai jamais vue , à pars si c’est moi qui fait erreur .
au cas ou il serai déja ouvert à quelque pars , je m’en excuse .

PS . j’ai essayer de pas faire trop de fautes .


(sebulon) #5

Je crois qu’il y a un topic: “Quel est votre morceau le plus honteux” ou un truc dans ce style là dans la section “Musique” !


(padrino91) #6

un peu foireux dans ma caisse qui ma valu la merde au cul.


(ivan isaak) #7

Un pet foireux ? C’est con ça… :unamused: :laughing:


(Den d Ice) #8

Le topic qui ressemble a celui ci, concerne le passage en caisse : Honte à la caisse

Pour ma part, je me rapelle plus trop, mais je me rappelle être allé à l’école en chaussons.
J’aime beaucoup ton anecdote Hika ! :laughing:


(Fatliner) #9

A la piscine, à l’école quand j’étais petit ou je me suis rendu compte que j’avais oublié d’enlever mes chaussettes au moment ou j’ai mit les pieds dans le pediluve !
Mais la vrai plus grosse honte de ma vie est trop honteuse pour être dite ! :mrgreen:


(Lobster D. Luke) #10

J’suis sûr que c’est bien marrant :mrgreen:

Moi je dirais la fois où une fille m’a vomis dessus alors qu’on commençait à être bien collé-serrés pendant une soirée bien arrosée… La grande classe quoi. J’ai d’autres anecdotes dans le genre mais je les garde pour moi :mrgreen:


(anyaka) #11

c’est à mon tour .
moi jétait tranquille dans ma chambre avec mon petit ami en train de faire un gros calin ,
lorsque ma grand mère est rentrée pour me dire sa liste de courses pour le lendemain .
la honte en plein ebat , mais elle sa la pas géner .


(Suling) #12

[quote=“hikaru_no_go”]un jour en 5ème où alors que je me préparais à passer au tableau un retardataire m’a descendu mon pantalon jusqu’au cheville.
hilarité générale, sauf moi évidemment.[/quote]

Ma plus grosse honte, c’est presque la même… Sauf que j’étais en CE1 et non en 5ème et que j’étais pas en classe mais dans la cours de récré…


(Nookie) #13

J’avais 15-16 ans, je suis sur le quai du métro assis quand arrive une déesse et cette beauté se fout à côté de moi alors que tous les sièges sont libres :open_mouth: A y est, je me fais des films, et vient le métro, la jeune et ravissante gamine rentre dans le wagon, je la suis bien évidemment et je la vois s’asseoir, du coup je veux me foutre en face d’elle, et d’un air sérieux et sombre je veux mettre mon sac par terre…Manque de cul, il était ouvert et tous mes cahiers se retrouvent à voler dans les airs aaaaaaaaaaaaargh, je me suis retrouvé à tout ramasser devant elle, quelle honte :laughing: :laughing:


(Yunie007) #14

:laughing: :laughing: c’est mignon ^^
Pour ma part, j’ai trop honte pour le raconter… si certain(e)s en racontent des pires, je raconterai peut-etre la mienne :unamused:


(guimauve5012) #15

pareil ya a beaucoup mais la pire je dirais
m’etre fait chopper par mes parents alors que j’avais attachés et bayonné mon petit cousin ( seulement 1 ans de moins que moi ) à mon lit par qu’il me soulait avec ses trucs de mec et moi je jouais tranquillement à la poupée avec ma copine par terre XD
je devais avoir 10 ans

ou aussi ma cuite à 10 ans
ou m’etre manger je ne sais combien de poteau parce que je papote trop XD etc etc


(Nookie) #16

Avoir réussi à inviter une fille au cinéma et m’être fait giflé dans la salle parce que j’avais tenté une approche à l’arrache, on apprend toujours de ses erreurs après :laughing:


(Cocotouch) #17

Tu lui a fait le coup du pot de pop corn ? :laughing:


(Nookie) #18

Rien de tout ça :laughing: J’ai simplement tenté de l’embrasser…et une gifle est arrivé et elle s’est barrée en pleine scéance, j’avais pas l’air con :smiley: Mais j’étais tout de même fier, j’avais réussi à surmonter ma timidité pour aborder quelqu’un, c’était autrement plus dur que se promener sur FB ou chopper un mec sur MS comme une certaine Opa :mrgreen:


(opaline) #19

nyark, mais je m’en suis pris des râteaux dans ma prime adolescence, bon j’en ai mis aussi. :mrgreen:

mais c’est de bonne guerre! :smiling_imp:

une de mes honte hum, réfléchissons:

quand j’avais 7 ans en voulant suivre mon frangin qui s’amusait à sauter par dessus un ruisseau, je me suis retrouvé les deux pieds dedans, l’eau jusqu’à la taille, toute habillée. évidemment tous les passants étaient mort de rire!

ah une bonne grosse honte digne de pierre richard!
je me suis pétée la cheville à l’âge de 13 ans en glissant sur du pipi d’une de mes chienne, tout ça pour pas louper une épisode de sailor moon! :blush: :mrgreen:

quand j’étais à mon centre de réeducation, je me suis retrouvée pleine de mousse à raser et j’ai du parcourir tout le centre pour pouvoir aller me changer! (merci les sempaï! :smiling_imp: )

en primaire, un abruti a soulevé ma jupe en pleine cours de récré, bon il s’est pris un beau coup de poing après!

et j’en encore pas mal des anecdotes de ce genre! :mrgreen:


(Asimov) #20

Lors de notre week-end d’intégration en ce début d’année, au lieu de dormir à la belle étoile car on n’avait pas de tentes, mes potes et moi décidons d’aller dormir avec nos duvets sous les alcôves du château qui était loué pour notre week-end d’intégration. Seulement le dimanche, c’était la journée du patrimoine : la honte de notre vie quand on entend au loin la guide dire aux touristes : “et maintenant nous allons voir les alcôves…” :laughing:
Gros coup de stress, on gueule “putain des touristes, planquez-vous”, juste le temps de passer la tête sous le duvet. Dans le groupe il y avait des familles avec des enfants… Vive les ingénieurs sdf :laughing: