VOYAGE AUX OMBRES (Arleston, Alwett / Augustin)

La critique par Tzara est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

De mon côté, j’avais acheté l’album il y a 2 mois quand il est sorti en noir & blanc. Je l’ai trouvé superbe et je n’ai pas accroché aux couleurs que j’ai trouvé un peu criardes quand il est sorti après.
Donc le N&B est peut-être un plus pour cet album que j’ai beaucoup apprécié… Sûrement comme Tzara parce qu’il parle d’une zone mal connue de Troy : le Darshan.
Je ne suis pas vraiment d’accord avec l’allusion au mythe d’Orphée (à part dans l’anagramme). Phorée part dans le Val des Ombres uniquement par égoïsme et parce qu’il considère que sa femme est un de ses objets personnels que même la mort n’a le droit de lui prendre. Ce n’est pas vraiment ce que l’on appelle de l’amour!!

Ah ben j’ai aussi dit que le mythe était revisité… Je suis complètement d’accord que les sentiments de Phorée sont diamétralement opposés à ceux que l’on pourrait prêter à Orphée !! ^^

Et je ne l’ai pas lu en N&B… C’est vrai que ça doit encore mieux coller au côté asiatique de l’histoire…

Stycxz express, Käron, Phorée, voyage d’un vivant aux pays des morts pour en ramener une femme “sublime”…Il me paraît difficile de ne pas penser à Orphée! Alors certes, le mythe n’est pas transposé, mais on ne peut pas dire qu’il n’y est jamais fait référence, non?

Quant aux sentiments de Phorée, je partage l’avis du vampiresque Baron Fpyke (planche 44, page 46)…Je pense qu’il est éperdument amoureux de Dyssëry mais beaucoup trop fier pour se l’avouer et beaucoup trop faible pour oser s’opposer aux idées reçues et aux jugements sans fondements de son village. Quel idiot! Il le paiera chèrement, remarque…

Cette petite lecture fut, pour ma part, d’une agréable légèreté. Et pour les non initiés au Darshan et compagnie, point de panique! Cette BD se lit sans problème…